Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


COURS 3


La circulation des nouvelles idées





Comment les idées humanistes se diffusent-elles ?


2
Le livre imprimé, une révolution ?

Un nouveau média. L’invention de l’imprimerie permet de reproduire les livres en un très grand nombre d’exemplaires, ce qui diminue leur prix. Le livre devient un objet commercial et sa fabrication entraîne la naissance de nouveaux métiers : le Vénitien Alde Manuce ou le Français Robert Estienne impriment des milliers de livres.

La constitution de bibliothèques humanistes. Plusieurs penseurs ou souverains se constituent des bibliothèques regroupant à la fois des manuscrits et des livres imprimés, qu’ils ouvrent à leurs amis et parfois à des cercles plus larges (doc. 2).

Une rupture à relativiser. Les premiers livres imprimés demeurent néanmoins essentiellement des ouvrages religieux : Bible, ouvrages théologiques (doc. 3). Par ailleurs, l’imprimé reste cher et ne remplace pas immédiatement le manuscrit.

1
Les relations entre humanistes

De nombreux échanges épistolaires. Les humanistes correspondent entre eux par lettres. Ces échanges de lettres s’accompagnent de transferts d’objets, notamment de manuscrits qui circulent ainsi à travers toute l’Europe.

Une « République des lettres ». Des réseaux d’amitié se constituent dans toute l’Europe. Les humanistes voyagent beaucoup et ont le sentiment d’appartenir à une « République des lettres », une République humaniste sans frontières.

Des cercles d’érudits. Des lieux privilégiés de discussion entre érudits se forment (doc. 1). Ainsi, à Florence, l’académie fondée en 1459 par Cosme de Médicis réunit entre autres les philosophes Marsile Ficin et Jean Pic de la Mirandole. On en retrouve en Pologne, en Espagne, en France. Les cours princières sont des lieux de rencontre entre humanistes, de véritables pépinières intellectuelles.

2
La bibliothèque de Catherine de Médicis

Cette reine d’honneur des Médicis issue,
Ainsi que Calliope1 à son ventre a conçu,
Pour ne dégénérer de ses propres aïeux,
Soigneuse a fait chercher les livres les plus vieux,
Hébreux, Grecs, Latins, traduits et à traduire :
Et par noble dépense, elle en a fait reluire
Le haut palais du Louvre afin que sans danger,
Le Français fût vainqueur du savoir étranger.


Pierre de Ronsard, « Complainte à la reine mère du roi », 1564.

1. Muse de l’éloquence et de la poésie épique.





La diffusion plus rapide des idées et des informations favorise, au début du XVIe siècle, la circulation de critiques contre l’Église catholique.

Voir le cours 4

Repères

Robert Estienne (1503-1559)

Robert Estienne
(1503-1559)

Éditeur et libraire français, il devient en 1539 l’imprimeur du roi François Ier. Il rédige aussi plusieurs ouvrages, dont un dictionnaire de langue latine, et est l’un des imprimeurs les plus célèbres de l’époque, connu dans toute l’Europe lettrée. Suspecté par les universitaires de la Sorbonne de sympathies pour le protestantisme, il s’exile à Genève après la mort de François Ier et y fonde une nouvelle imprimerie.

Vocabulaire

Académie : société savante réunissant des intellectuels, afin de développer des connaissances. Ce nom s’inspire de l’Académie fondée à Athènes par Platon au IVe siècle av. J.‑C.

Gazette : feuille imprimée donnant des informations sur des faits d’actualité.

Manuscrit : littéralement « écrit à la main » (manu scriptus), il s’agit d’un texte écrit sur support souple (papyrus, papier, parchemin) par son auteur ou par un scribe. Avant la mise au point de l’imprimerie, tous les livres sont des manuscrits.

République des lettres : l’espace virtuel qui réunit les humanistes européens à travers des échanges épistolaires, des cercles érudits, des voyages.


Livre d’heures, imprimé en France par Philippe Pigouchet, v. 1502

3
Les livres imprimés

Livre d’heures, imprimé en France par Philippe Pigouchet, v. 1502.

Raphaël, L'École d'Athènes, 1510, fresque, 440 x 770 cm, musées du Vatican

1
« L'école d'Athènes », une académie rêvée

Raphaël, L'École d'Athènes, 1510, fresque, 440 x 770 cm, musées du Vatican.

Écho des temps

L’invention d’Internet en 1969 aux États-Unis est la principale révolution dans la circulation des idées depuis celle de l’imprimerie. Ce réseau informatique mondial est formé d’un ensemble de réseaux à la fois nationaux, régionaux et privés.

L’invention d’Internet en 1969

Conçu dans un premier temps pour un objectif militaire et réservé à un usage scientifique, Internet s’est développé auprès du grand public dans les années 1990. Utilisé pour communiquer de manière instantanée et pour échanger des fichiers, il contient la plus grande bibliothèque de textes, mais aussi d’images et de vidéos qui ait jamais existé.

3
De nouveaux usages de l'écrit

Des livres plus pratiques. La standardisation des livres imprimés permet de comparer plus facilement les textes entre eux : les livres deviennent des outils de recherche. Les imprimeurs expérimentent de nouveaux formats : le livre de poche se développe, permettant un usage plus souple de l’écrit (doc. 3).

Le goût des nouvelles. Les libraires impriment et vendent des comptes-rendus de batailles ou d’événements exceptionnels. Peu à peu apparaissent des gazettes, publiées régulièrement : c’est la naissance de la presse écrite. Ces supports accélèrent la circulation des nouvelles dans un espace européen davantage unifié.

Lire et écrire. L’imprimerie nourrit une alphabétisation rapide de la population, mais celle-ci est en réalité entamée depuis le début du XIIIe siècle. En outre, elle ne touche pas toute la population : dans certaines régions d’Angleterre, en 1590, 50 % des hommes vivant en ville savent signer de leur nom, mais seulement 6 % des femmes. Celles-ci restent en effet largement exclues de l’éducation, surtout des études supérieures.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?