Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Analyser la question
P.84-85

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

MÉTHODE BAC
Préparation aux épreuves de contrôle continu

Réponse à la question problématisée


Analyser la question






Sujet

Quelle est la place de la violence dans le fonctionnement des régimes totalitaires des années 1930 ?

Méthode et Application guidée


Étape 1
Découvrir le sujet

  • Avant de commencer à traiter le sujet, il est important de le lire à plusieurs reprises. Cette étape, qui vous prendra peu de temps, est essentielle pour bien comprendre l’énoncé, pour déterminer à quelle(s) partie(s) de votre cours il fait référence et donc pour entamer votre réflexion sur de bonnes bases.

Conseils :
il peut être utile de recopier le sujet sur un brouillon pour pouvoir l’annoter et souligner les termes les plus importants.

L’expression « régimes totalitaires » renvoie au chapitre 2 d’Histoire, alors que le terme de « fonctionnement » exclut les questions sur l’origine de ces régimes ou sur leur place dans la géopolitique européenne.

Étape 2
Définir les mots-clés

  • Repérez les mots-clés du sujet : il s’agit le plus souvent de notions ou de mots de vocabulaire étudiés en classe, de noms propres ou de domaines qui permettent de délimiter le sujet (aspect économique, social, politique, culturel, etc.).
  • S’il s’agit de notions, elles doivent être définies le plus précisément possible. Attention à la polysémie de certains termes.


« Régime totalitaire » : notion-titre de votre chapitre mais particulièrement complexe. Vous pouvez à ce stade en apporter une définition simple : « régime politique se caractérisant par le pouvoir total d’un chef et par la volonté de contrôler, au moyen dʼun parti unique, tous les aspects de l’économie et de la société. »

« Violence » : différentes acceptions du terme doivent être retenues : les brutalités exercées, mais aussi la contrainte physique et morale.

Étape 3
Comprendre et interroger les bornes du sujet

Étape importante pour éviter un écueil majeur de l’exercice : le hors-sujet.
  • Les limites spatiales : sur quel espace porte mon sujet ? Pourquoi cet espace a-t-il été retenu ?
  • Les bornes chronologiques : comment est délimité le sujet ? À quel(s) événement(s) correspond(ent) les bornes chronologiques proposées ?

Conseils :
si le sujet ne comporte ni limites spatiales ni bornes chronologiques, il faut les définir et justifier son choix.

Limites spatiales : non indiquées par le sujet, mais la connaissance de votre cours vous permet de savoir que le terme « régime totalitaire » ne peut être appliqué dans les années 1930 qu’à l’Italie fasciste, l’Allemagne nazie et l’URSS de Staline.

Bornes chronologiques : l’expression « années 1930 » écarte les premières années du fascisme et du stalinisme, ainsi que ce qui excède le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Pour les trois pays concernés, c’est une période de construction et d’approfondissement de leur projet totalitaire.

Étape 4
Comprendre les enjeux du sujet

  • Les enjeux représentent ce qui peut être discuté dans le sujet. Ils sont le « problème » contenu dans la question.
  • Pour cela, il faut regarder comment les mots-clés sont connectés entre eux, en étant attentifs aux connecteurs logiques, au verbe de la question et aux mots interrogatifs qui introduisent la question (« comment », « en quoi », « dans quelle mesure », « quelle place », « quel rôle », etc.) : le sujet invite-t-il à étudier une évolution, à faire une comparaison ? Oppose-t-il les mots-clés entre eux ?

Conseils :
des détails peuvent être lourds de sens dans une question : un pluriel, un adverbe, une ponctuation, etc.

La confrontation des termes « violence » et « régimes totalitaires » doit vous rappeler que ces régimes placent au cœur de leur fonctionnement une violence dirigée à la fois contre les populations qu’ils veulent contrôler et contre les ennemis qu’ils veulent supprimer.

L’expression interrogative « quelle place », en tête de la question, vous appelle à identifier les différents aspects de cette violence, mais aussi à en estimer les différences d’intensité selon les régimes.

❯❯❯ ENTRAÎNEMENT


Exercice 1 : Bien comprendre les bornes du sujet.

Ces éléments rentrent-ils dans les bornes chronologiques du sujet ?
  • En 1924, Staline s’impose à la tête de l’URSS.


  • Dans les Jeunesses hitlériennes, les jeunes Allemands pratiquent des exercices physiques et militaires.


  • En février 1933, les nazis font brûler le Reichstag et accusent les communistes.


  • À la conférence de Wannsee, plusieurs dignitaires nazis mettent au point l’organisation de la Solution finale.


  • Animé par le désir de restaurer la grandeur de la nation italienne, Mussolini lance ses troupes contre l’Éthiopie en 1935.

Voir les réponses

Exercice 2 : Analyser le sujet.

Interrogés sur le sujet de l’exercice précédent, trois élèves interprètent sur leur feuille de brouillon ce qu’ils ont compris de la question. Dans chaque cas, identifiez leur(s) erreur(s).

1
À partir des années 1930, les régimens totalitaires déséquilibrent l'ordre mondial. Leur militarisation, leurs discours guerriers, leurs conquêtes violentes sont des causes importantes de la Seconde Guerre mondiale.


2
Mon sujet consiste à étudier la manière dont les régimes totalitaires des années 1930 utilisent la terreur pour réprimer leurs opposants.


3
Je dois montrer que la violence est fortement présente dans les sociétés de l'après-guerre, pour comprendre la naissance et le fonctionnement des régimes totalitaires.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.