ACTIVITÉ 4



De nouvelles causes : l’exemple de la cause animale





L'analyse

❯ ❯ ❯ Comment la société perçoit‑elle l’animal au début du XXIe siècle ?

❯ ❯ ❯ Quelles contestations et quels projets émergent ?


COMPÉTENCES

Être capable de mettre à distance ses propres opinions et représentations.
Repérer et apprécier les intentions des auteurs.

Vocabulaire

Abattoir : lieu où l’on abat les animaux de boucherie. Depuis les années 2010, plusieurs associations attirent l’attention du public sur les conditions d’extrême violence dans lesquelles les animaux sont abattus.

Antispécisme : courant de pensée qui s’oppose au spécisme, c'est‑à‑dire au fait de considérer l’espèce humaine supérieure à toutes les autres espèces.

Végane, ou vegan : mouvement qui prône l’abolition de toute consommation de produits issus de l’animal ou de son exploitation.

1
La cause animale

Nos rapports aux animaux sont le miroir de ce que nous sommes devenus. Le système actuel de production de la viande reflète une société fondée sur l’exploitation sans limite des autres vivants […]. La dénonciation des conditions actuelles de vie et de mort des animaux s’inscrit dans […] une réflexion sur ce que pourrait être une société plus juste, dans laquelle les règles ne seraient pas déterminées pour le seul bénéfice des humains […]. Enfin, l’exploitation des animaux dans ces conditions et à cette échelle suppose une occultation de la réalité. Si les associations de défense des animaux, comme L214 et d’autres, ne montraient pas ce qui se passe dans les élevages intensifs et les abattoirs, le public penserait que la viande est produite sans causer de souffrance. La question animale est aujourd’hui l’un des volets de la remise en question d’un système que l’on peut appeler capitaliste, à condition qu’on ne le réduise pas à l’opposition entre patronat et salariés. Fondé sur l’exploitation illimitée des autres vivants, de la nature et même des nations par d’autres nations, il dégrade l’humain. Nos rapports aux animaux révèlent ce que nous acceptons de faire à des êtres qui sont différents de nous mais qui nous ressemblent aussi beaucoup, en raison de leur sentience – c’est‑à‑dire de leur capacité à ressentir la douleur, le plaisir ou la souffrance.


Corine Pelluchon, professeure de philosophie à l’université de Paris‑Est‑Marne‑la‑Vallée. Propos recueillis par Philippe Douroux pour le journal Libération, 6 janvier 2017.

EMC et Cinéma

Okja est un film réalisé par Bong Joon‑Ho en 2017. Il raconte l’histoire de Mija, une petite fille qui devient l’amie d’un cochon génétiquement modifié pour donner plus de viande. Elle va tout tenter pour empêcher que l’animal ne soit abattu. Au cours de son aventure, elle croise notamment la route d’un groupe de militants de la cause animale.

Okja

La cause animale, autrement dit la question de la façon dont nous traitons collectivement les animaux, est devenue une question très politisée ces dernières années. Elle soulève des enjeux culturels, économiques et écologiques majeurs et provoque des évolutions légales : depuis 2015, le Code civil reconnaît que les animaux sont des êtres doués de sensibilité, ce qui exige de les traiter convenablement.

Vous êtes chargé d’écrire un article d’anticipation pour le gouvernement, en décrivant ce que pourrait être la situation en 2120 au vu des évolutions actuelles. L’avenir n’est jamais écrit : à vous d’imaginer plusieurs scénarios possibles !

IDÉE DÉBAT

Faut‑il interdire les expériences scientifiques sur les animaux ?

Numérique


La cause animale est-elle une cause politique ? Une émission de Mediapart Live (juillet 2018).

Étape 1

Définir le phénomène (Doc. 1 à 4)

Vous êtes en 2120 : rappelez quelle était la situation un siècle plus tôt. Identifiez les différents acteurs impliqués dans le débat sur la cause animale.

4
La corrida, défendue au nom du respect des traditions, pointée du doigt par les antispécistes

Banderole de l'association No Corrida

Banderole de l'association No Corrida diffusée sur le site internet www.herault‑tribune.com, 19 avril 2018.

2
Un mouvement citoyen : l’association L214

Le 4 avril 2015, des militants de l’association L214 protestent contre la construction d’une ferme‑usine à Poiroux

Le 4 avril 2015, des militants de l’association L214 protestent contre la construction d’une ferme‑usine à Poiroux, en Vendée.

3
Un monde sans élevage : un futur vraiment souhaitable ?

Dans [un] monde futuriste sans élevage, il pourrait y avoir quand même des produits animaux grâce à des substituts biotechnologiques : de la viande cultivée in vitro, du lait artificiel et du fromage sans lait de vache ni de chèvre…

Jean‑Louis Peyraud1 : « Je suis très sceptique sur les possibilités de fabriquer artificiellement et en quantité suffisante de la viande […]. Ces synthèses in vitro sont des technologies de pays riches. Comment pourrait‑on nourrir l’Afrique sans élevage ? Sans les ruminants, il n’y aurait plus de paysages de prairies et de bocages, ni de haies. La forêt gagnerait du terrain en montagne et deviendrait plus sensible aux incendies en zones sèches, car privée du rôle de débroussaillage des petits ruminants […]. On accentuerait l’exode rural vers les villes. Les grandes cultures utiliseraient plus d’engrais sans l’apport organique des effluents d’élevage2. Dans ce monde hyper‑technologique et éloigné du naturel, on pourrait imaginer que les légumes seraient cultivés en ville dans de grandes tours entièrement automatisées… Un tel monde est la négation de notre patrimoine paysager et culturel ! »


Pascale Mollier, « Fausse viande ou vrai élevage », Inra.fr, 22 février 2017.

1. Ingénieur agronome et chercheur à l’Institut national de la recherche agronomique.
2. Déjections animales recyclées en engrais à fort pouvoir fertilisant.

Axe 2 : Les recompositions du lien social

4. S'engager avec les autres
5. Se mobiliser pour une cause
6. Forger des sociétés plus inclusives

Étape 2

Écrire un article (Doc. 1 à 4)

Rédigez votre article en imaginant une évolution possible à partir de la situation actuelle.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?