Français 1re Bac Pro

Nouveau programme limitatif disponible !
Consultez en avant-première notre cahier de 50 pages sur "Rythmes et cadences de la vie moderne : quel temps pour soi ?"
Objet d’étude 1 - Créer, fabriquer, l’invention et l’imaginaire
S. 1
Secrets de poésie
S. 3
Maudit poète !
Objet d’étude 2 - Lire et suivre un personnage : itinéraires romanesques
S. 4
Le personnage au féminin
S. 5
La vengeance aux deux visages
S. 6
De l’ombre à la lumière
Annexes
Méthode
Outil
Révisions
Séquence 2
Lecture 9/9

Délivrance poétique

Parcours de lecture - Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1861, 2e édition

17 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Un poète tourmenté en quête d'absolu ?

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Objectif : découvrir l'importance du motif de la mort pour Baudelaire.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Texte

Ce poème clôture la première édition des Fleurs du mal (1857). Dans la version de 1861, il est au début d'une section de six poèmes intitulée « Mort », qui compose la fin du recueil. Charles Baudelaire dresse ici un bilan.

Combien faut‑il de fois secouer mes grelots
Et baiser ton front bas, morne1 caricature ?
Pour piquer dans le but, de mystique2 nature,
Combien, ô mon carquois3, perdre de javelots ?

Nous userons notre âme en de subtils complots,
Et nous démolirons mainte4 lourde armature,
Avant de contempler la grande Créature
Dont l'infernal désir nous remplit de sanglots !

Il en est qui jamais n'ont connu leur Idole,
Et ces sculpteurs damnés et marqués d'un affront,
Qui vont se martelant la poitrine et le front,

N'ont qu'un espoir, étrange et sombre Capitole5 !
C'est que la Mort, planant comme un soleil nouveau,
Fera s'épanouir les fleurs de leur cerveau !
Charles Baudelaire
Les Fleurs du mal, « La Mort des artistes », 1861.

1. Triste, abattue.
2. Qui a un caractère religieux, secret et sacré.
3. Étui renfermant des flèches.
4. Un grand nombre, plusieurs.
5. Une des sept collines de Rome sur laquelle se trouvait le temple de Jupiter.

Charles Baudelaire, « La Mort des artistes », Les Fleurs du mal, 1861.

Crédits : Christian Gazeau / Lelivrescolaire.fr
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Suppléments numériques

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Texte écho
Ce poème a été publié en 1851 dans le quotidien Le Messager de l'Assemblée, sous le titre « La Mort des artistes ».

Il faut marcher longtemps et par monts et par vaux,
Broyer bien des cailloux et crever sa monture,
Pour trouver un asile où la bonne nature
Invite enfin le cœur à trouver du repos.
Charles Baudelaire
Extrait du poème « La Mort des artistes », Les Fleurs du mal, première version.

Placeholder pour Charles Baudelaire,
						Les Fleurs du mal.Charles Baudelaire,
						Les Fleurs du mal.
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Image

Placeholder pour Odilon Redon, OrphéeOdilon Redon, Orphée
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Odilon Redon, Orphée, 1903‑1910, huile sur toile.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Questions
Lecture accompagnée

Réagir

1. Comparez le premier quatrain de 1861 avec celui de 1851. En 10 ans, il a évolué. Lequel vous touche le plus ? Pourquoi ?

Enquêter

2. Strophe 1, strophe 2 et strophe 3 a. Caractérisez le travail mené par les artistes. Intéressez-vous aux procédés d'écriture utilisés par le poète. (Vous pouvez aussi vous aider du Texte écho)
2. b. Les efforts des artistes sont-ils payants ? Appuyez-vous sur le champ lexical correspondant et étudiez-le.
2. c. À qui sont comparés les artistes ? Justifiez. (strophe 1)
3. Strophe 4 a. Quel espoir reste-t-il alors aux artistes ?
3. b. Expliquez les deux figures de style utilisées. (v. 12 et v. 13)
3. c. Comparez le dernier vers au titre du recueil. Qu'en déduisez-vous ?

Faire le point

4. Expliquez ce que la mort représente pour Baudelaire. Selon vous, quelle en est la raison ?

Lire une image

  • Recherche doc. Qui est Orphée ?
  • Décrivez le tableau : composition, éléments représentés, couleurs, etc.
  • Quel lien pourriez-vous établir entre cette peinture et le poème ?
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Expression

Grâce à une machine à remonter le temps, vous pouvez rencontrer Baudelaire. En binômes, imaginez l'interview que vous pourriez réaliser. Rédigez les questions et inventez les réponses en vous inspirant de l'étude menée tout au long du parcours de lecture.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Suppléments numériques

Parcours autonome

Un poète tourmenté en quête d'absolu ? Reformulez, en quelques phrases, le poème au brouillon puis répondez à la question.

Élèves allophones

a. Relevez les verbes conjugués et classez‑les selon les temps employés. Puis expliquez quelle est la valeur de ces temps dans ce poème.
b. Expliquez le vers suivant : « Fera s'épanouir les fleurs de leur cerveau » (v.14).
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.