Français 1re Bac Pro

Nouveau programme limitatif disponible !
Consultez en avant-première notre cahier de 50 pages sur "Rythmes et cadences de la vie moderne : quel temps pour soi ?"
Objet d’étude 1 - Créer, fabriquer, l’invention et l’imaginaire
S. 1
Secrets de poésie
S. 3
Maudit poète !
Objet d’étude 2 - Lire et suivre un personnage : itinéraires romanesques
S. 4
Le personnage au féminin
S. 5
La vengeance aux deux visages
S. 6
De l’ombre à la lumière
Annexes
Méthode
Outil
Révisions
Séquence 2
Lecture 6/9

Renouveau poétique

Parcours de lecture - Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 2e édition

15 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Comment montrer la poésie d'un paysage urbain ?

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Objectif : découvrir la modernité poétique de Baudelaire.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Texte

La section « Tableaux parisiens » s'intéresse aux transformations de Paris sous le Second Empire. Dans ce poème, le paysage ensoleillé de la rue invite Baudelaire à réfléchir à son rôle de poète et à la création.

Le long du vieux faubourg, où pendent aux masures1
Les persiennes2, abri des secrètes luxures,
Quand le soleil cruel frappe à traits redoublés
Sur la ville et les champs, sur les toits et les blés,
Je vais m'exercer seul à ma fantasque escrime,
Flairant dans tous les coins les hasards de la rime,
Trébuchant sur les mots comme sur les pavés
Heurtant parfois des vers depuis longtemps rêvés.

Ce père nourricier, ennemi des chloroses3,
Éveille dans les champs les vers comme les roses ;
Il fait s'évaporer les soucis vers le ciel,
Et remplit les cerveaux et les ruches de miel.
C'est lui qui rajeunit les porteurs de béquilles
Et les rend gais et doux comme des jeunes filles,
Et commande aux moissons de croître et de mûrir
Dans le cœur immortel qui toujours veut fleurir !

Quand, ainsi qu'un poète, il descend dans les villes,
Il ennoblit le sort des choses les plus viles,
Et s'introduit en roi, sans bruit et sans valets,
Dans tous les hôpitaux et dans tous les palais.
Charles Baudelaire
« Le Soleil », Les Fleurs du mal, 1861.

1. Maisons pauvres, délabrées, misérables.
2. Volets laissant passer la lumière.
3. Anémies, maladies qui affaiblissent l'ensemble du corps.

Charles Baudelaire, « Le Soleil », Les Fleurs du mal, 1861.

Crédits : Christian Gazeau / Lelivrescolaire.fr
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Placeholder pour Camille Pissarro,
Avenue de l'Opéra, soleil,
matinée d'hiverCamille Pissarro,
Avenue de l'Opéra, soleil,
matinée d'hiver
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Camille Pissarro, Avenue de l'Opéra, soleil, matinée d'hiver, 1898, 73 cm x 92 cm, huile sur toile, musée des Beaux‑Arts de Reims.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Placeholder pour Claude Monet, Extérieur de la gare Saint-Lazare, effet de soleilClaude Monet, Extérieur de la gare Saint-Lazare, effet de soleil
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Claude Monet, Extérieur de la gare Saint-Lazare, effet de soleil, 1877, collection privée.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Questions
Lecture accompagnée

Réagir

1. Le sujet et la forme de ce poème vous surprennent‑ils ? Pourquoi ?

Enquêter

2. Strophe 1
a. Quelles sont les caractéristiques du « faubourg » décrit ? Intéressez‑vous au lexique utilisé : relevez les adjectifs et les noms qui qualifient le faubourg.

b. Relevez . Nommez‑les et expliquez l'effet produit.

3. Strophe 2 Quel rôle Baudelaire attribue‑t‑il au soleil ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur les verbes utilisés et les images créées par .

4. a. Que nous dit Baudelaire de son travail de poète ? Pour répondre, appuyez‑vous sur les figures de style. (➜ v. 5 à 10)

b. Relisez la dernière strophe dans laquelle le soleil est comparé au poète. Quels sont leurs points communs ?

Faire le point

5. « Le Soleil » est un poème relevant de la modernité poétique. Pourquoi ? Listez vos réponses, mettez les en commun puis rédigez un court paragraphe.

Lire une image

Oral. En binômes, décrivez les deux tableaux : chacun énonce une phrase et complète la présentation.

Enregistreur audio

D'après vous, lequel de ces deux tableaux illustrerait le mieux le poème « Le Soleil » ? Justifiez en citant le poème.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Expression

Remplacez le soleil par un autre élément naturel (la neige, le vent, la pluie) et réécrivez le poème en imaginant ses effets sur le faubourg.
À la manière de Baudelaire, rappelez ses pouvoirs réels et inventez‑en d'autres plus imagés.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Suppléments numériques

Parcours autonome

Pourquoi ce poème est‑il considéré comme moderne ? Analysez le poème au brouillon puis répondez à la question.

Élèves allophones

Expliquez le sens des vers : « Quand, ainsi qu'un poète, il descend dans les villes, / Il ennoblit le sort des choses les plus viles » (➜ v. 17-18). Comment appelle‑t‑on la forme de ces deux mots « villes / viles » ?
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.