Français 1re Bac Pro

Nouveau programme limitatif disponible !
Consultez en avant-première notre cahier de 50 pages sur "Rythmes et cadences de la vie moderne : quel temps pour soi ?"
Objet d’étude 1 - Créer, fabriquer, l’invention et l’imaginaire
S. 1
Secrets de poésie
S. 3
Maudit poète !
Objet d’étude 2 - Lire et suivre un personnage : itinéraires romanesques
S. 4
Le personnage au féminin
S. 5
La vengeance aux deux visages
S. 6
De l’ombre à la lumière
Annexes
Méthode
Outil
Révisions
Séquence 2
Lecture 5/9

Boues poétiques

Parcours de lecture - Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 2e édition

14 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Un poète alchimiste ?

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Objectif : découvrir comment Baudelaire extrait la beauté du mal.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Texte

Dans ce poème, Baudelaire s'adresse à la ville de Paris, enlaidie par les excès de la modernité.

Tranquille comme un sage et doux comme un maudit
J'ai dit :
Je t'aime, ô ma très belle, ô ma charmante…
Que de fois…
Tes débauches sans soif et tes amours sans âme,
Ton goût de l'infini
Qui partout, dans le mal lui‑même, se proclame…
Tes bombes, tes poignards, tes victoires, tes fêtes,
Tes faubourgs mélancoliques,
Tes hôtels garnis,
Tes jardins pleins de soupirs et d'intrigues,
Tes temples vomissant la prière en musique,
Tes désespoirs d'enfant, tes jeux de vieille folle,
Tes découragements

Et tes jeux d'artifice, éruptions de joie,
Qui font rire le Ciel, muet et ténébreux.

Ton vice vénérable étalé dans la soie,
Et ta vertu risible, au regard malheureux,
Douce, s'extasiant au luxe qu'il déploie.

Tes principes sauvés et tes lois conspuées1,
Tes monuments hautains où s'accrochent les brumes.
Tes dômes de métal qu'enflamme le soleil,
Tes reines de théâtre aux voix enchanteresses,
Tes tocsins2, tes canons, orchestre assourdissant,
Tes magiques pavés dressés en forteresses,
Tes petits orateurs, aux enflures baroques3,
Prêchant l'amour, et puis tes égouts pleins de sang,
S'engouffrant dans l'Enfer comme des Orénoques4,
Tes anges, tes bouffons neufs aux vieilles défroques5
Anges revêtus d'or, de pourpre et d'hyacinthe6,
Ô vous, soyez témoins que j'ai fait mon devoir
Comme un parfait chimiste et comme une âme sainte.
Car j'ai de chaque chose extrait la quintessence7,
Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or.
Charles Baudelaire
Projet d'épilogue pour la deuxième édition des Fleurs du mal, 1861.

1. Huées, sifflées.
2. Sons de cloche.
3. Excès emphases.
4. Fleuve d'Amérique du Sud.
5. Vieux vêtements.
6. Pierre précieuse de couleur orange à rouge.
7. Le meilleur.

Charles Baudelaire, projet d'épilogue pour la deuxième édition des Fleurs du mal, 1861.

Crédits : Christian Gazeau / Lelivrescolaire.fr
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Placeholder pour Joseph Mallord William Turner, Wanderings by the Seine, from Rouen to the SourceJoseph Mallord William Turner, Wanderings by the Seine, from Rouen to the Source
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Joseph Mallord William Turner, Wanderings by the Seine, from Rouen to the Source, 1833, 14,2 cm x 19 cm, gouache.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Questions
Lecture accompagnée

Réagir

1. a. Quel tableau Baudelaire dresse‑t‑il de la ville de Paris et de ses habitants ? Justifiez par un relevé précis.

b. Dites en quoi le vers 3 ne semble pas en harmonie avec la description de Paris faite par Baudelaire.

Enquêter

2. Relisez les quatre derniers vers. Reformulez avec vos propres mots la manière dont Baudelaire imagine son « devoir » de poète.

3. Relevez et classez en deux colonnes les « boues » énumérées par Baudelaire : les boues urbaines et les boues morales.

4. Quelle est la figure de style qui domine ce poème ? Quel effet produit‑elle sur le lecteur ?

Faire le point

5. Recherche doc.
a.Qu'est‑ce qu'un alchimiste ?

b. En quoi, selon vous, le travail de l'alchimiste peut‑il être une métaphore du travail du poète ?
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Suppléments numériques

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Expression

À la manière de Charles Baudelaire, décrivez la ville dans laquelle se situe votre lycée. Écrivez la suite des quatre premiers vers du poème.
Rédigez des énumérations contenant des antithèses.
.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Suppléments numériques

Parcours autonome

Montrez que Charles Baudelaire est un poète alchimiste. Justifiez votre réponse à partir de l'étude du poème.

Élèves allophones

a. Quelle figure de style est utilisée deux fois dans ce vers « Tranquille comme un sage et doux comme un maudit » (➜ v. 1).

b. Expliquez le vers suivant : « Tes débauches sans soif et tes amours sans âme, » (➜ v.5).

c. Que signifie le dernier vers : « Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or. »
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.