Français 4e
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Thème 1 : Se chercher, se construire
Ch. 1
Dire toutes les nuances de l'amour
Ch. 2
Roméo et Juliette, une tragédie amoureuse adaptée au cinéma
Thème 2 : Vivre en société, participer à la société
Ch. 3
Les valeurs : du dialogue à la confrontation
Ch. 4
Le Cid entre amour, honneur et devoir
Thème 3 : Regarder le monde, inventer des mondes
Ch. 5
Aux frontières du réel
Ch. 6
Germinal, un roman et un film
Thème 4 : Agir sur le monde
Ch. 7
L'information, des textes aux médias
Thème complémentaire
Ch. 8
La ville entre chien et loup
La langue au cycle 4
Lexique
Grammaire
Conjugaison
Orthographe
EPI
Méthode
Tableaux de conjugaison
Chapitre 5
Synthèse

La nouvelle fantastique et l'esthétique réaliste

A
Les caractéristiques du fantastique

  • Le récit fantastique est ancré dans un univers réaliste. Le monde dans lequel évoluent les personnages est, au début du moins, semblable au nôtre.

  • Néanmoins, le cadre crée une atmosphère propice au fantastique. Le lieu (, château étrange, ruelle déserte...), le moment de la journée (le crépuscule ou la ) peuvent favoriser le sentiment de malaise et d'inquiétude. De plus, le personnage est généralement seul : personne n'est là pour le rassurer.

  • L'irruption du surnaturel (, revenant, apparition, etc) est source d'angoisse car elle ne devrait pas avoir lieu, elle est logiquement impossible.

  • Cela crée un doute, une hésitation chez le personnage. Est-ce que ce que je perçois est réellement en train de se passer ? Ou est-ce que je suis en train de faire un cauchemar, d'être victime d'une hallucination ?

Un cadre réaliste

Une atmosphère propice au fantastique

L'irruption du surnaturel, source d'angoisse

L'hésitation finale

B
L'écriture du fantastique

  • Dans un texte fantastique, le point de vue narratif est généralement interne, afin que le lecteur ait accès aux sentiments, perceptions, hésitations du seul narrateur.

  • Le point de vue interne incite le lecteur à s'identifier au personnage.

  • Les doutes, les peurs, les angoisses se traduisent par de nombreuses phrases interrogatives et exclamatives. Le lexique de la peur et ses manifestations physiques permettent aussi de percevoir les degrés de l'émotion ressentie par le narrateur.

Point de vue interne

Ponctuation expressive, champ lexical de la peur
Bilan socle
Compétences travaillées dans ce chapitre
1234
Langue – je maitrise la structure, le sens et l'orthographe des mots
J'ai des difficultés à mettre un mot en lien avec un terme proche pour en comprendre le sens.
J'arrive à mettre le mot en lien avec des termes proches, mais sans en formuler le sens ou en maitriser l'orthographe.
Je déduis de manière approximative, le sens et l'orthographe d'un mot, grâce à mes connaissances lexicales et au contexte.
Je déduis le sens et l'orthographe d'un mot, grâce à mes connaissances lexicales et au contexte.
Oral – J'exploite les ressources expressives et créatives de la parole
Je lis ou je récite un texte de façon hésitante. Je bute sur certains mots et mes camarades ne me comprennent pas bien.
Je lis ou je récite sans hésitation mais je n'articule pas bien et je ne mets pas le ton.
Ma lecture/ma récitation révèle ma bonne compréhension du texte.
Ma lecture/ma récitation met en valeur le texte et sa signification.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.