Mathématiques Terminale Spécialité
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Rappels de première
Algèbre et géométrie
Ch. 1
Combinatoire et dénombrement
Ch. 2
Vecteurs, droites et plans de l’espace
Ch. 3
Orthogonalité et distances dans l’espace
Analyse
Ch. 4
Suites
Ch. 5
Limites de fonctions
Ch. 6
Continuité
Ch. 7
Compléments sur la dérivation
Ch. 8
Logarithme népérien
Ch. 9
Fonctions trigonométriques
Ch. 10
Primitives - Équations différentielles
Ch. 11
Calcul intégral
Probabilités
Ch. 12
Loi binomiale
Ch. 13
Sommes de variables aléatoires
Ch. 14
Loi des grands nombres
Annexes
Exercices transversaux
Grand Oral
Apprendre à démontrer
Cahier d'algorithmique et de programmation
Apprendre à démontrer

6
Raisonnement par contraposée

Cours

Principe
On s'intéresse à une proposition qui s'énonce de la manière suivante 
« Si est vraie, alors est vraie. »
Cette proposition peut également s'énoncer, de manière équivalente, comme suit :
« Si est fausse, alors est fausse. »
Ou encore : « Si est vraie, alors est vraie. »
Cet énoncé est appelé la contraposée de la première proposition.

Remarque

On retrouve ici le fait que est une condition nécessaire à .
Exemple
La contraposée de la proposition « S'il pleut, alors le sol est mouillé. » est « Si le sol n'est pas mouillé, alors il ne pleut pas. »

Remarque

Il ne faut pas confondre la réciproque et la contraposée.
Théorème
Une proposition et sa contraposée sont équivalentes : démontrer l'une revient à démontrer l'autre. Autrement dit, si une proposition est vraie, alors sa contraposée est vraie également.
Exercice corrigé

Énoncé

Soit . Montrer que si est pair, alors est pair.
Rédaction détaillée
Soit . On va démontrer la contraposée de cette proposition, c'est‑à‑dire que si est impair, alors est impair.
Supposons donc que est impair. Il existe alors tel que .
Ainsi, .
En posant , on a et .
est donc impair. Ainsi, si est impair, alors est impair. Par contraposée, si n'est pas impair, alors n'est pas impair. Autrement dit, si est pair, alors est pair.

Explications

  • On souhaite utiliser la contraposée : on a donc besoin des propositions négatives.
  • Impair est bien le contraire de pair.
  • On montre que la contraposée est vraie. La proposition de départ, qui lui est équivalente, est donc également vraie.

Exercices

34

On considère un triangle tel que , et .

1. Énoncer le théorème de Pythagore et sa contraposée.


2. Le triangle est‑il rectangle ? Justifier.
35

Soient et deux entiers naturels non nuls.

1. Montrer que si est impair, alors et sont impairs.


2. Montrer que si , alors et .
36

Soient et deux réels.
Montrer que si , alors ou .
37

Soit un entier naturel.

1. On suppose que est un entier composé : il existe deux entiers naturels et , tous deux supérieurs ou égaux à , tels que .
a. Que vaut  ?


b. En déduire une factorisation de et que cet entier est donc composé.


2. On suppose que est premier. Que peut‑on en déduire sur  ? Les nombres premiers de la forme sont appelés nombres premiers de Mersenne.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.