Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

1948 : la naissance de l’État d’Israël
P.154-155

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

POINT DE PASSAGE 3


1948 : la naissance de l’État d’Israël





Depuis la fin du XIXe siècle s’est développé le sionisme, un mouvement réclamant la création d’un État juif afin de protéger les Juifs de l’antisémitisme européen. En 1947, dans un contexte tendu marqué par de nombreuses violences, alors que le mandat anglais sur la Palestine se termine bientôt, l’ONU propose un plan de partage du territoire entre populations juives et arabes. La guerre civile éclate immédiatement entre ces deux populations. Le 14 mai 1948, David Ben Gourion proclame l’indépendance de l’État d’Israël.

1948 : la naissance de l’État d’Israël

❯ Quels sont les enjeux entourant la création de l’État d’Israël ?


1
Un nouvel État
Cliquez ici pour télécharger cette carte.

Fond de carte

I. Le plan de partage de l’ONU (29 nov. 1947)
Frontières de la Palestine sous mandat britannique (1922-1948)
Un État juif
Un État arabe
Jérusalem, zone internationale

II. La première guerre israélo-arabe (1949)
Principaux massacres
Offensives arabes
Contre-offensives israéliennes
Territoires annexés par Israël
Annexion de la Cisjordanie par la Transjordanie
La bande de Gaza, une région administrée par l’Égypte

2
Ben Gourion et la préparation de la création de l’État d’Israël

Nous n’avions pas eu ce que nous voulions. Le territoire de l’État d’Israël a été réduit. […] Jérusalem – cœur de la nation juive historique – est placée sous régime international et est encerclée de toute part par des territoires impartis à l’État arabe. […] Nous devons faire de Jérusalem le nombril du judaïsme mondial. C’est à Jérusalem qu’il faut établir le siège de toutes les institutions mondiales et nationales de Juifs [et] les instances de la Knesset [l’Assemblée d’Israël]. Si les citoyens arabes de notre pays se sentent chez eux et que leur statut n’est en rien différent de celui des Juifs, et sans doute meilleur que celui des arabes en pays arabes, que l’État les aide avec confiance et continuité à atteindre le niveau de vie économique, social et culturel de celui de la population juive, la méfiance arabe s’affaiblira dans une même mesure et se constuira au Proche-Orient le pont d’une alliance sémite1 judéoarabe. La construction et la consolidation de l’État par une grande œuvre d’immigration et par la colonisation contribueront également à éradiquer l’opposition et l’attitude hostile qui empoisonnent aujourd’hui les pays arabes dans leurs rapports avec nous. Si la vigueur interne de l’État juif grandit, grandira en même temps chez ses voisins sa respectabilité.

David Ben Gourion, Journal, 1947-1948.

1. L’arabe et l’hébreu sont deux langues sémitiques.

Le choc des photos


3
La proclamation du 14 mai 1948

La proclamation du 14 mai 1948

Golda Meir est lʼune des 24 personnalités israéliennes signant la proclamation de la naissance d’Israël. Elle recevra le premier passeport israélien pour aller collecter des fonds aux États-Unis. À gauche, le Premier ministre David Ben Gourion.

4
La réaction internationale

Après avoir voté le partage, les USA étaient revenus sur leur décision pour préparer un régime de tutelle1. Ceci devant l’hostilité du monde arabe et dans leur désir de ne pas voir couper la route du pétrole [...]. Le haut commissaire britannique se retire, laissant face-à-face les Juifs et les Arabes, et la guerre ou la paix peuvent se décider cette nuit. Si l’on en croit les déclarations arabes, c’est la guerre. [...] La commission politique de l’ONU a adopté aujourd’hui, par 35 voix contre 6 – celles des pays slaves – et 10 abstentions, une proposition franco-américaine prévoyant l’envoi d’un médiateur en Palestine. [...] La déclaration d’indépendance comporte un préambule qui rappelle le premier congrès sioniste de 1897, la déclaration Balfour de 1917, l’holocauste hitlérien qui anéantit des millions de Juifs en Europe, la résolution de l’assemblée générale de l’ONU le 29 novembre 1947, préconisant l’établissement d’un État juif indépendant en Palestine.

« Les USA reconnaissent le nouvel État d’Israël », Combat, 15 mai 1948.

1. Une gestion de la Palestine par des acteurs extérieurs.

5
L’exil des Palestiniens

Poète palestinien, Mahmoud Darwich devient célèbre avec ces vers évoquant le départ forcé des Palestiniens en 1948 et 1949.

Inscris
Que je suis Arabe
Que tu as raflé les vignes de mes pères
Et la terre que je cultivais [...]
Tu nous as tout pris hormis [...]
Les rochers que voici
Mais votre gouvernement va les saisir aussi

Mahmoud Darwich, Identité, 1964.

Questions

Prélever des informations

1
Doc. 1 (⇧) et doc. 4 (⇧) Expliquez pourquoi de nombreux acteurs désirent garder le contrôle de cette région.


2
Doc. 2 (⇧) , doc. 3 (⇧) et doc.4 (⇧) Expliquez les raisons officielles pour lesquelles l’État d’Israël a été créé.


3
Doc. 4 (⇧) Décrivez l’attitude des États-Unis.


4
Doc. 4 (⇧) et doc. 5 (⇧) Identifiez les conséquences de la naissance de l’État d’Israël.


Question de synthèse

5
Stagiaire à l’ONU, vous devez réaliser un bref exposé devant plusieurs ambassadeurs sur la naissance de l’État d’Israël. Rappelez le contexte et les conséquences de cet événement.
Enregistreur audio
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.