Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


ET ENSUITE ?



Vers la terminale





Maintenant, vous savez tout (ou presque) sur le lien social. Ces connaissances pourront être prolongées par :
  • une interrogation sur les liens entre exclusion sociale et déviance, ainsi qu’une mise en évidence du rôle de la protection sociale face à l’exclusion (chapitres 8 et 11) ;
  • une réflexion sur les liens entre mondialisation et modifications du lien social, par exemple, à travers la question des migrations ;
  • un questionnement sur les mutations du marché du travail et les transformations du lien professionnel ;
  • un point sur la façon dont les PCS peuvent être utilisées pour rendre compte de la mobilité sociale et observer la stratification sociale.

Pour aller + loin


À voir

  • J’ai (très) mal au travail, de Jean-Michel Carré, 2009.

    Pendant plus d’un an, Jean-Michel Carré a entrepris une enquête et une réflexion de fond sur le rapport qu’entretiennent les Français avec le travail et son organisation repensée par les nouvelles méthodes de management.

  • Comme les autres, de Vincent Garenq, 2008.
    Emmanuel et Philippe s’aiment et mènent une vie heureuse. Mais un jour tout bascule lorsque Emmanuel décide de tout faire pour avoir un enfant, alors que Philippe n’en veut pas. Un jour Emmanuel rencontre Fina, une jeune femme dont la carte de séjour va expirer, qui lui propose un marché : il l’épouse et elle lui fait un enfant.

  • The Circle, de James Ponsoldt, 2017 (adapté d’un livre de Dave Eggers).
    Aux États-Unis, dans un futur proche, Mae est engagée chez Le Cercle, le groupe de nouvelles technologies et de réseaux sociaux le plus puissant du monde. Pour elle, c’est une opportunité en or. Alors qu’elle prend de plus en plus de responsabilités, le fondateur de l’entreprise, Eamo Bailey, l’encourage à participer à une expérience révolutionnaire qui bouscule les limites de la vie privée, de l’éthique et des libertés individuelles.

The Circle, de James Ponsoldt, 2017 (adapté d’un livre de Dave Eggers).

À lire

  • Julie Dachez, La Différence invisible, Delcourt, 2016.
    Un très beau roman graphique sur une autiste Asperger et son intégration au sein de la société entre difficultés, stratégies d’adaptation et reconnaissance de son « handicap ».

  • Nob, Dad, Amour, gloire et corvées, Dupuis, 2018.
    Cette BD raconte les aventures d’un père intermittent du spectacle qui élève seul ses quatre filles issues de quatre mariages précédents. Drôle et attachant.

  • Monique Pinçon-Charlot, Michel Pinçon, Étienne Lécroart, Panique dans le 16e !, La Ville brûle, 2017.
    Quand la mairie de Paris décide d’installer un hébergement d’urgence pour les SDF dans le XVIe arrondissement, les habitants de ce quartier bourgeois se mobilisent.

  • Delphine de Vigan, No et moi, Éditions J.C. Lattès, 2007.
    Jeune collégienne très douée, Lou décide (à la dernière minute !) de faire un exposé sur les sans-abri. Elle choisit d’étudier leur situation sur le terrain et rencontre No. Ce roman, aussi adapté en film, permet de comprendre comment une personne peut se retrouver sans logement et coupée de tout lien familial.

Delphine de Vigan, No et moi, Éditions J.C. Lattès, 2007.

Chris Martin, Vue du bidonville Dharavi, à Mumbai, en Inde.
Chris Martin, Vue du bidonville Dharavi, à Mumbai, en Inde.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?