Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Immigration et racisme en France dans les années 1970-1980
P.280-281

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

DOSSIER 2



Immigration et racisme en France dans les années 1970-1980





Au cours des années 1970 et 1980, la France connaît une montée de la xénophobie, qui se traduit notamment par plusieurs vagues de crimes racistes visant les populations immigrées. Les jeunes Français issus de l’immigration dénoncent, de plus en plus, leurs conditions de vie et le racisme quotidien. Des associations se créent pour sʼopposer aux discours xénophobes et lutter en faveur de lʼintégration des immigrés.

Immigration et racisme en France dans les années 1970-1980

❯ Quelles sont les conséquences de la montée du racisme en France dans les années 1970-1980 ?


1
Des crimes racistes

Des crimes racistes

Mohamed Laid Moussa, comme de nombreux autres travailleurs immigrés au même moment, est assassiné en 1975 à Marseille.

2
Une France raciste ?

On la trouvait plutôt jolie, Lily
Elle arrivait des Somalies, Lily
Dans un bateau plein d’émigrés
Qui venaient tous de leur plein gré
Vider les poubelles à Paris.
Elle croyait qu’on était égaux, Lily,
Au pays d’ Voltaire et d’Hugo, Lily.
Mais pour Debussy en revanche
Il faut deux noires pour une blanche
Ça fait un sacré distinguo
Elle aimait tant la liberté, Lily
Elle rêvait de fraternité, Lily
Un hôtelier rue Secrétan
Lui a précisé en arrivant
Qu’on ne recevait que des Blancs
Elle a déchargé des cageots, Lily
Elle s’est tapé les sales boulots, Lily
Elle crie pour vendre des choux-fleurs
Dans la rue ses frères de couleur
L’accompagnent au marteau-piqueur
Et quand on l’appelait Blanche-Neige, Lily
Elle se laissait plus prendre au piège, Lily
Elle trouvait ça très amusant
Mêm’ s’il fallait serrer les dents
Ils auraient été trop contents
Elle aima un beau blond frisé, Lily
Qu’était tout prêt à l’épouser, Lily
Mais la belle-famille lui dit nous
N’somm’s pas racistes pour deux sous
mais on ne veut pas de ça chez nous.

Pierre Perret, Lily, 1977.

3
Deux réactions opposées : xénophobie et antiracisme

Affiche FN

1
Affiche du Front national, 1977.
Affiche Marche Pour L'égalité

2
Affiche de la marche pour l’égalité, 1983.

Dans les années 1970, le Front national s’empare du thème de l’immigration en le liant au chômage. Il remporte une première victoire aux municipales à Dreux en septembre 1983 (allié au RPR).

C’est dans ce contexte, et après des émeutes urbaines dans la cité des Minguettes (banlieue de Lyon) en mars et une vague de crimes racistes pendant l’été, qu’une marche pour l’égalité et contre le racisme et la xénophobie rassemble 100 000 personnes à travers la France, du 15 octobre au 3 décembre 1983. Il s’agit de la première manifestation nationale d’immigrés et de jeunes Français issus de l’immigration en France.

4
Une nouvelle association : SOS Racisme

SOS racisme

Fondée en 1984 dans des cercles proches du PS, l’association SOS Racisme cherche à mobiliser l’opinion publique, notamment en organisant de grands concerts gratuits.

5
Lutter contre le racisme par la loi

L’article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse est complété ainsi : ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance [...] à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 2 000 F à 300 000 F ou de l’une de ces deux peines seulement. [...]

De la répression des discriminations raciales. Il est inséré dans le code pénal un article 187‑1 rédigé comme suit : sera puni d’un emprisonnement de deux mois à deux ans et d’une amende de 3 000 à 30 000 F tout dépositaire de l’autorité publique [...] qui, en raison de l’origine ou de l’appartenance ou de la non-appartenance d’une personne à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, lui aura refusé sciemment le bénéfice d’un droit auquel elle pouvait prétendre.

Loi du 1er janvier 1972 relative à la lutte contre le racisme.

Questions

Analyser des documents

1
Doc. 1 (⇧) , Doc. 2 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Montrez comment se manifeste le racisme en France dans les années 1970-1980.


2
Doc. 2 (⇧) , Doc. 3 (⇧) , Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Identifiez les acteurs de la dénonciation du racisme.


3
Doc. 3 (⇧) , Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Relevez les moyens d’action de ces différents acteurs.


Question de synthèse

4
Répondez à la problématique sous la forme d’une carte mentale. Vous pouvez utiliser le logiciel pour faire une carte mentale, ou bien la dessiner directement.
Lien de votre carte mentale :

Couleurs
Formes
Dessinez ici
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.