Chapitre 11
Comment l’assurance et la protection sociale contribuent-elles à la gestion des risques dans les sociétés développées ?




Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


VERS LE BAC – ÉPREUVES COMMUNES DE CONTRÔLE CONTINU


Raisonnement appuyé sur un dossier documentaire : je rédige




1. Exercice guidé


À l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, montrez que la protection sociale obéit à différentes logiques.


Étape 1. Rédiger son introduction et sa conclusion au brouillon.

Cette rédaction suppose d’avoir analysé et compris le sujet. Définissez soigneusement ce en quoi consiste la protection sociale (en veillant bien à ne pas la réduire à la seule Sécurité sociale !). Quelles pourraient être les différentes logiques auxquelles le sujet fait référence ? Pour l’ouverture de la conclusion, demandez‑vous quels sont les principaux enjeux socio‑économiques liés à la protection sociale aujourd’hui (financement, risques émergents). Quelles questions pourraient être posées sur le sujet ?

Étape 2. Rédiger le développement.

Cette rédaction suppose d’avoir listé et organisé les arguments, qu’ils soient issus de vos connaissances ou des documents. Lorsque vous exploiterez le texte, rappelez-vous que citer n’est pas suffisant pour donner du sens. Il faut montrer que vous avez compris le document. Sinon, vous tomberez dans le piège de la paraphrase.
Doc. 2

Évolution de la structure des ressources de la protection sociale (en %)

Évolution de la structure des ressources de la protection sociale (en %)
Drees, « 55 ans de diversification des financements de la protection sociale », Études et résultats, mars 2017.

Première

La deuxième partie de l’épreuve écrite de contrôle continu est un exercice de raisonnement appuyé sur un dossier documentaire. Elle est notée sur 10 points. Vous devez développer un raisonnement structuré en exploitant deux documents de nature différente : un texte de 2 000 signes maximum et un document de nature statistique de 65 données au maximum.


Exemple de sujet :
  • À l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez que la protection sociale obéit à différentes logiques.


Comment bien rédiger




Ne pas
oublier...

  • de rédiger l’introduction et la conclusion au brouillon ;
  • de rédiger directement sur la copie le développement, en veillant à argumenter correctement et en exploitant le dossier documentaire avec rigueur ;
  • de soigner et d’aérer votre copie.

Étape 1.

Il est recommandé de commencer le raisonnement par une courte introduction qui doit comprendre dans l’ordre :
    • une accroche ;
    • le rappel du sujet ;
    • la définition et la discussion des termes du sujet ;
    • l’annonce du plan.

Cherchez à présenter tout cela de façon logique et fluide.

Il n’est demandé ni problématique ni présentation de documents en introduction.

La conclusion doit comprendre dans l’ordre : le résumé de tout ce que vous avez montré, en quelques phrases ; une ouverture vers un sujet lié, une autre question.

Étape 2. Rédiger le développement.
  • Vous n’aurez pas le temps de rédiger au brouillon, mais la rédaction consiste en le fait de mettre en phrase les différents axes identifiés. (→ voir Vers le bac du chapitre 7 et Vers le bac du chapitre 9)
  • Chaque axe doit débuter par une phrase d’introduction, qui rappelle de quoi vous allez traiter. Si vous avez réalisé des sous‑parties, il faut les annoncer.
  • Pour chaque argument, commencez par l’affirmer, puis expliquez et illustrez.
  • Lorsque vous utilisez un document du dossier documentaire pour la première fois, présentez‑le. Cherchez aussi à exploiter les données chiffrées avec autant de rigueur qu’en épreuve de traitement de l’information.
  • Achevez chacun de vos axes par une courte conclusion partielle qui indique au correcteur où en est votre réflexion.

Étape 3. Soignez votre copie.

N’oubliez pas d’aérer votre copie : dans l’idéal, on doit saisir la structure de votre devoir au premier coup d’oeil. Le raisonnement doit faire environ une page.
Doc. 1

  Les différences rencontrées dans les États-providence ne sont […] pas réparties de manière linéaire mais groupées par type de régime. Dans un groupe nous trouvons l’État-providence « libéral », dans lequel l’assistance fondée sur l’évaluation des besoins, les transferts universels modestes ou les plans d’assurances sociales modestes prédominent. Les indemnités sont attribuées principalement aux bas revenus, généralement des ouvriers dépendants de l’aide publique […]. Les indemnités sont très modestes. […]. Les États‑Unis, le Canada et l’Australie sont les exemples archétypiques de ce modèle. Un deuxième type de régime regroupe les nations telles l’Autriche, la France, l’Allemagne et l’Italie […]. Dans ces États-providence conservateurs et fortement « corporatistes », l’obsession libérale de rendement du marché et de la marchandisation n’est jamais un fait sérieusement contesté. […] Ce corporatisme est subordonné à un édifice étatique parfaitement prêt à se substituer au marché en tant que pourvoyeur de bien‑être. L’assurance privée et les indemnités liées au travail jouent vraiment un rôle marginal […]. Le troisième groupe, nettement le plus réduit, est composé des pays dans lesquels les principes d’universalisme et de démarchandisation1 des droits sociaux ont également été étendus aux nouvelles classes moyennes. Nous pouvons le baptiser type de régime « social‑démocrate » […].

Gøsta Esping‑Andersen, Les trois mondes de l’État‑providence. Essai sur le capitalisme moderne, PUF, 2007.

1. Démarchandisation : prise en charge par d’autres institutions que le marché.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?