SVT Cycle 4
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Thème 1 : La planète Terre, l'environnement et l'action humaine
Ch. 1
La Terre dans le système solaire
Ch. 2
Les risques sismiques et volcaniques
Ch. 3
L'origine des séismes et des éruptions volcaniques
Ch. 4
Météo et climats
Ch. 5
Les changements climatiques actuels et passés
Ch. 6
Les activités humaines et les écosystèmes locaux
Ch. 7
Les enjeux de l'exploitation de ressources naturelles
Ch. 8
Les impacts des activités humaines sur l'environnement
Thème 2 : Le vivant et son évolution
Ch. 9
Les échanges de matière indispensables à la vie
Ch. 10
La nutrition des organes
Ch. 11
La nutrition à l'échelle cellulaire
Ch. 12
La reproduction des êtres vivants
Ch. 13
La reproduction et la stabilité des espèces
Ch. 14
La reproduction et le peuplement des milieux
Ch.15
La diversité des espèces et des individus
Ch.16
L'origine des caractères
Ch.17
De la diversité génétique à la biodiversité
Ch.18
La modification de la biodiversité au cours du temps
Ch.19
Les liens de parenté entre les êtres vivants
Ch. 20
L'évolution de la biodiversité
Thème 3 : Le corps humain et la santé
Ch. 21
Le fonctionnement de l'organisme lors d'un effort musculaire
Ch. 22
Le fonctionnement du système nerveux
Ch. 23
Le fonctionnement de l'appareil digestif
Ch. 24
Régimes et équilibre alimentaire
Ch. 25
Des aliments aux nutriments
Ch. 26
Les microorganismes dans l'environnement
Ch. 27
L'organisme face à une infection
Ch. 28
La réponse immunitaire adaptative face aux infections
Ch. 29
La production des cellules reproductrices
Ch. 30
Des cellules reproductrices au nouveau-né
Ch. 31
Le contrôle de la reproduction
Chapitre 9
Activité documentaire

Quelles sont les caractéristiques de la nutrition animale ?

Communiquer et argumenter dans un langage scientifique

Deux rongeurs apparemment très semblables

Doc. 1
Une souris-sauterelle et un mulot rayé qui se nourrissent

Photographie de deux rongeurs : une souris-sauterelle et un mulot rayé qui se nourrissent.
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : Rick & Nora Bowers/Alamy, Rudmer Zwerver/Shutterstock

Tous les animaux consomment de la matière organique, mais ils ne consomment pas tous les mêmes aliments. Par exemple, la souris-sauterelle chasse des sauterelles et des scorpions. Le mulot rayé vit dans les champs et les bois et consomme des graines, des fruits et des racines.
Quelles sont les adaptations d'un animal à un régime alimentaire ?

A
Des apports nutritifs selon les besoins des animaux

✔ Lire et exploiter des supports

Doc. 2
Comparaison des apports alimentaires dans trois élevages de volailles

 Conditions d'élevageRation alimentaire quotidienne donnée par l'éleveurQualité du squeletteQualité des œufs pondus
Élevage 1Élevage en plein air100 g de grains par pouleBon étatCoquilles épaisses et solides
Élevage 2Élevage en hangar100 g de grains par pouleFragilisé (os mous ou tordus, fractures fréquentes)Coquilles molles ou inexistantes
Élevage 3Élevage en hangar100 g de grains par poule + 4 g de calcium en poudreBon étatCoquilles épaisses et solides

On étudie la qualité des œufs pondus et du squelette dans trois élevages de poules dont les besoins nutritifs sont similaires: il s'agit de la même race de poules pondeuses agées d'environ vingt semaines. Les poules élevées en plein air peuvent compléter leur alimentation (escargots, cloportes, etc.). Le calcium est un élément qui fait partie des sels minéraux.

B
L'appareil digestif et le régime alimentaire des animaux

✔ Représenter des données sous la forme d'un tableau

Doc. 3
Les adaptations au régime alimentaire chez les oiseaux

Photographie de deux oiseaux : le gypaète barbu et le colibri à gorge noire.
Le zoom est accessible dans la version Premium.

1. Gyapaète barbu
- Puissants sucs digestifs capables de digérer les os.
- Laisse tomber les os au sol pour qu'ils se brisent.

2. Colibri à gorge noire
- Langue hérissée de fines lamelles.
- Peut rester sur place en volant.

Les oiseaux ne peuvent pas mastiquer les aliments car ils n'ont pas de dents. Le gypaète barbu est un charognard et le colibri à gorge noire est un nectarivore.

Doc. 4
Comparaison de l'appareil digestif du chien et du mouton

 Comparaison de l'appareil digestif du chien et du mouton. On peut voir une radio d'un crâne de chien et d'un crâne de mouton ainsi que le dessin de l'appareil digestif des deux animaux
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : D. Roberts/Science Photo Library

Les fibres végétales sont plus longues et difficiles à digérer que la viande. La majorité des mammifères herbivores présente une région dans le tube digestif où des microorganismes se développent et digèrent la matière végétale. Il s'agit du cæcum ou d'un compartiment de l'estomac.

Vocabulaire

  • Un suc digestif : liquide permettant de digérer un aliment.

Pistes d'exploitation

1. Montrez que le calcium est un élément minéral essentiel dans l'alimentation animale.

2. et . Comparez, à l'aide d'un tableau, les particularités de la mâchoire et de l'appareil digestif des animaux présentés en fonction de leur régime alimentaire.

3.
Conclusion
Sous la forme de votre choix, présentez les besoins des animaux et leurs adaptations en lien avec leur régime alimentaire.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.