Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher

Plus

Plus


MÉTHODE
ÊTRE AUTONOME


FICHE 10

Se relire pour l’orthographe




RETENIR


Gardez toujours dix minutes à la fin de l’évaluation pour relire votre copie.
La relecture doit être méthodique. Concentrez‑vous sur certains points, selon le parcours de relecture suivant :

Fiche Méthode Être Autonome de Français, plan de travail

S'EXERCER

Chacun des textes des exercices suivants contient dix erreurs. À vous de les corriger.
Chaque erreur corrigée vous rapporte un point, mais chaque erreur ajoutée vous enlève un point. Il faut donc se montrer très attentif.
Voir les réponses

1
★☆☆ Les erreurs portent sur les sons « é » / « è ».
Voir les réponses

2
★☆☆ Les erreurs portent sur l’accord des adjectifs.
Voir les réponses

3
★★☆ Les erreurs portent sur les terminaisons des verbes.
Voir les réponses

4
★★☆ Les erreurs portent sur les accords des groupes verbaux et des groupes nominaux.
Voir les réponses

5
★★☆ Les erreurs portent sur l’orthographe lexicale.


  Malgrès l’apparente logique, le texte est absurde. Parmis les arguments que Montesquieu propose, il y a des arguments culturels, politics et économics. Cependant, hormi l’exagération, rien n’indique explicitement que l’auteur utilise des antiphrases. C’est par l’énormitée des propos racistes que le lecteur comprend la critique de l’esclavage. Par conséquant, si le lecteur ne perçoit pas l’ironie, il peut prendre Montesquieu pour un auteur faisent l’apologie de l’esclavage. Le procédé réthorique est donc dangereu car l’implicite peut mener au contresens.
Voir les réponses

6
★★☆ Les erreurs portent sur l’orthographe lexicale.
Voir les réponses

7
★★☆ Les erreurs portent sur l’ensemble du parcours d’auto‑relecture.
Voir les réponses

8
★★☆ Les erreurs portent sur l’ensemble du parcours d’auto‑relecture.
Voir les réponses


 ► Vers le bac 


9
★★☆ Le texte suivant est tiré d’une copie d’élève. Corrigez‑en les dix erreurs.


  Harpagon crie en employant des modalité interrogative et exclamatives. Il hurle ainsi « Au voleur ! » et enchaîne plusieur questions : « Où est-il ? Où se cache-t-il ? ». L’acumulation de ces modalités traduit son état que l’on peut qualifié de panique. Pour lui, le vol dont il est victime est comparable a un meurtre puisqu’il crit « À l’assassin ». Cela reflette de façon comique son avarice : on le tue en le volant. L’argent est une question de vie ou de mort. Il croix trouver et même arrêté le coupable mais en fait « il se prend lui‑même le bras ». Le comique de geste s’ajoute au comique de caractère.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.