Fiche-outil

Les personnages de roman

Objet d'étude 2 • Lire et suivre un personnage : itinéraires romanesques

11 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Des êtres fictifs pour mieux se connaitre
Les personnages de roman « nous aident à mieux nous connaitre et à prendre conscience de nous-mêmes » (François Mauriac).

Pacte de lecture. Le personnage est un être imaginaire créé par le romancier, un « être de papier » (Paul Valéry) inscrit dans une fiction. Il est la représentation d'une personne dans une œuvre littéraire, picturale ou cinématographique.

À travers ses paroles et ses actions, il témoigne d'une vision du monde et de l'homme dans le cadre du récit.

L'auteur passe un pacte en proposant un univers et une intrigue cohérents à ses lecteurs, qui se les approprient, et font semblant d'y croire.

Effet personnage. L'auteur façonne le personnage pour lui donner vie. Ainsi, le lecteur peut s'y identifier ou au contraire le rejeter, en suivant son itinéraire du début à la fin du roman.

L'écrivain lui crée une identité : état civil, statut social, métier, etc.

Il lui modèle une personnalité : portraits physique et psychologique, vêtements, langage, etc.

Le récit fait évoluer le personnage : rencontre avec d'autres personnages ou des obstacles, épreuves, réussites ou échecs, etc.

Depuis le XXe siècle, les auteurs ont fait évoluer le personnage en rejetant le modèle classique. Déconstruit, il perd ses attributs traditionnels.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Des types de personnages
Le personnage principal ou héros est au centre du récit. Il se construit dans un système de relations avec les personnages secondaires, dont il est l'élément moteur.

Le héros est dit :
  • positif lorsqu'il est doué de qualités morales et physiques exceptionnelles. Il apparait alors comme un modèle ;
  • négatif, lorsqu'il est dépourvu de scrupules et de qualités morales ;
  • collectif lorsqu'il incarne une foule d'individus, une force collective, agissant dans un but commun.

On parle de personnage éponyme lorsque le nom du personnage principal et celui de l'œuvre sont identiques (Eugénie Grandet d'Honoré de Balzac).

L'antihéros est un être banal, ordinaire, médiocre, dépassé par le monde qui l'entoure ou perdu.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Les fonctions du personnage
Une fonction narrative : le personnage fait avancer l'action du roman.

Une fonction symbolique : le personnage est le témoin d'une vision de l'homme et du monde.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Placeholder pour Édouard Manet, Chez le père LathuilleÉdouard Manet, Chez le père Lathuille
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Édouard Manet, Chez le père Lathuille, 1879.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Suppléments numériques

Retrouvez une petite histoire du .
 

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.