Couverture

Histoire-Géographie 1re

Feuilleter la version papier





























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


POINT DE PASSAGE 1



Alphonse de Lamartine en 1848




Image interactive

1
Lamartine s’adresse à la foule parisienne pour défendre le drapeau tricolore

Félix Philippoteaux, Lamartine refusant le drapeau rouge devant l’Hôtel de ville
1
2
3
4
5
Félix Philippoteaux, Lamartine refusant le drapeau rouge devant l’Hôtel de ville, v. 1848, huile sur toile, 298 x 629 cm, musée du Petit Palais, Paris.

Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Alphonse de Lamartine
(1790-1869)

3
Lamartine, homme d’État modéré ou politicien opportuniste ?

Député sous la monarchie de Juillet, Tocqueville est réélu sous la IIe République. Aristocrate, il défend toutefois des idées libérales, mais s’oppose aux républicains radicaux et aux socialistes.

C’était le moment où Lamartine était au plus haut de sa renommée […]. Tous les députés, qui arrivaient à Paris avec le désir de réprimer les excès de la révolution et de lutter contre le parti démagogique1, le considéraient d’avance comme leur unique chef et s’attendaient à ce qu’il allât se mettre sans hésiter à leur tête pour attaquer et abattre les socialistes et les démagogues ; ils s’aperçurent bientôt qu’ils se trompaient […]. Lamartine goûtait déjà dans le fond de son cœur les charmes de ce souverain pouvoir qui s’échappait pourtant à ce moment même de ses mains. Il suivait alors cette voie tortueuse qui devait le conduire si tôt à sa perte, s’efforçant de dominer les Montagnards2 sans les abattre, et de ralentir le feu révolutionnaire sans l’éteindre.


Alexis de Tocqueville, Souvenirs, 1893, publication posthume.


1. Qui tient un discours simpliste répondant aux aspirations présumées des masses populaires.
2. Les députés radicaux et socialistes.

4
Le droit au travail selon Lamartine

Le surlendemain de la révolution de février, au moment où le peuple venait de renverser un trône et d’élever la République, ce peuple encore ardent, justement fier de la victoire qu’il venait de remporter […] vint devant le Gouvernement provisoire. [Certains] nous demandaient l’organisation du travail1.

Que leur répondîmes‑nous, Messieurs ? […] Que nous entendions par droit au travail […] le droit pour tout individu vivant sur le territoire et sous l’empire des lois bienfaisantes de la République de ne pas mourir de faim, non pas le droit à tout travail, mais le droit à l’existence, la garantie des moyens d’existence alimentaire par le travail fourni au travailleur, dans le cas de nécessité absolue, de chômage forcé, aux conditions déterminées par l’administration du pays […].

Les Ateliers nationaux ne furent pas autre chose que l’entrepôt secourable et momentané de cette immense population souffrante de Paris […].


Lamartine, discours à l’Assemblée nationale, 14 septembre 1848.


1. Programme politique proposé par Louis Blanc dans lequel, notamment, la grande industrie et les chemins de fer sont placés sous la responsabilité d’associations qui en garantissent la propriété collective.

Questions

Voir les réponses

Étudier un acteur historique

1. Déterminez ce que symbolisent respectivement les drapeaux rouge et tricolore selon Lamartine. (Doc. 1 et 2)
2. Analysez le point de vue de Lamartine sur les revendications des radicaux et des socialistes. (Doc. 2, 3 et 5)

3. Montrez que Lamartine est un républicain modéré. (Doc. 3 et 4)


4.
ORAL
Soulignez ce que les adversaires politiques de Lamartine lui reprochent. (Doc. 3 et 5)
Enregistreur audio

Question de synthèse

5. Répondez à la problématique sous la forme d’un développement construit.

Quelle vision de la République Lamartine défend‑il ?


Alphonse de Lamartine est un poète, un diplomate et un homme politique. Issu d’une famille aristocratique, il est légitimiste jusqu’aux années 1830 et est élu député en 1833. Il adopte peu à peu des idées libérales et progressistes, qu’il défend tout au long de la monarchie de Juillet pendant laquelle il est un opposant au roi Louis‑Philippe. Il prend part activement à la révolution de février 1848 et à la mise en place de la IIe République.

2
Le drapeau tricolore contre le drapeau rouge

« Voulez‑vous donc que le drapeau de votre république soit plus menaçant et plus sinistre que celui d’une ville bombardée ? » « Non, non, s’écrièrent quelques‑uns des spectateurs, Lamartine a raison, mes amis, ne gardons pas ce drapeau d’effroi pour les citoyens ! » « – Si, si, s’écriaient les autres, c’est le nôtre, c’est celui du peuple, c’est celui avec lequel nous avons vaincu, pourquoi donc ne garderions‑nous pas après la victoire le signe que nous avons teint de notre sang ? » « Citoyens, reprit Lamartine […]. Je repousserai jusqu’à la mort ce drapeau de sang, et vous devriez le répudier plus que moi ! car le drapeau rouge que vous nous rapportez n’a jamais fait que le tour du Champ-de‑Mars traîné dans le sang du peuple en 91 et en 93, et le drapeau tricolore a fait le tour du monde avec le nom, la gloire, et la liberté de la patrie ! »


Alphonse de Lamartine, Histoire de la révolution de 1848, 1849.


« Un nouveau jeu de bagues », illustration pour Le Charivari, 9 décembre 1848.

5
L’élection présidentielle de décembre 1848

Un jeu de bagues est un manège où les cavaliers sont mis au défi d’attraper des anneaux au moyen d’une lance. Les quatre principaux candidats à l’élection présidentielle, Ledru‑Rollin, Lamartine, Cavaignac et Bonaparte (de gauche à droite) sont identifiables par les attributs symboliques qu’ils portent.
« Un nouveau jeu de bagues », illustration pour Le Charivari, 9 décembre 1848.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?