Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

16 - La phrase simple et la phrase complexe
P.267

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche grammaire


16 - La phrase simple et la phrase complexe





Observer

Voir les réponses

Exercice 1

A. Selon une étude menée à la fin de l’année 2001 par des chercheurs de l’université de Warwick, le pouce serait devenu le doigt le plus agile chez les jeunes, du fait de l’utilisation du clavier des téléphones portables et des consoles de jeux.
B. Certains utilisent leur pouce pour appuyer sur les boutons, d’autres s’en servent pour montrer des objet.

1
Pour chaque phrase, relevez le nombre de verbes conjugués et le nombre de propositions.



2
Laquelle de ces phrases est une phrase simple ? Pourquoi ?



3
Laquelle contient deux propositions juxtaposées ?

Voir les réponses

Ex. 1 La dexterité


Leçon

La phrase simple

  • Elle ne contient qu’une seule proposition, donc un seul verbe conjugué.
  • Une phrase simple peut aussi être non verbale.   
  > Incroyable ! > Ah bon ?

La phrase complexe

  • Une phrase complexe comporte plusieurs verbes conjugués donc plusieurs propositions reliées entre elles.
  • La juxtaposition relie deux propositions par une ponctuation faible (, ; :).
   > [Maxime joue de la guitare], [Lucas est à la batterie].
  • La coordination relie deux propositions par une conjonction de coordination (mais, et, etc.) ou un adverbe de liaison (puis, en effet, cependant, etc.).
   > [Maxime joue de la guitare] et [Lucas est à la batterie].
  • La subordination relie deux propositions par un mot subordonnant (conjonction de subordination, pronom relatif ou mot interrogatif).
  > [Baptiste dispose d’un grand garage] [si bien que les répétitions ont lieu chez lui].
REMARQUES : Deux propositions subordonnées peuvent être coordonnées entre elles.
   > Je pense qu’il a du talent et qu’il va réussir.

(Voir p. 251 pour les mots de coordination et de subordination)

S'exercer

Voir les réponses

Exercice 2

Consigne
Dans ces phrases tirées de L’Écume des jours de Boris Vian, indiquez le nombre de propositions.

1. Il était assez grand, mince, avec de longues jambes, et très gentil.
2. Il interpellait la souris grise à moustaches noires qui certainement n’était pas à sa place
dans le verre à dents, même accoudée au bord dudit verre, avec un air détaché.
3. La souris se croisa les pattes et parut surprise.
4. La porte extérieure se referma sur lui avec un bruit de baiser sur une épaule nue…
5. Il retira vite son gant, s’empêtra dedans, se donna un grand coup de poing dans le nez, fit « Ouille !… » et lui serra la main.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3

Consigne
Transformez les propositions juxtaposées en propositions coordonnées, en utilisant à chaque fois un mot de coordination différent.

1. Je suis fatigué, je vais rentrer me reposer.
2. Paul s’entraine beaucoup : il espère être sélectionné pour les prochains championnats.
3. Cet homme est riche ; il n’est pas heureux.
4. Ma sœur est jalouse : j’ai un petit ami.
5. Samir voulait être avocat ; il a changé d’avis.
6. Mon frère n’a pas de console de jeu, il m’emprunte toujours la mienne.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 4

Consigne
Dans ces phrases tirées de L’Écume des jours de Boris Vian, relevez la proposition subordonnée et identifiez le mot subordonnant qui l’introduit.

1. Il tendit sa carte d’abonnement, qui fit un clin d’œil au contrôleur à l’aide des deux trous ronds déjà perforés.
2. Chloé se mirait dans l’eau du bassin d’argent sablé où s’ébattait, sans gêne, le poisson rouge.
3. J’ai payé d’avance pour la montagne et pour les fleurs, parce que je ne veux rien ménager pour tirer Chloé de là.
4. Si Chloé avait besoin de quelque chose, la souris viendrait l’avertir tout de suite.
5. Il constata que de nouvelles colonnes de fumée montaient, plus près de chez lui.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.