Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

4 - Comment organiser mon texte ?
P.498

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche méthode


4 - Comment organiser mon texte ?




Introduction

Lorsque je m’exprime, je peux utiliser des connecteurs pour mettre en évidence le lien qui existe entre mes idées. Ces mots outils relient entre eux des mots, des propositions, des phrases, des paragraphes...

A. Les connecteurs spatiaux

Je les emploie pour organiser une description. Ils situent les éléments les uns par rapport aux autres : ici, là, au-dessous, en bas ; à côté de, à droite de, au fond de...

Exemple :
Ce tableau de V. Van Gogh est intitulé Nuit étoilée sur le Rhône. Il représente le fleuve sous la lumière des étoiles. Au premier plan, on aperçoit la rive, sur laquelle se promène un couple. Derrière eux sont amarrés deux bateaux. Au centre du tableau, le Rhône s’étale sur la moitié de la toile, de gauche à droite. Au fond, on distingue la rive opposée et des habitations. Le haut du tableau est consacré au ciel nocturne, parsemé çà et là d’étoiles brillantes.

Les connecteurs spatiaux

B. Les connecteurs temporels

Je les utilise pour organiser un récit : ils situent les actions dans le temps  ou les unes par rapport aux autres.
  • Simultanéité : aujourd’hui, et, au même moment, cependant, tout à coup...
  • Antériorité : d’abord, hier, auparavant, la veille, autrefois...
  • Postériorité : ensuite, puis, finalement, le jour suivant, demain...
ATTENTION : Distinguez les énoncés liés au moment de l’énonciation (aujourd’hui, hier) de ceux coupés du moment de l’énonciation (ce jour-là, la veille). (voir Fiche grammaire p. 302).

C. Les connecteurs logiques

Je les utilise pour montrer la logique de mon raison- nement : mes idées se suivent-elles ? s’opposent-elles ?
  • Une suite d’idées : de plus, par ailleurs, et, ou, ni...
  • La cause : en effet, ainsi, car, en raison de, grâce à, à cause de, parce que, puisque, sous prétexte que...
  • La conséquence : alors, ainsi, c’est pourquoi, au point, de, si bien que, de sorte que...
  • L’opposition : cependant, toutefois, pourtant, mais, or, malgré, en dépit de, alors que, tandis que, bien que...
Pour vous aider, vous pouvez insérer sur votre brouillon des connecteurs logiques à chaque titre et sous-titre de partie. Ainsi, vous ne les oublierez pas au moment de rédiger !
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.