Français 3e

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Se chercher, se construire
Ch. 1
Se raconter, se représenter
Ch. 2
Romain Gary, La Promesse de l'aube
2 bis
En quoi l’œuvre de Simone Veil est-elle plus qu’un récit personnel ?
Vivre en société, participer à la société
Agir sur le monde
Ch. 4
Dénoncer la guerre : Mémoires d'un rat de Pierre Chaine
4 bis
En quoi la publicité est-elle un objet de critique et de satire ?
Ch. 5
Antigone : Une voix face au pouvoir
Regarder le monde, inventer des mondes
Ch. 6
Nuits lyriques
6 bis
En quoi la poésie permet-elle de lier nature et individu ?
Ch. 7
Le monde moderne en poésie
Thème complémentaire
Ch. 8
D'un étonnement à un autre
La langue au cycle 4
Lexique
Grammaire
Conjugaison
Orthographe
Nouveauté 2021 : Étude de la langue
EPI
Méthode
Tableaux de conjugaison
Nouveauté 2021
Chapitre 3
Littérature lexique

Lexique

13 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Exercice 1
Je classe des mots selon leur sens

À l'aide d'un dictionnaire, classez les mots suivants en quatre catégories selon qu'ils indiquent a. une grande laideur ; b. la laideur ; c. la beauté ; d. une beauté exceptionnelle.
a. Une grande laideur
b. La laideur
c. La beauté
d. Une beauté exceptionnelle
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Placeholder pour Alban Rotival, dit Agrume, Transparent, J'observe le monde entre
mes doigts, 2018.Alban Rotival, dit Agrume, Transparent, J'observe le monde entre
mes doigts, 2018.
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Alban Rotival, dit Agrume, Transparent, J'observe le monde entre mes doigts, acrylique sur fragments de papier peint, 2018.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Exercice 2
Je comprends les verbes de jugement

Complétez les phrases par l'un des verbes de jugement suivants, sans oublier de le conjuguer au temps qu'il convient : croire, trouver, considérer, juger, présumer, concéder.

a. Sa sœur se méfiait : elle
toujours les gens au premier regard, et l'allure de cette fille ne lui revenait pas.
b. Elle lui
d'ailleurs un air sournois.
c. Pendant son absence, la salariée sous-payée prit ce qu'elle
être son dû.
d. Il
qu'il avait mal rangé ses affaires.
e. Il
alors que le ciel l'avait puni de son avarice.
f. Et comme il avait lui‑même fait entrer la voleuse dans sa maison, il
qu'il avait mérité son malheur.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Exercice 3
Je distingue les termes neutres, mélioratifs et péjoratifs.

Classez les termes suivants selon qu'ils sont mélioratifs, neutres ou péjoratifs.
Termes mélioratifsTermes neutresTermes péjoratifs
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Exercice 4
J'utilise des suffixes péjoratifs.

Créez des mots péjoratifs en ajoutant les suffixes -ard, -aud ou -âtre aux mots suivants : pantoufle, rouge, banlieue, doux, gris, faible, fin, vanter, blanc, lourd, cri, noir, soûl, flemme.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Exercice 5
J'identifie des figures de style utilisées dans les textes satiriques.

a. Résumez le propos de chaque auteur dans les textes ci-dessous.

b. Quelles sont les figures de style dans les passages en gras ? Quel effet produisent-elles ?

Textes


1. Je définis la cour un pays où les gens
Tristes, gais, prêts à tout, à tout indifférents,
Sont ce qu'il plaît au Prince, ou s'ils ne peuvent l'être,
Tâchent au moins de le paraitre,
Peuple caméléon, peuple singe du maître.
La Fontaine
« Les obsèques de la lionne », Fables, 1678.


2. BEAU, BEAUTÉ
Demandez à un crapaud ce que c'est que la beauté, le grand beau, le to kalon1. Il vous répondra que c'est la femelle avec deux gros yeux ronds sortant de sa petite tête, une gueule large et plate, un ventre jaune, un dos brun. [...]
Interrogez le Diable ; il vous dira que le beau est une paire de cornes, quatre griffes, et une queue. Consultez enfin les philosophes, ils vous répondront par du galimatias2 ; il leur faut quelque chose de conforme à l'archétype du beau en essence, au to kalon.
Voltaire
Dictionnaire philosophique, 1764.

1. Le beau, en grec.
2. Discours confus, incompréhensible.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Exercice 6
J'identifie la connotation ironique des mots.

Expliquez en quoi chacune de ces phrases est ironique.

a. « Rien n'était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées. » (Voltaire)

b. « Je me demande ce que les gens qui écrivent “ki” au lieu de “qui” font de tout ce précieux temps qu'ils ont gagné. » (Suzanne Dracius)

c. « Un esprit sain puise à la cour le goût de la solitude et de la retraite. » (La Bruyère)

d. « Un bon discours politique ne doit émettre que des idées avec lesquelles tout le monde est déjà d'accord avant. » (Coluche)

e. « La belle princesse recommanda le secret à ces dames sur ce qu'elles avaient vu. Elles le promirent toutes, et en effet le gardèrent un jour entier. » (Voltaire)
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.