POINT DE PASSAGE 1



Les Expositions universelles de 1889 et 1900





À partir de 1855, Paris accueille une série d’Expositions universelles qui servent à mettre en avant les prouesses technologiques et l’expansion coloniale. L’Exposition de 1889 gratifie la capitale de la tour Eiffel, tandis que celle de 1900 livre l’électricité, le pont Alexandre III ou encore le métro. Aux enjeux de rivalité internationale – il faut montrer que Paris est plus moderne que Londres ou Chicago – s’ajoutent des enjeux économiques : 32 millions de visiteurs en 1889, 50 millions en 1900, preuve d’un succès populaire grandissant.

Questions

Voir les réponses

Étudier un événement

1. Expliquez ce que cherche à montrer le gouvernement français lors de l’Exposition de 1889. (Doc. 1 et 2)
2. Décrivez les avancées technologiques que l’on peut observer. (Doc. 1, 3 et 6)

3. Trouvez quels matériaux sont utilisés lors des Expositions. (Doc. 3, 4, 5 et 6)


4.
ORAL
Les deux auteurs jugent‑ils l’Exposition de 1900 meilleure que celle de 1889 ? Justifiez votre réponse. (Doc. 4 et 5)
Enregistreur audio

Question de synthèse

5. Répondez à la problématique sous la forme d’un développement construit.

Comment les Expositions universelles mettent‑elles en scène la grandeur de la France ?



La galerie des machines - Photochrome anonyme, 1889, librairie du Congrès, Washington.

1
La galerie des machines

Photochrome anonyme, 1889, librairie du Congrès, Washington.

Les Expositions universelles
de 1889 et 1900

4
Témoignage d’un ancien consul

Le Champ-de-Mars était comme le noyau de l’Exposition [de 1889]. Un ingénieur, M. Hénard, avait proposé dès 1886 l’installation d’un trottoir roulant destiné à porter les foules en marche. Mais le projet ne fut pas accueilli [comme celui de la tour Eiffel]. Dès que le projet en avait été connu, une protestation, signée des noms les plus connus dans le monde des arts, l’avait excommunié au nom des dogmes du beau […]. La Tour constituait un gigantesque paratonnerre. C’était un observatoire d’où la vue s’étendait jusqu’à 65 km. C’était un poste d’expériences et on y avait installé trois laboratoires, d’astronomie, de physique et météorologie et de biologie. […] La tour Eiffel fut en effet le centre d’attraction de l’Exposition. […]. Les gouvernements du dehors semblèrent peu soucieux de solenniser [l’] anniversaire [de la Révolution]. L’Allemagne pressentie la première repoussa l’invitation en alléguant que les Expositions sont désormais sans intérêt […]. L’Italie conforma sa réponse à celle de l’Allemagne. L’Angleterre et la Russie refusèrent leur concours à raison de la date choisie. L’Espagne, le Danemark, la Hollande, la Suède, la Turquie, le Brésil, la Roumanie, le Monténégro déclinèrent également toute participation officielle. […]

[En 1900] le programme était plus vaste que celui de 1889 ; l’électricité, les moyens de transport acquéraient leur autonomie ; la colonisation oubliée jusque‑là ou admise en quelque sorte comme appendice et qui n’avait pris rang dans le cortège des grandes divisions des Expositions qu’à l’Exposition de Bruxelles, trouvait sa place dans le cadre élargi. […] Le fer avait cédé la place à de nouveaux matériaux : « le ciment armé, le stuc et le staff ».


Adolphe Démy, Essai historique sur les Expositions universelles de Paris, 1907.

2
Zoos humains et village nègre

L’Exposition sert aussi à montrer l’étendue de l’empire colonial. Les indigènes sont exposés aux regards curieux des Européens, comme dans de véritables zoos humains.

Du Sénégal, M. Noirot nous a amené tout un contingent de nègres indigènes […]. Parmi eux figure un jeune homme de dix-sept ans, fils d’un chef. Ce jeune nègre est un beau type de sa race : il est intelligent, parle convenablement le français, non à la manière des nègres dégénérés de l’Amérique […]. Il paraît comprendre et apprécier notre civilisation et s’est approprié quelques-uns de ces éléments pour en faire bénéficier ses compatriotes. Les Sénégalais ont construit un village complet, peuplé d’une trentaine d’habitants, hommes, femmes et enfants. […] Il y a dans cette partie de l’Exposition un sujet d‘études très curieux et de comparaisons instructives pour le visiteur qui, se souvenant de ses lectures de relation de voyage, observera avec soin les différents types offerts à sa curiosité.


Article du journal Le Constitutionnel, 21 mai 1889.


La Tour Eiffel en construction Georges Seurat, La Tour Eiffel, 1889, huile sur toile, 24 x 15 cm, musée des Beaux-Arts, San Francisco.

3
La Tour Eiffel en construction

Georges Seurat, La Tour Eiffel, 1889, huile sur toile, 24 x 15 cm, musée des Beaux-Arts, San Francisco.

5
Les Expositions vues par un anarchiste

L’Exposition de 1889 avait donné, par sa structure d’ensemble, l’impression de quelque chose de nouveau […]. [Son style] était, par l’orgueil de ses piliers de fer et la grâce de ses charpentes métalliques s’élançant vers le ciel et s’y courbant en légères voûtes d’acier, comme l’ébauche d’un geste large et beau. […] L’impression que donne l’Exposition de 1900 est tout à fait différente. L’architecture qui avait tenté d’indiquer, avec du métal, les profondes préoccupations du monde […] a été remplacée par l’architecture […] de l’ordure peinte […]. On dirait que le goût français qui agonise – qui crève d’avoir essayé de vivre, le malheureux, aux crochets de cette vieille gaupe1, la bourgeoisie – a voulu se moquer de lui-même, avant de mourir, de vomir dans un dernier hoquet tout le blanc qu’on lui a fait bouffer.


Georges Darien, La Belle France, 1901.

1. Femme malpropre.


Anonyme, Le Palais de l’électricité, 1900, lithographie en couleur, collection privée.

6
Des innovations technologiques

Anonyme, Le Palais de l’électricité, 1900, lithographie en couleur, collection privée.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?