Couverture

Histoire-Géographie 1re

Feuilleter la version papier





























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


POINT DE PASSAGE 1
DIFFÉRENCIATION



Le système Metternich : maintenir l’équilibre européen





4
Metternich chassé par les révolutions de 1848


Amédée Charles de Noé, dit Cham, « Ah ! vraiment ils crient à bas Metternich et ils croient me faire peur, tapez dessus colonel, tapez dessus, je vous attends ici », 1848, lithographie, 36 x 27 cm, musée Carnavalet, Paris.

Amédée Charles de Noé, dit Cham, « Ah ! vraiment ils crient à bas Metternich et ils croient me faire peur, tapez dessus colonel, tapez dessus, je vous attends ici », 1848, lithographie, 36 x 27 cm, musée Carnavalet, Paris.

2
Réorganiser l'Europe


J. Zutz, Le Grand Congrès de Vienne pour la restauration de la paix et du droit en Europe, v. 1815, eau-forte coloriée, 17,9 x 24,5 cm, Museum der Stadt, Vienne.

Princes et diplomates redessinent la carte de l’Europe. Les accords sont conclus entre grandes puissances, les opinions des peuples n’étant le plus souvent pas prises en considération.
J. Zutz, Le Grand Congrès de Vienne pour la restauration de la paix et du droit en Europe, v. 1815, eau‑forte coloriée, 17,9 x 24,5 cm, Museum der Stadt, Vienne.

Chef de la diplomatie autrichienne de 1809 à 1848, Klemens von Metternich entend rétablir l’équilibre européen mis à mal par les guerres napoléoniennes. Il se méfie des idées révolutionnaires et défend une vision absolutiste du pouvoir, affermissant ainsi le rôle des monarchies européennes. Il orchestre l’équilibre européen en réunissant les grandes puissances à l’occasion de congrès et de conférences : c’est le « système Metternich ». En 1848, la révolution viennoise le force à fuir.

Les idées politiques de Metternich entre 1815 et 1848 sont‑elles en adéquation avec les aspirations populaires ?


5
La souveraineté des peuples selon Metternich

L’idée de souveraineté comprend celle du droit suprême et de la puissance suprême. Le droit sans la puissance est une chimère1, et la puissance sans le droit est un abus. La souveraineté se trouve là où les deux conditions sont réunies ; ce qui en dérive, c’est le gouvernement. Le peuple peut-il gouverner ? Pour gouverner, il faut trouver le contraire, l’obéissance. Qui obéira, si c’est la masse qui gouverne ? Un droit qui ne peut être exercé n’est qu’un mot vide de sens ; aussi la souveraineté du peuple ne va‑t‑elle pas, dans son application, au-delà du mot ; dans la pratique, la souveraineté du peuple se réduit au droit de se faire représenter, c’est‑à‑dire de cesser dès qu’elle commence à s’exercer.


Klemens von Metternich, Mémoires, 1850.

1. Projet séduisant, mais irréalisable.

Klemens von Metternich (1773-1859)
Klemens von Metternich (1773‑1859)

3
Metternich au sommet de sa gloire

Johann Ender, Portrait de Metternich, 1836, huile sur toile.

Johann Ender, Portrait de Metternich, 1836, huile sur toile.

Questions

Voir les réponses

Prélever des informations

1. Relevez les modifications territoriales issues du congrès de Vienne. (Doc. 1)
2. Observez cette lithographie. Quelle image du congrès de Vienne l’auteur cherche‑t‑il à donner ? (Doc. 2)

3. Présentez et comparez les deux documents en insistant sur les différentes façons dont ils représentent Metternich. (Doc. 3 et 4)

4. Identifiez les grandes idées politiques de Metternich. (Doc. 3 et 5)


Faire un bilan

5. Répondez à la problématique :

Parcours 1
sous la forme d’un tableau.

idées populaires idées de Metternich
équilibres géopolitiques
rôle politique du peuple


Parcours 2
sous la forme d’un développement construit.

Carte interactive
Télécharger la carte en pdf ici.

1
L’Europe de 1815 : les découpages territoriaux du congrès de Vienne

Les premières négociations du congrès de Vienne débutent en novembre 1814. Elles ont pour buts de ramener les conditions d’une paix durable en Europe et de neutraliser l’Empire de Napoléon Ier. L’acte final est signé le 9 juin 1815. Il dessine une nouvelle carte de l’Europe.

Fond de carte
Fond de carte
Acquisitions Russes
Acquisitions Autrichiennes
Acquisitions Hollandaises
Acquisitions Prussiennes
Acquisitions Suédoises
Acquisitions Piémontaises
Acquisitions Britanniques
Acquisitions Danoises
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?