Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Brevet

Sujet brevet 12

DYS

Spleen nocturne

Charles Baudelaire (1821-1867) décrit dans ce poème des Fleurs du mal une facette d’un état d’âme particulier, le spleen. Le poème s’intitulait d’ailleurs, dans la première édition du recueil, « Spleen », comme d’autres pièces de ce chef-d’œuvre de la poésie moderne.
LA CLOCHE FÊLÉE1

Il est amer et doux, pendant les nuits d’hiver,
D’écouter, près du feu qui palpite et qui fume,
Les souvenirs lointains lentement s’élever
Au bruit des carillons2 qui chantent dans la brume,

Bienheureuse la cloche au gosier vigoureux
Qui, malgré sa vieillesse, alerte et bien portante,
Jette fidèlement son cri religieux,
Ainsi qu’un vieux soldat qui veille sous la tente !

Moi, mon âme est fêlée, et lorsqu’en ses ennuis
Elle veut de ses chants peupler l’air froid des nuits,
Il arrive souvent que sa voix affaiblie

Semble le râle3 épais d’un blessé qu’on oublie
Au bord d’un lac de sang, sous un grand tas de morts,
Et qui meurt, sans bouger, dans d’immenses efforts.
Méthode
Avant d’interpréter une image, lisez bien la légende, qui peut apporter des informations utiles : artiste, titre, date, nature, dimensions, lieu de conservation. Utilisez ces informations pour présenter rapidement l’image au début de votre réponse.
Si on vous demande quels liens vous pouvez faire avec le texte étudié, vous devez avoir une idée précise de l’image :
  • Que voit-on ? Comment l’image est-elle organisée ? Qu’est-ce qui est mis en avant et comment (premier plan, couleurs, proportions, lumière) ?
  • Y a-t-il un ou des détails qui vous interpellent ? Pourquoi ? Votre première impression est souvent la bonne !
  • Quels sont les matériaux utilisés ? une technique originale peut en dire long sur l’œuvre.
  • Enfin, quelle peut être la fonction de l’image : descriptive ? argumentative ? esthétique (pour susciter l’émotion) ?
En résumé, posez-vous trois questions : quoi ? comment ? pourquoi ?
CACHER LES INFORMATIONS

Dictée du brevet 12

Ch. Baudelaire, « Les Fenêtres », Petits poèmes en prose, 1855.

Dictée du brevet 12
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
}
DYS

Dictée du brevet 12

1
Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n’est pas d’objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu’une fenêtre éclairée d’une chandelle. [...]
Par delà des vagues de toits, j’aperçois une femme mure, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais. Avec son visage, avec son vêtement, avec son geste, avec presque rien, j’ai refait l’histoire de cette femme, ou plutôt sa légende, et quelquefois je me la raconte à moi-même en pleurant.
Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?