Gramática





L’expression de la condition
Les constructions impersonnelles
L’expression de la concession
L’expression de la simultanéité

L’expression de la simultanéité




L’espagnol dispose de différentes constructions pour exprimer la simultanéité.
  • Le gérondif : l’action exprimée au gérondif se produit en même temps que l’action principale.
  • Ex : Bostezando, se levantó.
  • Le gérondif : Mientras (pendant que, alors que).
  • Ex : Llegaron mientras dormías.
  • Le gérondif : En el momento en que (au moment où).
  • Ex : Me llamó justo en el momento en que estaba pensando en él.
  • Le gérondif : Cuando + verbe conjugué à l’indicatif.
  • Ex : Cuando lo vi, me puse a gritar.
  • Le gérondif : Al + infinitif.
  • Ex : Al verlo me puse a gritar.

🎶 Juan Magán, Baila conmigo, 2016. 🎶

«En esta vida loca
Y al besar tu boca
Como tú no hay otra».

L’expression de la concession




  • La proposition subordonnée de concession exprime une objection, une opposition à la réalisation du fait exprimé dans la principale.
  • La subordonnée de concession peut être introduite par : aunque (bien que / même si), a pesar de que (bien que / malgré le fait que), por más que / por mucho que (quoi que / quel que / avoir beau), etc.
  • La subordonnée de concession peut être à l’indicatif ou au subjonctif.
  • Si la concession porte sur un fait réalisé, on emploie l’indicatif.
    Ex : Aunque llueve, salgo. (Bien qu’il pleuve, je sors.)
    Por más que se esforzaba, no lo conseguía. (Il avait beau s’efforcer, il n’y arrivait pas.)
    Si la concession porte sur un fait non réalisé, on emploie le subjonctif.
    Ex : Aunque llueva, salgo. (Même s’il pleut, je sors.)
    Por más que se esfuerce, no lo conseguirá. (Il aura beau s’efforcer, il n’y arrivera pas.)
  • En général, on traduit :
  • Aunque + subjonctif par même si + indicatif.
    Aunque + indicatif par bien que + subjonctif.

L’expression de la condition




1. La condition réalisable ou réalisée

  • Dans une subordonnée exprimant une condition réalisable ou réalisée, on utilise l’indicatif.
  • Si la condition est réalisable, on emploie le présent de l’indicatif.
  • Ex : Si puedo, iré a verlo. (Si je pouvais, j’irais le voir.)
  • Si la condition est réalisée, on emploie l’imparfait de l’indicatif.
  • Ex : Si podía, iba a verlo. (Si j’avais pu, je serais allé le voir.)

2. La condition irréalisable ou irréalisée

  • Dans une subordonnée exprimant une condition irréalisable ou irréalisée, on utilise le subjonctif.
  • Si la condition est irréalisable, on emploie le subjonctif imparfait dans la subordonnée et le conditionnel présent dans la principale.
  • Ex : Si pudiera, iría a verlo.
  • Si la condition est irréalisée, on emploie le plus-que-parfait du subjonctif dans la subordonnée et le conditionnel passé dans la principale.
  • Ex : Si hubiera podido, habría ido a verlo.

3. Autres conjonctions exprimant la condition

Por poco que (pour peu que), con tal que (pourvu que), siempre que (chaque fois que), siempre y cuando (à condition que), a no ser que (à moins que), salvo que (sauf si) sont suivies du subjonctif.

Les constructions impersonnelles




  • On utilise Hay pour traduire il y a.
  • Ex : Hay cuatro sillas en la clase.
  • On utilise Hace ou Hay pour parler du temps et de la météo.
  • Ex : Hace calor. / Hay sol.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?