Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


L'ESSENTIEL


Comment s’organise la vie politique ?





4
Quels sont les acteurs de la vie politique ?

  • Les partis politiques jouent un rôle essentiel dans les démocraties. En dehors des élections, ils font le lien entre les citoyens et leurs représentants et ils permettent l’expression d’opinions politiques variées, qu’elles soient issues de la minorité ou de la majorité. En période électorale, ils défendent leurs valeurs et leurs idées dans un programme, et ils présentent un candidat ou une liste.
  • Les syndicats, les associations, les groupes de pression, représentent la société civile organisée. À la différence des partis politiques, ces groupements n’ont pas pour objectif la conquête du pouvoir. Mais en s’engageant pour des intérêts particuliers (par exemple, ceux des travailleurs pour les syndicats), ils défendent également des valeurs et peuvent influencer la vie politique.
  • La vie politique dans les démocraties peut prendre des formes moins codifiées. À intervalle régulier, un certain nombre de citoyens peut chercher à s’exprimer directement par le biais de mouvements contestataires. (→ voir dossier 3)
  • Les médias jouent un rôle d’information et contribuent à la formation de l’opinion des citoyens. Même si le rôle des médias est parfois critiqué, la liberté d’opinion et la liberté de la presse font partie des droits fondamentaux dans les démocraties. (→ voir dossier 4)

3
Comment fonctionne la démocratie française ?

  • La République a été proclamée en France pour la première fois en 1792. Depuis, la France a traversé plusieurs révolutions, des coups d’État, et a connu pratiquement tous les régimes politiques. La Constitution actuellement en vigueur est celle de la Ve République, promulguée le 4 octobre 1958.
  • La Ve République consacre la séparation des pouvoirs. Le pouvoir législatif appartient au Parlement, constitué de l’Assemblée nationale et du Sénat. Le pouvoir exécutif est bicéphale : il est partagé entre le président de la République et le Premier ministre, qui dirige le gouvernement. Enfin, le pouvoir judiciaire appartient aux juridictions, telles que le Conseil constitutionnel (qui vérifie la conformité des lois à la Constitution). (→ voir dossier 1)

Les notions à connaître

Constitution

Texte de droit suprême qui, dans un État, organise la répartition du pouvoir, la désignation des dirigeants et la protection des libertés individuelles.

Démocratie

Système politique dans lequel le peuple assemblé exerce le pouvoir souverain.

Mode de scrutin

Ensemble des règles et des mécanismes qui permettent, dans une démocratie représentative, la désignation des gouvernants par les citoyens (on parle aussi de système électoral).

Parti politique

Groupe organisé et permanent dont le but est d’accéder au pouvoir en respectant les règles démocratiques. Un parti politique défend des valeurs, élabore un programme et présente des candidats.

Pouvoir exécutif

Fonction de l’État qui consiste à exécuter et faire appliquer les lois.

Pouvoir judiciaire

Fonction de l’État qui consiste à surveiller l’exécution des lois et à sanctionner leur violation.

Pouvoir législatif

Fonction de l’État qui consiste à élaborer les lois.

Pouvoir politique

Au sens large, autorité suprême exercée par l’État. Peut aussi désigner le gouvernement en exercice.

Séparation des pouvoirs

Attribution de chacune des trois fonctions fondamentales de l’État (législative, exécutive, judiciaire) à trois organes séparés et indépendants.


1
Qu’est-ce qui définit une démocratie ?

  • Le pouvoir politique est la domination exercée par une personne ou un groupe sur une société dans son ensemble. En démocratie, ce pouvoir s’exerce au nom du peuple.
  • La démocratie est ainsi souvent définie par la formule d’Abraham Lincoln : « gouvernement du peuple par le peuple, pour le peuple ». En réalité, le peuple ne gouverne pas directement dans les démocraties modernes, qui prennent la forme de démocraties représentatives.
  • C’est Montesquieu qui énonce les grands principes sur lesquels toutes les démocraties modernes sont construites :
    • le pouvoir appartient aux citoyens, parce que les citoyens sont libres. Mais les citoyens n’exercent pas directement leur pouvoir. Ils le délèguent pour un temps limité à des représentants élus : la démocratie est représentative ;
    • il y a une séparation des pouvoirs : « le pouvoir arrête le pouvoir », tout le pouvoir n’est pas détenu par une seule personne ;
    • une Constitution organise les institutions et protège les libertés des citoyens. ( → voir dossier 1)

Supplément numérique


Hubertine Auclert
Focus

Hubertine Auclert (1848-1914) est une militante, journaliste et écrivaine française.
  • Elle est connue pour son engagement en faveur du droit des femmes. Elle a d’abord participé à des mobilisations pour une modification du droit civil en faveur d’une plus grande égalité entre hommes et femmes. Ce mouvement féministe est emblématique de la façon dont le peuple peut revendiquer des changements législatifs.
  • L’engagement d’Hubertine Auclert s’est ensuite concentré autour de la question du droit de vote des femmes à travers la création d’une association défendant cette cause. En 1910, avec d’autres femmes, elle a tenté de se présenter comme candidate aux élections législatives.
  • Elle est aussi une pionnière des sciences sociales. Elle a mené une enquête de terrain en Algérie qui a donné lieu à une publication en 1900 : Les Femmes arabes en Algérie.

2
Comment fonctionne la démocratie représentative ?

  • Dans certains cantons suisses, les citoyens décident directement et tous ensemble des règles qui vont les gouverner. C’est ce qu’on appelle la démocratie directe. Mais à l’échelle de tout un pays, il serait matériellement impossible que les citoyens décident ensemble. L’élection est un procédé qui permet aux citoyens de déléguer leur pouvoir à des représentants qu’ils élisent pour un temps limité.
  • Chaque mode de scrutin a des effets particuliers sur la façon dont le pouvoir est dévolu et exercé.
    • Avec le scrutin majoritaire, un représentant ou une liste de représentants est élu s’il obtient la majorité des voix lors de l’élection. Les candidats qui n’ont obtenu qu’une minorité de voix sont écartés. Ce mode de scrutin est utilisé en France pour les élections législatives, l’élection présidentielle, et les élections départementales. Il permet une répartition simple du pouvoir, mais il a pour inconvénient de n’accorder aucune place à la minorité dans les instances de décision.
    • Le scrutin proportionnel n’est possible que lorsqu’il s’agit d’élire une liste de représentants. Le nombre d’élus sur chaque liste est alors proportionnel au nombre de voix obtenues. Ce mode de scrutin est utilisé en France pour les élections européennes, les élections municipales et les élections régionales (dans ces deux derniers cas, avec un système de prime majoritaire). Il permet aux minorités d’être représentées, mais il est plus compliqué à mettre en œuvre que le scrutin majoritaire, et rend plus difficile la constitution d’une majorité politique stable. (→ voir dossier 2)

Attention aux notions


Ne pas
confondre

Scrutin majoritaire et scrutin proportionnel

  • Le scrutin majoritaire conduit à l’élection du candidat ou de la candidate (ou de la liste) qui obtient la plus grande part des votes alors que le scrutin proportionnel attribue les places en fonction des pourcentages obtenus lors de l’élection.
  • Ces modes de scrutin peuvent coexister et même être combinés comme pour les élections municipales en France où le scrutin est proportionnel avec une prime majoritaire (sorte de « bonus de sièges ») accordée à la liste arrivée en tête des suffrages.

Comprendre
le lien

Démocratie directe et démocratie représentative

La démocratie représentative n’exclut pas totalement l’intervention directe des citoyens, par des procédés plus ou moins exceptionnels dits de démocratie semi-directe, comme le référendum. L’expression des citoyens peut aussi prendre des formes contestataires : manifestations, grèves, pétitions... Dans leur principe, la démocratie directe et la démocratie représentative sont donc opposées, mais il peut y avoir une part de démocratie directe dans la démocratie représentative.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?