Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Comment la socialisation conduit-elle à une différenciation selon le milieu social ?
P.86-87

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

DOSSIER 3


Comment la socialisation conduit-elle à une différenciation selon le milieu social ?





Découvrir
Doc. 1

Des manières d’agir différentes selon le milieu social ?




Le lycée Victor Duruy est le seul lycée public de tout le septième arrondissement de Paris, épicentre des beaux quartiers dans la capitale. [...] En 2003, près de vingt ans après être passée entre ces murs, la réalisatrice Julie Gavras a entamé un très long projet documentaire. [...] Le film porte le très beau titre Les Bonnes Conditions. Gavras a suivi huit élèves qui entraient en classe de seconde cette année 2003. Ils ont seize ans, ils s’appellent Clotilde, Raphaël, Victor ou Constance. Ils sont [...] fils et filles de directeur financier, de médecin, de journaliste. [...] Victoria raconte par exemple à 25 ans passés qu’elle a été élevée pour agir et réagir en tant que femme bourgeoise, en fonction de ce qu’on attendait d’une femme bourgeoise. Si bien qu’elle observe avec lucidité qu’elle agit, finalement... en femme bourgeoise, par exemple lorsqu’elle rougit ou peine à s’imposer dans la discussion.

Chloé Leprince, « L’habitus pour les nuls : plonger dans un lycée élitiste pour comprendre (enfin) de quoi parlait Bourdieu », Franceculture.fr, 2018.

Des manières d’agir différentes selon le milieu social ?

Questions

1. À quel milieu social appartiennent les personnes suivies dans ce documentaire ?

2. Comment Victoria explique-t-elle ses façons d’agir ?

Voir les réponses

Supplément numérique

Un extrait du documentaire Les Bonnes Conditions, réalisé par Julie Gavras en 2017.


Doc. 2

Des goûts socialement différenciés ?



Pratiques quotidiennes selon le sexe, l’origine sociale et l’âge (en %)

 Population âgée de 11 ans

Consomment ou pratiquent tous les jours

 

Enfants d’ouvriers

Enfants de cadres

Ensemble

Filles

 Garçons

Filles

Garçons  

Télévision

 83

 85,5

67,5

72 81

Écoute de musique

 47 30 44,5 23

37

Lecture de livres

33,5 24 48,5 38,5 33,5

Sport

14,5 25,5 12 31 22

Jeux vidéo

8,5 33 6,5 35 21,5

Lecture de bandes dessinées

13 22 14,5 39,5  20,5

L’ensemble est calculé pour tous les enfants interrogés dans l’enquête, pas seulement les enfants d’ouvriers et de cadres.

Questions

1. Calculez l’écart de pratique de la lecture de livres entre les fils d’ouvriers et les fils de cadres à 11 ans.

2. Quels sont les loisirs pour lesquels la pratique est plus élevée pour les enfants d’ouvriers que pour les enfants de cadres ?

3. Que peut-on dire de ces pratiques par rapport à ce qui est attendu à l’école ?

Voir les réponses

Doc. 3

L’école, lieu d'apprentissage pour les élèves et pour les professeurs ?





Pour la plupart des enseignants débutants, l’entrée dans le métier s’accompagne de la prise de conscience du fait […] qu’enseigner c’est aussi savoir se placer dans la classe, […], trouver le bon volume et le bon débit de parole, […]. Interrogés quelques semaines après leur prise de fonction, quatre enseignants débutants sur dix disent rencontrer « très souvent » ou « assez souvent » des problèmes de discipline ; cette proportion s’élève à sept sur dix de ceux qui ont été affectés en zone d’éducation prioritaire. Les récits de leurs premières confrontations avec le groupe-classe font état d’une forte déstabilisation : « D’entrée de jeu l’année dernière quand je suis arrivé, j’ai été confronté à des problèmes de discipline ; le premier jour on m’a volé mes livres, donc ça avait bien commencé. »


Agnès van Zanten, L’École de la périphérie. Scolarité et ségrégation en banlieue, PUF, 2012.

Questions

1. Quelles sont les normes que le professeur doit apprendre quand il entre dans le métier ?

2. Pourquoi les normes des professeurs peuvent-elles être différentes de celles des élèves ?

3. À votre avis, comment les problèmes de discipline peuvent-ils diminuer les chances de réussite des élèves ?
Voir les réponses

Doc. 4

Changer de milieu social, changer de normes et valeurs ?




Dans cet extrait, il est question du parcours scolaire de Samira née en 1970 en Algérie, dont le père a émigré en France en 1971 pour être ouvrier dans le bâtiment. Après une scolarité dans le collège de son quartier, Samira entre dans un lycée de centre-ville.

Dans ce nouveau lycée de centre-ville, elle fait connaissance avec un monde nouveau et étrange, la bourgeoisie locale. [...] Elle est vivement impressionnée par la « beauté » (un mot qui revient souvent dans sa bouche) des lieux et des personnes, comme elle le confesse dans notre premier entretien :

« Je ne sais pas comment vous dire… [elle hésite] Ah ! J’admirais leur savoir-vivre. Je trouve qu’ils parlaient bien, qu’ils parlaient lentement, enfin, pas fort… En plus, j’avais un ami à l’époque qui était vraiment bourgeois catho, quoi ! Alors il vouvoyait ses parents, tout ça… [...] »

Samira découvre aussi les codes vestimentaires des filles de la bourgeoisie locale (les coupes au carré, les manteaux style loden, etc.). C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’elle coupe sa longue tresse de cheveux noirs et, un peu plus tard, qu’elle se les teint légèrement. C’est aussi une période — le lycée — où la tension entre les normes en vigueur dans sa famille et celles qui ont cours dans cet établissement bourgeois de centre-ville est la plus forte.


Stéphane Beaud, La France des Belhoumi. Portraits de famille (1977-2017), La Découverte, 2018.

Questions

1. Pour quelles raisons le monde de la « bourgeoisie locale » paraît-il étrange à Samira ?

2. Pourquoi sa fréquentation du lycée de centre‑ville conduit-elle à des tensions avec les « normes et valeurs en vigueur dans sa famille » ?
Voir les réponses

Je m'auto-évalue

Choisissez la proposition qui convient.

La socialisation est selon le milieu social. Par exemple, les enfants les mêmes pratiques culturelles selon le milieu social de leurs parents. Quand un individu change de milieu social, il est souvent, dans un premier temps, avec les normes et valeurs de son nouveau milieu. Il connaît alors une à de nouvelles normes et valeurs.
Voir les réponses

Je fais le point

La société regroupe des milieux sociaux différents. Au sein de chacun de ces milieux, les normes et les valeurs tendent à être différentes et il y a une socialisation différenciée selon le milieu social, qui se produit pour les jeunes mais aussi à l’âge adulte. Cette différenciation est l’une des explications de la reproduction sociale.

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.