Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Texte et image

Deux sœurs face à leur conscience

DYS

Sophocle

Au début de la pièce, Antigone et sa sœur Ismène discutent. Faut-il obéir à Créon et ne pas enterrer leur frère ?
1
I
SMÈNE. – Quoi ! tu songes à l’ensevelir1, en dépit de la défense faite à toute la cité ?
  ANTIGONE. – C’est mon frère – et le tien, que tu le veuilles ou non. J’entends que nul ne soit en droit de dire que je l’ai trahi.
  ISMÈNE. – Mais malheureuse, si Créon s’y oppose !
  ANTIGONE. – Créon n’a pas à m’écarter des miens. [...]
  ISMÈNE. – [...] Pour moi, en tout cas, je supplie les morts sous la terre de m’être indulgents, puisqu’en fait je cède à la force ; mais j’entends obéir aux pouvoirs établis. Les gestes vains2 sont des sottises.
  ANTIGONE. – Sois tranquille, je ne te demande plus rien – et même si tu voulais plus tard agir, je n’aurai pas la moindre joie à te sentir à mes côtés. Sois donc, toi, ce qu’il te plaît d’être : j’enterrerai, moi, Polynice et serai fière de mourir en agissant de telle sorte. C’est ainsi que j’irai reposer près de lui, chère à qui m’est cher, saintement criminelle. Ne dois-je pas plus longtemps plaire à ceux d’en bas3 qu’à ceux d’ici, puisqu’aussi bien c’est là-bas qu’à jamais je reposerai ? Agis, toi, à ta guise4, et continue à mépriser tout ce qu’on prise5 chez les dieux.
  ISMÈNE. – Je ne méprise rien ; je me sens seulement incapable d’agir contre le gré6 de ma cité.
Les textes principaux
  • 441 avant J.-C.
    . Sophocle
    SOPHOCLE
    4 questions associées
  • . Jean Anouilh
    JEAN ANOUILH
    5 questions associées
Les images
  • . Antigone
    Jean Anouilh
    2 questions associées
  • . Antigone
    Jean Anouilh
    2 questions associées
100% numérique
Les rites funéraires
Ils étaient très importants dans la Grèce antique. Pour les Grecs, les morts ne pouvaient pas trouver le repos éternel si ces rites n’étaient pas accomplis : un mort ne pouvait pas rester sans sépulture. Rappelez-vous dans l’Iliade, la douleur de Priam face à Achille qui ne voulait pas lui rendre le corps de son fils Hector !
CACHER LES INFORMATIONS

Les rites funéraires

Les rites funéraires
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
}
DYS

Les rites funéraires

1
Ils étaient très importants dans la Grèce antique. Pour les Grecs, les morts ne pouvaient pas trouver le repos éternel si ces rites n’étaient pas accomplis : un mort ne pouvait pas rester sans sépulture. Rappelez-vous dans l’Iliade, la douleur de Priam face à Achille qui ne voulait pas lui rendre le corps de son fils Hector !
Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?