POUR COMMENCER



Comment se forme et s’exprime l’opinion publique ?





Doc. 1

Quelle est l’opinion des Français sur la peine de mort ?


Eras

    Évènements

    1. 1848 - :15 septembre 1848 | Discours de Victor Hugo contre la peine de mort
    2. 1977 - :10 septembre 1977 | Exécution du dernier condamné à mort en France
    3. 1981 - :9 octobre 1981 | Loi sur l’abolition de la peine de mort en France
    4. 2007 - :19 février 2007 | L’abolition de la peine de mort est inscrite dans la constitution
    Voir les réponses

    Questions

    1. À partir des données du tableau, peut-on affirmer que les Français sont favorables à la peine de mort ?


    Le 17 septembre 1981, Robert Badinter, ministre de la Justice du gouvernement socialiste, défend son projet de loi sur l’abolition de la peine de mort malgré l’opposition de l’opinion
    Le 17 septembre 1981, Robert Badinter, ministre de la Justice du gouvernement socialiste, défend son projet de loi sur l’abolition de la peine de mort malgré l’opposition de l’opinion (62 % des Français y sont alors défavorables).

    Qui est d'accord avec le rétablissement de la peine de mort ?

    % d’accord 2014 2015 2016 2017 2018
    Résultats d’ensemble 51 49 48 52 45
    FI /PCF 25 18 12 32 18
    PS 29 36 31 36 21
    LREM 40 36 - - -
    LR 51 51 56 57 60
    RN (ex-FN) 92 87 89 82 79

    Part des personnes interrogées (en %) d’accord avec la proposition : « Il faudrait rétablir la peine de mort ». Les répondants sont classés en fonction de leur « proximité partisane », c’est‑à‑dire en fonction du parti dont ils se sentent le plus proches.
    Ipsos, Enquête Fractures françaises, 2018.

    Testez vos connaissances

    1. La démocratie représentative :



    2. Les sondages d’opinion :




    3. En démocratie, les médias :


    4. Faut‑il autoriser la peine de mort pour pouvoir punir sévèrement les auteurs de crimes tels que les infanticides ?
      a. Pas d’accord.
      b. Plutôt d’accord.
      c. Tout à fait d’accord.

    5. Faut‑il dans la mesure du possible privilégier les peines alternatives à la prison ?
      a. Pas d’accord, la prison permet de punir sévèrement ceux qui l’ont mérité et de les mettre hors d’état de nuire.
      b. Plutôt d’accord, mais seulement dans des cas très particuliers.
      c. Tout à fait d’accord, même les criminels les plus durs doivent être les plus libres possible.

    6. Faut‑il des peines plus lourdes contre l’alcool au volant coupable de plus de 1 000 morts par an ?
      a. Pas d’accord.
      b. Plutôt d’accord.
      c. Tout à fait d’accord.
    Voir les réponses

    Questions

    1. Calculez votre score.
    Une réponse a vaut deux points, une réponse b un point et une réponse c aucun point. Plus le score est proche de 0, plus vous êtes favorable à une politique plus répressive, l’inverse lorsque le score est proche de 6.


    2. Calculez la moyenne de votre groupe.


    3. Comparez les résultats entre les deux groupes.


    4. Comparez la formulation des questions et des propositions entre les deux colonnes. Quels effets peut‑elle avoir sur les réponses ?


    5. D’après la réponse à la question précédente, quelles sont les précautions à prendre lorsque l’on réalise des enquêtes sur les opinions d’une population ?

    Quelle politique pénale souhaitez-vous ?

    La classe est séparée en deux groupes. Chaque groupe doit choisir une colonne de questions présentées ci‑dessous et y répondre sur une feuille sans regarder l’autre colonne de questions.

    1. Faut‑il autoriser la peine de mort ?
      a. Pas d’accord.
      b. Plutôt d’accord.
      c. Tout à fait d’accord.

    2. Faut‑il dans la mesure du possible privilégier les peines alternatives à la prison ?
      a. Pas d’accord.
      b. Plutôt d’accord.
      c. Tout à fait d’accord.

    3. Faut‑il des peines plus lourdes contre l’alcool au volant ?
      a. Pas d’accord.
      b. Plutôt d’accord.
      c. Tout à fait d’accord.

    Questions du chapitre

    1
    Comment la démocratie conduit‑elle au développement d’une opinion « publique » ?
    2
    Dans quelle mesure les sondages permettent‑ils de mesurer l’opinion publique ?
    3
    Comment l’essor des sondages s’inscrit‑il dans le développement d’une démocratie d’opinion ?
    4
    Quels sont les effets de cette démocratie d’opinion sur la vie politique ?

    Doc. 2

    La peine de mort : un débat qui n’est pas réglé ?


    Voir les réponses

    Questions

    1. Comment expliquer l’augmentation importante du soutien à la peine de mort chez les sympathisants de gauche ?


    2. Selon Anne Denis, comment les individus peuvent‑ils modifier leur opinion ?

      Pour Brice Teinturier, le directeur général délégué d’Ipsos, le débat sur la peine capitale n’est « pas réglé » et les études « montrent une forte progression du soutien au rétablissement de la peine de mort depuis les années deux mille dix ». Pour lui, les attentats de janvier [2015] ont fait sauter chez certains, notamment parmi les sympathisants de gauche […], le « verrou » de l’opposition de principe à la peine capitale, car « le sentiment que la violence est de plus en plus forte conduit à radicaliser la prise de position » et affaiblit l’idée qu’on peut « réintégrer dans la société » tous les condamnés, quel que soit le crime. […]

      Anne Denis, responsable de la commission pour l’abolition de la peine de mort chez Amnesty International, interroge toutefois la façon dont la question est posée : « […] En ce qui concerne la peine de mort, la réponse spontanée, émotionnelle, est d’être pour : on se projette comme victime potentielle, on pense à ses enfants, à ses petits-enfants, etc. Mais […], à partir du moment où on introduit un élément de réflexion, on ouvre une lucarne qui fait que les gens ne considèrent plus normal d’exécuter quelqu’un. »

    Julien Lemaignen, « 52 % des Français sont favorables au retour de la peine de mort », Le Monde, 8 mai 2015.
    Connectez-vous pour ajouter des favoris

    Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

    Se connecter

    Livre du professeur

    Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

    Votre avis nous intéresse !
    Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

    Peu probable
    Très probable

    Cliquez sur le score que vous voulez donner.

    Dites-nous qui vous êtes !

    Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
    Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

    Nous envoyer un message




    Nous contacter?