Couverture

Histoire-Géographie 1re

Feuilleter la version papier





























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


COURS 1


Les ambitions de la IIe République (février‑juin 1848)





Quelles sont les avancées démocratiques mises en œuvre par la IIe République ?

Repères

Eugénie Niboyet

Eugénie Niboyet
(1796-1883)

Femme de lettres et inventrice française, Eugénie Niboyet fonde en mars 1848 La Voix des femmes, un quotidien destiné à porter des revendications féministes. En avril, le journal propose la candidature de l’écrivaine George Sand à l’Assemblée constituante, ce qui suscite un scandale. Les femmes sont interdites de réunions politiques et exclues des clubs en juillet 1848. Découragée, Eugénie Niboyet s’exile à Genève.

2
Une marche vers l’égalité inaboutie

L’abolition de l’esclavage. Préparé par Victor Schœlcher, le décret abolissant l’esclavage au nom des principes de liberté, d’égalité et de fraternité est signé par le gouvernement provisoire le 27 avril 1848. Les esclaves affranchis deviennent citoyens, obtiennent officiellement un nom et sont inscrits à l’état civil. Cependant, pour ménager les colons, un contrôle sévère continue d’être exercé sur les anciens esclaves.

Les revendications féministes. Les féministes contestent l’exclusion des femmes de la vie politique et demandent à être des citoyennes à part entière. Elles s’expriment dans des pétitions, dans la presse et dans les clubs (doc. 3). Cependant, elles ne trouvent aucun relais parmi les dirigeants politiques, même progressistes. Le Code civil, qui fait d’elles des mineures, n’est jamais remis en question. Dès juillet 1848, l’accès aux clubs et aux réunions publiques leur est interdit.

2
L’élection de L’Assemblée constituante (avril 1848)


L’élection de L’Assemblée constituante (avril 1848)

3
Une tentative de république sociale

Les ouvriers dans le gouvernement provisoire. Le mouvement ouvrier a joué un rôle décisif dans la révolution de février et est représenté au gouvernement provisoire, notamment par le socialiste républicain Louis Blanc et par le représentant du mouvement ouvrier Albert Martin. Louis Blanc obtient par un décret du 25 février que le gouvernement s’engage à « garantir l’existence de l’ouvrier par le travail ».

Les Ateliers nationaux. Ils sont créés dès le 26 février pour donner du travail aux 184 000 chômeurs parisiens et à ceux de plusieurs autres grandes villes. Confiés au républicain modéré Pierre Marie de Saint‑Georges, ils sont mal organisés et s’avèrent rapidement un échec : le travail manque, de nombreux ouvriers sont désœuvrés.

3
Les clubs féminins

club féminins Lithographie parue chez Aubert

« Camille, je vais au club, – Soignez le pot‑au‑feu et couchez ma fille de bonne heure… si elle crie, vous lui donnerez à téter. – Avec quoi, Bobonne ? – Avec le biberon, imbécile ! … »
Lithographie parue chez Aubert, 1848, 24,2 x 21,4 cm, BnF, Paris.


À l’exception de l’abolition de l’esclavage, les progrès démocratiques et sociaux de la IIe République sont rapidement remis en cause.

Voir le cours 2

Vocabulaire

Féministes : personnes qui contestent les inégalités que subissent les femmes.

Républicains modérés : partisans d’une République garantissant les libertés de conscience et d’expression des citoyens, mais hostiles à l’idée d’un droit au travail.

Républicains radicaux : défenseurs d’une République sociale, accordant un droit au travail, et laïque.

Socialistes : partisans de changements politiques profonds, destinés notamment à améliorer les conditions de vie des ouvriers et, plus généralement, à établir une société plus juste.

Suffrage universel : règle qui, dans une élection, permet à toute personne de participer au vote, indépendamment de son niveau de richesse et de sa catégorie sociale.

Décentrement

La « ruée vers l’or » commence en janvier 1848

La « ruée vers l’or » commence en janvier 1848, lorsqu’on découvre un gisement d’or à Sutter’s Mill, en Californie. Des dizaines de milliers d’émigrants, venus du monde entier, vont tenter leur chance, attirés par l’espoir de faire fortune. En deux ans, San Francisco passe de 1 000 à 25 000 habitants ! En 1850, la Californie devient le 31e État des États‑Unis. Parmi les premiers venus (surnommés les « Forty-Niners », car ils arrivent en 1849), certains deviennent très riches. Mais la plupart meurent pauvres, victimes de la criminalité ou de l’empoisonnement au mercure utilisé pour extraire l’or. La ruée vers l’or joue un rôle clé dans la croissance économique des États‑Unis à partir de 1848 et marque profondément la culture américaine.

1
Les espoirs d’émancipation des femmes en chanson

L’homme, ce despote sauvage,
Eut soin de proclamer ses droits ;
Créons des droits à notre usage,
À notre usage, ayons des lois !
Si l’homme en l’an quatre‑vingt‑treize
Eut soin de ne songer qu’à lui,
Travaillons pour nous aujourd’hui,
Faisons‑nous une Marseillaise !
Liberté sur nos fronts
Verse tes chauds rayons ;
Tremblez, tremblez, maris jaloux,
Respect aux cotillons !


Louise de Chaumont, « La Marseillaise des cotillons », La République des Femmes, journal des cotillons, juin 1848.



1
Liberté politique et suffrage universel masculin

Le gouvernement provisoire. Le 24 février 1848, la foule parisienne obtient l’abdication du roi Louis‑Philippe. La République est proclamée et un gouvernement provisoire constitué. Le suffrage universel masculin est institué sous l’impulsion d’Alexandre Ledru‑Rollin et d’Alphonse de Lamartine. Les délits d’opinion et la censure des journaux, des arts et des spectacles sont supprimés.

L’effervescence démocratique. Des arbres de la liberté, bénis par des prêtres, sont plantés partout en France pour célébrer la révolution. De nombreux débats politiques ont lieu au sein de clubs et de salons. Ils sont relayés par les journaux, qui se multiplient dès le début du printemps. Des revendications en faveur de l’émancipation féminine se font entendre (doc. 1), portées notamment par le journal La Voix des femmes fondé par Eugénie Niboyet.

L’Assemblée constituante. Élue le 23 avril 1848, elle est dominée par les républicains modérés, qui l’ont emporté sur les républicains radicaux et les socialistes. De nombreux députés conservateurs et monarchistes ont néanmoins été élus (doc. 2).
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?