Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Démocratie directe ou indirecte ?
P.416-417

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Activité 7

Démocratie directe ou indirecte ?



Axe 2 : Repenser et faire vivre la démocratie

  • ▶︎ 1. S'engager dans un régime démocratique
  • ▶︎ 2. La démocratie à l'échelle du monde
  • ▶︎ 3. Incertitudes et nouvelles aspirations démocratiques


COMPÉTENCES

  • Respecter la diversité des points de vue.

  • Savoir écouter et apprendre à débattre.


Face à la crise traversée par les démocraties représentatives, certains souhaitent la mise en place d’une démocratie directe, dans laquelle le peuple souverain participerait directement aux décisions et aux délibérations.

Organisez un débat en classe autour de la question : « Faut-il aller, comme en Suisse, vers une démocratie plus directe ? »

Étape 1

Étudier le système suisse
Doc. 1 (⇩) et Doc. 2 (⇩)
Un bon débat demande des définitions précises.

1. Définissez la notion de « démocratie directe ».

2. Identifiez la manière dont le système suisse fonctionne.
Voir les réponses

1
La démocratie directe suisse

La démocratie directe suisse

2
Les avantages du système suisse

Il s’agit d’un pilier de la démocratie suisse : chaque citoyen ou groupe de citoyens peut proposer un texte de loi. Il doit cependant réunir un nombre défini de signatures (par exemple, cent mille pour un projet de loi au niveau fédéral). Des signatures authentifiées, l’anonymat n’est pas de mise. Si ce nombre est atteint, le texte sera soumis à la votation. [...] Le fait de voter régulièrement participe-t-il à une meilleure éducation civique, une meilleure connaissance des enjeux et fonctionnement d’une collectivité ou d’un pays ? Oui, répond sans hésiter Richard Werly « je ne dirais pas que les Français ont moins d’intérêt pour la politique que les Suisses. Au contraire. Ils le montrent en manifestant, en protestant. En revanche, les Suisses ont une maturité politique plus forte, un degré d’implication plus important, parce qu’ils se sentent davantage écoutés et concernés. Ils savent que, potentiellement, chacun d’entre eux peut être un législateur. [...] ll y a quand même des garde-fous », tempère Richard Werly. Le Conseil national vérifie que toute loi adoptée lors d’une votation n’entre pas en contradiction avec la Constitution suisse ni avec les accords internationaux signés par la Suisse. Si, par exemple, une initiative citoyenne proposant l’emploi de la torture pour les terroristes était adoptée, ce serait inapplicable car contraire aux engagements internationaux sur le respect des droits de l’homme approuvés par la Suisse. [...] La démocratie directe existe en Suisse mais elle cohabite avec un système de démocratie représentative plus classique. Les élus ne peuvent être révoqués et ne sont pas forcés à la démission si une loi qu’ils ont votée est ensuite rejetée par le peuple.

Jean-Mathias Joly, « Référendum et démocratie directe : la France doit-elle sʼinspirer de lʼexemple suisse ? », Le Journal du Centre, 17 mars 2019.

Étape 2

Comprendre les revendications en France
Doc. 3 (⇩), Doc. 4 (⇩) et Doc. 5 (⇩)
Relevez les différents arguments avancés par ces groupes ou ces individus.

Faites attention au positionnement politique des auteurs des documents.

Voir les réponses

Vocabulaire

  • Démocratie directe : régime politique dans lequel les citoyens exercent directement le pouvoir.

  • Référendum d’initiative citoyenne : disposition revendiquée par le mouvement des « gilets jaunes » afin de saisir la population par référendum sans accord du Parlement ou du président de la République.

3
La démocratie directe, un idéal dʼextrême gauche

La démocratie directe, un idéal dʼextrême gauche Affiche Anarchiste

4
La démocratie directe pour sauver la démocratie ?

Au cours des dernières décennies, les citoyens se sont sentis petit à petit dépossédés du pouvoir d’agir sur leur propre destin [...]. Cette frustration [...] a poussé un nombre croissant d’électeurs vers des solutions de plus en plus en plus extrêmes et des hommes politiques de plus en plus outranciers. [...] Le remède le plus puissant et le plus efficace est très certainement d’établir une démocratie moins intermédiée et plus directe. [...] Il faut laisser le pouvoir aux citoyens sur un champ très large de sujets. La mise en place de votations régulières permettra de redonner confiance aux citoyens dans leur capacité à pouvoir maîtriser leur destin. Mis régulièrement face à des choix démocratiques, les citoyens pourront réellement changer le cours des choses et n’auront plus l’impression que tout se joue sans eux. [...] Une démocratie plus directe permettra aux citoyens d’exprimer leur mécontentement dans le débat public. Ils n’auront pas comme aujourd’hui comme seul recours pour se faire entendre la manifestation dans la rue. [...] Même si elle n’est pas exempte de risques, la mise en place d’une démocratie plus directe en France est nettement plus enthousiasmante que les perspectives sinistres de la démocratie en déliquescence que nous observons dans toute l’Europe.

Charles Boyer, « Pour sauver la démocratie, il faut plus de démocratie directe », AOC, 30 janvier 2019.

5
Le référendum d’initiative citoyenne, une revendication des « gilets jaunes »

Le référendum  d’initiative citoyenne, une revendication des  « gilets jaunes »

Étape 3

Débattre

1. Choisissez l’idée que vous voulez défendre et listez des arguments.


2. Débattez à l’oral en respectant le temps de parole et les opinions des autres.

Enregistreur audio
Voir les réponses

L'analyse

  • ❯ ❯ ❯ Avez-vous compris les différences entre le système français et le système suisse ?


  • ❯ ❯ ❯ Avez-vous compris pourquoi « la démocratie directe » est revendiquée en France par des acteurs politiques très variés ?


  • ❯ ❯ ❯ Quel a été le résultat du débat ?
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.