Français 1re Bac Pro

Nouveau programme limitatif disponible !
Consultez en avant-première notre cahier de 50 pages sur "Rythmes et cadences de la vie moderne : quel temps pour soi ?"
Objet d’étude 1 - Créer, fabriquer, l’invention et l’imaginaire
S. 1
Secrets de poésie
S. 2
Des maux pour des mots
S. 3
Maudit poète !
Objet d’étude 2 - Lire et suivre un personnage : itinéraires romanesques
S. 4
Le personnage au féminin
S. 5
La vengeance aux deux visages
S. 6
De l’ombre à la lumière
Annexes
Méthode
Révisions
Fiche‑outil 2

Les procédés d'écriture

Téléchargez au format PDF
11 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Qu'est‑ce qu'un procédé d'écriture ?
Un procédé d'écriture est une façon de dire ou d'écrire les choses dans le but de produire un effet. L'interpréter, c'est être capable de donner du sens à ce procédé. Le schéma ci‑après récapitule ce que vous pouvez observer dans un texte pour défendre une interprétation.

ANALYSER LES PROCÉDÉS D'ÉCRITURESyntaxe
  • type de phrase ;
  • temps verbaux.
Lexique
  • champs lexicaux ;
  • niveau de langue.
Le genre littéraire
  • récit : roman, conte, fable, etc. 
  • théâtre : comédie, tragédie, etc. ;
  • poésie : sonnet, poème en prose, etc.
Figures de style
  • métaphore, comparaison 
  • personnification, allégorie 
  • hyperbole, oxymore 
  • assonances, allitérations 
  • répétition, énumération, anaphore.
Registres
  • comique, tragique, satirique, épique, fantastique.
La situation d'énonciation
  • qui ? où ? quand ?
  • comment ? pourquoi ?

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Le cas particulier des procédés stylistiques
Voici quelques procédés que vous trouverez souvent dans les textes :
  • la comparaison établit un parallèle entre le comparé et le comparant grâce à un outil de comparaison (comme, tel que, …) ;

  • la métaphore est une comparaison sans mot de comparaison ;

  • la personnification donne des caractéristiques humaines à un objet ou un animal ;

  • l'allégorie est la personnification d'une idée abstraite (par exemple la colombe pour la paix) ;

  • la répétition permet d'insister sur un mot ;

  • l'accumulation et l'énumération permettent de créer des effets d'abondance ;

  • l'anaphore est la répétition d'un même mot ou groupe de mots en début de vers ou de phrase ;

  • le pléonasme est une répétition du sens (monter en haut) ;

  • l'hyperbole est une exagération ;

  • l'oxymore est l'alliance contiguë de deux mots contradictoires, comme le soleil noir ;

  • la métonymie est une figure qui désigne un concept par un autre qui lui est lié par le sens, par exemple boire un verre où le contenant désigne le contenu ;

  • l'allitération répète une même consonne :
    Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes (Racine) ;

  • l'assonance, quant à elle répète une même voyelle :
    Les sanglots longs / des violons / de l'automne / blessent mon cœur / D'une langueur / Monotone (Verlaine) ;

  • l'antiphrase est une figure de l'ironie. Il faut comprendre le contraire de ce qui est dit.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.