Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Présentation du Grand Oral
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer




Présentation du Grand Oral
ANG_picto_bac




Description de l’épreuve

L’épreuve du Grand Oral, de coefficient 10, est l’une des cinq épreuves finales du baccalauréat. Elle est notée sur 20 points.

Le jury est composé de deux professeurs de votre lycée qui enseignent deux disciplines différentes.

D’une durée totale de 20 minutes, elle se déroule en trois temps : la présentation d’une question (5 minutes), suivie d’un échange avec le jury sur votre présentation (10 minutes). L’échange se clôt par un temps de discussion autour de votre projet d’orientation (5 minutes).

Première partie de l’épreuve : présentation d’une question problématisée



5 minutes

Le jour de l’épreuve, vous devez proposer au jury deux questions que vous aurez préalablement préparées, seul ou en groupe, pendant l’année.

Vos questions peuvent porter sur les deux enseignements de spécialité que vous avez choisis en terminale. Il peut s’agir de questions transversales, faisant appel aux deux spécialités, ou de questions portant sur chacune des spécialités prise isolément.
Ces questions peuvent par exemple être :
    • Comment des équations différentielles permettentelles de décrire le mouvement d’un corps ?
    • Comment les sondages d’opinion sont-ils légitimés par la loi des grands nombres ?

Parmi ces deux questions, le jury choisit celle que vous allez présenter à l’oral. Vous disposez de 20 minutes de préparation.

Vous devez dans un premier temps expliquer pourquoi vous avez choisi cette question. Vous devez ensuite la développer et y répondre.

Vous devez faire votre présentation sans note ; toutefois, si vous le souhaitez, vous pouvez accompagner votre présentation d’un support (sur une feuille) que vous remettrez au jury.

Quelques conseils

Le passage d’une épreuve orale est toujours un moment impressionnant : c’est normal ! Prenez le temps de respirer bien profondément si vous vous sentez stressé.
    • En entrant dans la salle d’examen, saluez chacun des membres du jury et attendez leurs consignes.
    • Pendant votre exposé, pensez à vous tenir bien droit et regardez les personnes à qui vous parlez.
    • Parlez suffisamment fort et articulez, pour être bien compris.
    • Ne vous précipitez pas ! Le plus important est que le jury comprenne sans difficulté les idées que vous voulez exprimer.
    • Si vous perdez le fil de votre développement, ne paniquez pas ! Reprenez calmement là où vous en étiez.
    • Pensez à surveiller votre montre pour ne pas dépasser le temps imparti.

Deuxième partie de l’épreuve : échange avec le jury



10 minutes

À la fin de votre présentation, le jury vous pose des questions qui vous amènent à développer ou approfondir certains aspects du sujet.

Vous pouvez également être interrogé sur une autre partie du programme de première ou de terminale.

Quelques conseils

Durant cette phase, le jury va être particulièrement attentif à la qualité de l’interaction orale et de votre argumentation, ainsi qu’à la solidité de vos connaissances.

Soyez à l’écoute de votre interlocuteur : écoutez attentivement les questions, et essayez d’y répondre avec précision.

Troisième partie de l’épreuve : discussion autour de votre projet d’orientation



5 minutes

L’épreuve se termine par un échange autour de votre projet d’orientation. La question que vous avez présentée doit être en lien avec les études que vous souhaitez mener ou le métier que vous voulez exercer.

Vous allez présenter au jury l’orientation que vous souhaitez donner à votre parcours.

Quelques conseils

Soyez concrets : comment votre projet a-t-il mûri ? Grâce à quelles expériences (stages, par exemple), à quelles rencontres (avec des enseignants, des professionnels, des personnes de votre entourage), à quelles lectures ? Comment avez-vous orienté vos études, notamment par le choix de vos spécialités, en vue de ce projet ?

N’hésitez pas à partager vos réflexions personnelles : le jury appréciera que vous lui expliquiez vos motivations, vos hésitations et les différentes étapes de votre réflexion.

Quelles sont les attentes du jury ?


La grille ci-dessous résume les principales compétences qui seront évaluées par le jury le jour du Grand Oral.

Le jury évalue avant tout votre maîtrise de la question présentée. Il sera attentif à la façon dont vous exposez votre démarche, à la clarté de votre présentation, à la qualité de votre raisonnement.

Le jury évalue également la qualité de votre présentation orale et votre attitude pendant l’épreuve. Lors d’un oral, le langage verbal – la façon dont vous parlez – et le non verbal – votre attitude, vos gestes, vos regards – entrent en jeu.

Cette grille vous sera utile pour vous auto-évaluer pendant votre préparation.

Qualité orale de l’épreuve Qualité de la prise de parole en continu Qualité des connaissances Qualité de l’interaction Qualité et construction de l’argumentation
Très insuffisant Difficilement audible sur l’ensemble de la prestation.
Le candidat ne parvient pas à capter l’attention.
Énoncés courts, ponctués de pauses et de faux démarrages ou énoncés longs à la syntaxe mal maîtrisée. Connaissances imprécises, incapacité à répondre aux questions, même avec une aide et des relances. Réponses courtes ou rares. La communication repose principalement sur l’évaluateur. Pas de compréhension du sujet, discours non argumenté et décousu.
Insuffisant La voix devient plus audible et intelligible au fil de l’épreuve mais demeure monocorde.
Vocabulaire limité ou approximatif.
Discours assez clair mais vocabulaire limité et énoncés schématiques. Connaissances réelles, mais difficulté à les mobiliser en situation à l’occasion des questions du jury. L’entretien permet une amorce d’échange. L’interaction reste limitée. Début de démonstration mais raisonnement lacunaire. Discours insuffisamment structuré.
Satisfaisant Quelques variations dans l’utilisation de la voix ; prise de parole affirmée. Il utilise un lexique adapté.
Le candidat parvient à susciter l’intérêt.
Discours articulé et pertinent, énoncés bien construits. Connaissances précises, une capacité à les mobiliser en réponses aux questions du jury avec éventuellement quelques relances. Répond, contribue, réagit. Se reprend, reformule en s’aidant des propositions du jury. Démonstration construite et appuyée sur des arguments précis et pertinents.
Très satisfaisant La voix soutient efficacement le discours.
Qualités prosodiques marquées (débit, fluidité, variations et nuances pertinentes...).
Le candidat est pleinement engagé dans sa parole. Il utilise un vocabulaire riche et précis.
Discours fluide, efficace, tirant pleinement profit du temps et développant ses propositions. Connaissances maîtrisées, les réponses aux questions du jury témoignent d’une capacité à mobiliser ces connaissances à bon escient et à les exposer clairement. Connaissances maîtrisées, les réponses aux questions du jury témoignent d’une capacité à mobiliser ces connaissances à bon escient et à les exposer clairement. Maîtrise des enjeux du sujet, capacité à conduire et exprimer une argumentation personnelle, bien construite et raisonnée.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.