Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Langue
P.149

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Littérature langue


Langue




Voir les réponses

Exercice 1 : Grammaire

J’identifie la forme emphatique

1
Pour chaque phrase, repérez l’élément mis en valeur.

a) Les trois hommes qui jouent aux cartes, ce sont les gardes.
b) Cet homme robuste aux cheveux blancs, c’est Créon.
c) Ismène dit à sa sœur : « Moi, je suis plus pondérée, je réfléchis ! »
d) On te l’avait prise, ta pelle ? Il a fallu que tu refasses ça avec tes ongles, la deuxième fois !
e) C’est reposant, la tragédie, parce qu’on sait qu’il n’y a plus d’espoir.
f) Dans le drame, on se débat parce qu’on espère en sortir.

a)
b)
c)
d)
e)
f)




2
Réécrivez chaque phrase en supprimant l’emphase.



Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 2 : Grammaire

Je distingue les rapports logiques

1
Nommez la circonstance exprimée dans le groupe en italique, et précisez sa classe grammaticale.

a) Ismène est éblouissante et épanouie alors qu’Antigone est renfermée sur elle-même.
b) Malgré sa peur, Antigone ne cède pas devant Créon.
c) Ismène ne veut pas enterrer son frère car elle redoute la menace de Créon.
d) Si Antigone avait renoncé à son devoir, elle aurait pu connaitre le bonheur avec Hémon.
e) Antigone accomplit les rites funéraires afin de réaliser ce que sa conscience lui dicte.
f) Hémon ne peut supporter la condamnation de sa fiancée si bien qu’il se donne la mort.

Circonstance exprimée Classe grammaticale
a)
b)
c)
d)
e)
f)




2
À votre tour, inventez quatre phrases exprimant des rapports logiques différents. Ces phrases seront liées à l’histoire d’Antigone.



Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3 : Grammaire

Je travaille l’expression de l’ordre

Consigne
Identifiez la manière de donner un ordre. Quelle forme verbale ou construction syntaxique est employée ?

a) Laisse-nous, nourrice. Va nous faire du café.
b) Je voudrais bien un peu de café, nourrice.
c) Il faut que tu m’écoutes, Antigone.
d) Pas un mot.
e) Vous écoutez ce qu’elle dit et vous me faites un rapport.
f) Vous la surveillerez toute la nuit.
g) Alors écoute : tu vas rentrer chez toi, te coucher, dire que tu es malade, que tu n’es pas sorti depuis hier.



Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 4 : Grammaire

Je repère l’organisation d’une phrase complexe

Mais si votre vie, votre bonheur doivent passer sur lui avec leur usure, si Hémon ne doit plus pâlir quand je pâlis, s’il ne doit plus me croire morte quand je suis en retard de cinq minutes, s’il ne doit plus se sentir seul au monde et me détester quand je ris sans qu’il sache pourquoi, s’il doit devenir près de moi le monsieur Hémon, s’il doit apprendre à dire « oui », alors je n’aime plus Hémon !


J. Anouilh, Antigone, Éditions de La Table ronde, 1946.

1
Relevez la proposition principale de la phrase.



2
a) Quelle circonstance est exprimée avec « si » ? b) Combien de propositions sont introduites par ce mot ?



3
Repérez une proposition subordonnée enchassée dans une autre proposition subordonnée.



Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5 : Grammaire

Je passe du discours direct au discours indirect

Consigne
Réécrivez ce dialogue en le transposant au discours indirect.

Antigone vient de découvrir qu’Ismène attend un enfant.

J’interroge :
« Tu attends un enfant ? »
Elle ne répond pas mais ses yeux, un peu effrayés, disent oui.
« Tu l’aimes, tu le veux ? »
Je n’ai pas besoin qu’elle me réponde car tout son corps dit oui. Il y a entre nous, mêlé à notre tristesse, à notre colère, un moment de joie profonde. La décision est immédiate :
« J’irai seule, il faut que ton enfant vive. »


H. Bauchau, Antigone, Actes Sud, 1997.


Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.