LES SES À L'ŒUVRE



La démocratie vue par Le Schtroumpfissime




Questions

1. Qui gouverne traditionnellement le village schtroumpf ? En vertu de quoi ?

2. Quels sont les arguments utilisés par les Schtroumpfs pour exercer le pouvoir (cases 1 , 2, 3) ? Comment celui du Schtroumpf costaud pourrait-il être qualifié (case 4) ?

3. De quel modèle se rapproche la démocratie schtroumpf (case 5) ? Quelles en sont les limites ?

Questions

4. Quel est le programme électoral de Schtroumpf (case 6 du doc 1 et doc.2) ?

5. Amusez-vous à réécrire le discours de Schtroumpf en remplaçant le mot « schtroumpf » par d’autres mots. En quoi réside le caractère comique de ce discours ?

L'œuvre : contexte et résumé

La démocratie vue par Le Schtroumpfissime

Le Schtroumpfissime est la neuvième histoire des Schtroumpfs, écrite par Yvan Delporte et Peyo, dessinée par Peyo, et publiée initialement dans le journal Spirou, puis en album en 1965 (éditions Dupuis).

Après que le Grand Schtroumpf a dû s’absenter du village pour une période assez longue, les Schtroumpfs se querellent pour savoir qui doit commander. Ils décident finalement de voter. Un des Schtroumpfs parvient à recueillir les votes de ses camarades par des promesses séduisantes, mais une fois élu, il établit une véritable dictature dans le village.

C’est une fable politique, qui dénonce à la fois les dérives de la confusion des pouvoirs, la soif du pouvoir, et les risques démagogiques de la démocratie représentative. Certains critiques ont comparé l’album à de grands classiques de la littérature, comme La Ferme des animaux, de George Orwell (1945).

Je fais le point

  • La fable de Peyo est très critique à l’égard de la démocratie : si le Schtroumpf à lunettes a un vrai programme politique (continuer la construction du pont sur la rivière Schtroumpf), ce dernier est jugé peu attractif. Le futur Schtroumpfissime, lui, choisit « de faire des promesses » pour séduire : c’est ce qu’on appelle la démagogie.

  • Le représentant élu devient le Schtroumpfissime et instaure une véritable dictature. Cette situation s’explique par l’absence de contre-pouvoirs. Les conditions nécessaires à la démocratie mises en avant par Montesquieu ne sont pas réunies.

La démocratie vue par Le Schtroumpfissime

La démocratie vue par Le Schtroumpfissime
2
Doc.2

La démocratie vue par Le Schtroumpfissime

1
Doc.1
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?