Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

6. Raisonnement par contraposée
P.24

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Apprendre à démontrer


6
Raisonnement par contraposée





Principe

On s’intéresse à une proposition qui s’énonce de la manière suivante 
« Si est vraie, alors est vraie. »
Cette proposition peut également s’énoncer, de manière équivalente, comme suit :
« Si est fausse, alors est fausse. »
Ou encore : « Si est vraie, alors est vraie. »
Cet énoncé est appelé la contraposée de la première proposition.

Remarque

On retrouve ici le fait que est une condition nécessaire à .

Exemple

La contraposée de la proposition « S’il pleut, alors le sol est mouillé. » est « Si le sol n’est pas mouillé, alors il ne pleut pas. »

Remarque

Il ne faut pas confondre la réciproque et la contraposée.

Théorème

Une proposition et sa contraposée sont équivalentes : démontrer l’une revient à démontrer l’autre. Autrement dit, si une proposition est vraie, alors sa contraposée est vraie également.

Énoncé

Soit . Montrer que si est pair, alors est pair.

34

On considère un triangle tel que , et .

1. Énoncer le théorème de Pythagore et sa contraposée.


2. Le triangle est‑il rectangle ? Justifier.
Voir les réponses

35

Soient et deux entiers naturels non nuls.

1. Montrer que si est impair, alors et sont impairs.


2. Montrer que si , alors et .
Voir les réponses

36

Soient et deux réels.
Montrer que si , alors ou .
Voir les réponses
Voir les réponses

37

Soit un entier naturel.

1. On suppose que est un entier composé : il existe deux entiers naturels et , tous deux supérieurs ou égaux à , tels que .
a. Que vaut  ?


b. En déduire une factorisation de et que cet entier est donc composé.


2. On suppose que est premier. Que peut‑on en déduire sur  ? Les nombres premiers de la forme sont appelés nombres premiers de Mersenne.
Voir les réponses