Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L’épidémie du SIDA en France
P.278-279

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

POINT DE PASSAGE 3


L’épidémie du SIDA en France





Les premiers cas du syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA), dû au virus de l’immunodéficience humaine (VIH), sont signalés aux États‑Unis en 1981. La maladie devient épidémique dans les années 1980. D’abord démunis, les médecins tentent de chercher des remèdes, tandis que les pouvoirs publics, sous la pression d’associations de défense des homosexuels, adoptent peu à peu des plans d’action.

L’épidémie du SIDA en France

❯ Comment l’épidémie du SIDA a-t-elle été prise en charge et combattue en France dans les années 1980 ?


1
La découverte du virus

On est en 1983. Derrière les murs de l’Institut Pasteur, les chercheurs Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier viennent d’identifier le virus du sida. Enfin ! On connaît le mal qui terrasse les premiers malades français. La prouesse est mondiale. Mais l’heure n’est guère à l’euphorie. Si personne n’a encore conscience de l’épidémie à venir, l’urgence est déjà palpable, le monde médical sous pression. [...] Les patients crient au secours et viennent jusqu’à l’Institut Pasteur interroger les chercheurs. Vite, vite ! Sinon, ce virus va les tuer.

Trente ans plus tard, Françoise Barré-Sinoussi, devenue présidente du Sidaction, ruban rouge piqué sur sa veste noire, en garde un souvenir ému, marquée à vie. « En tant que chercheuse, dit-elle, je savais que l’on ne trouverait pas la solution du jour au lendemain et que les personnes en face de moi allaient probablement mourir. Mais à titre personnel, je me sentais complètement démunie devant ces malades, très jeunes, de même pas 30 ans, dans un schéma clinique terrible, rachitiques, avec des visages de petits vieux. C’était très dur. » [...] La guerre est déclarée et, au fil du temps, une grande bataille remportée. « Aujourd’hui, on peut vivre avec le VIH. Si on est diagnostiqué et traité tôt, on a à peu près la même espérance de vie qu’une personne qui n’a pas été infectée », souligne la chercheuse, lauréate du prix Nobel de médecine en 2008. « Mais c’est loin d’être terminé. » Intarissable, elle rappelle que 37 millions de personnes vivent avec le virus dans le monde.

Elsa Mari, « Françoise Barré-Sinoussi a codécouvert le VIH », Le Parisien, 5 avril 2019.

2
Le rôle clé des homosexuels et des associations

Le rôle clé des homosexuels et des associations

Pendant près de dix ans, les homosexuels sont les premiers touchés par l’épidémie. Ils se mobilisent peu à peu, seuls ou à travers des associations, pour alerter une opinion publique très hostile. En mai 1987, Jean-Marie Le Pen traite par exemple les malades du SIDA de « sidaïques » et conseille de les enfermer pour éviter la contagion.

3
Une maladie qui effraie

Une maladie qui effraie

Pendant plusieurs années, on pense que la maladie ne frappe que les homosexuels et les héroïnomanes. Les malades du SIDA sont alors violemment stigmatisés.

4
Assumer sa maladie

Assumer sa maladie

En 1987, l’intellectuel Jean-Paul Aron se confie, dans un long entretien, sur sa maladie. C’est la première fois qu’une personnalité ose avouer sa maladie. Le SIDA se dédiabolise progressivement.

5
Lutter contre l’épidémie

Une importante campagne d’information, de prévention et d’éducation [...] a été lancée par le gouvernement. Outre le recours à des spots télévisés, elle s’est traduite par la distribution d’un million de brochures aux professionnels de santé, la mise à la disposition de la population de 13 millions de fascicules d’information [...]. Le dépistage à l’occasion des dons du sang a été rendu obligatoire dès 1985. En outre, sera ouvert dans chaque département un centre assurant un dépistage anonyme et gratuit [...]. La publicité sur les préservatifs a été autorisée. [...]

Les soins

Onze centres d’information, de soins et de surveillance clinique et biologique du SIDA seront ouverts à Paris et en province [...].

La recherche

La recherche constitue l’unique espoir de vaincre le SIDA. Une dotation supplémentaire de 100 millions de francs a été dégagée pour permettre la mise au point de nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement et la préparation de vaccins. [...]

Plan national de lutte contre le SIDA, présenté le 24 juin 1987 par Michelle Barzach, ministre de la Santé et de la Famille.

Parcours 1

Analyser des documents

1
Doc. 1 (⇧) , Doc. 2 (⇧) , Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Présentez les principaux acteurs et les grandes étapes de la prise en charge de l’épidémie du SIDA.


2
Doc. 3 (⇧) Analysez l’expression « cancer gay ».


3
Doc. 5 (⇧) Identifiez les mesures prises par les pouvoirs publics.


4
Doc. 2 (⇧) Expliquez lʼobjectif de cette manifestation.


Question de synthèse

5
Répondez à la problématique sous la forme d’un développement construit.
Voir les réponses

Parcours 2

Mener une recherche

Faites une recherche sur l’association Act Up-Paris : origine, modes d’action, succès, etc.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.