DOSSIER 2


Comment la socialisation conduit-elle à une différenciation selon le genre ?





Doc. 2

Jouets de filles, jouets de garçons ?


Voir les réponses

Questions

1. Comment peut-on expliquer que les enfants aient des jouets différents selon leur genre ?

2. Quelles peuvent être les conséquences de ces différences ?


[L]es coffres à jouets de tous les enfants ne sont pas semblables et […] leur observation minutieuse met en évidence des inégalités. […] Les poupées vont quasi exclusivement aux filles (86 % des filles en ont une contre 24 % des garçons… et ceux-ci ont des soeurs plus âgées), tandis que les petites voitures vont « seulement » majoritairement aux garçons (96 % des garçons en ont mais aussi 69 % des filles, et pas seulement parce qu’elles ont des frères plus âgés). Si les travaux de psychologie ont montré que les bébés filles et garçons sont également attirés par les poupées parce qu’ils cherchent des visages humains, ce sont pourtant très majoritairement aux filles que les parents en achètent et non aux garçons. On sait par ailleurs que les poupées stimulent le langage et les habiletés interpersonnelles (les enfants font « parler » la poupée), tandis que les voitures stimulent la mobilité, la manipulation, les aptitudes spatiales et l’initiative.


Sylvie Octobre, Nathalie Berthomier et Florent Facq, « La primo-socialisation culturelle durant la première année de la vie à travers l’enquête ELFE », Revue de l’OFCE, 2018.

Découvrir
Doc. 1

Les héroïnes de contes de fées, des modèles pour les petites filles ?


Point notion

Genre


Ensemble des rôles liés à un sexe dans une société. La notion de genre permet de comprendre comment la société conduit à la construction de rôles pour chaque sexe dans la société.


Le Petit Chaperon rouge est l’histoire d’une fillette à la limite de la débilité mentale, qui est envoyée par une mère irresponsable à travers des bois profonds infestés de loups, pour apporter à sa grand-mère malade de petits paniers bourrés de galettes. Avec de telles déterminations, sa fin ne surprend guère. Mais tant d’étourderie, qu’on n’aurait jamais pu attribuer à un garçon, repose entièrement sur la certitude qu’il y a toujours à l’endroit et au moment voulus un chasseur courageux et efficace prêt à sauver du loup la grand-mère et la petite fille.


Elena Gianini Belotti, Du côté des petites filles, Éditions Des femmes, 1974.

Gravure de Gustave Doré, illustration pour Le Petit Chaperon rouge, XIXe siècle.
Gravure de Gustave Doré, illustration pour Le Petit Chaperon rouge, XIXe siècle.
Voir les réponses

Questions

1. Comment peut-on qualifier les comportements des personnages féminins dans Le Petit Chaperon rouge ?

2. Quels rôles ont les personnages masculins dans ce conte ?

3. Quelles conséquences les contes de fées peuvent-ils avoir sur les comportements des filles et des garçons ?


Je m'auto-évalue

Choisissez la réponse juste et expliquez votre choix.

1. Si les filles jouent plus à la poupée que les garçons, c’est :


2. L’adoption d’une identité de genre :


3. S’affranchir des attentes de la société en termes de genre est :

Je fais le point

La socialisation conduit à la construction d’identités de genre différentes. Par l’influence des parents, des jouets, des médias et de leurs lectures, les enfants, puis les adolescents, intériorisent des attitudes, des comportements, des pratiques qui tendent à être différents selon leur genre. Cette différenciation se poursuit à l’âge adulte.



Doc. 4

Des femmes invisibles ?



Répartition des personnes dont on connaît le sexe, apparaissant dans les manuels d’EMC de lycée


Centre Hubertine Auclert, « Quelle place pour l’égalité femmes hommes dans les manuels d’enseignement moral et civique ? », 2017.

Tous les personnages pour lesquels il n’est pas possible d’identifier le sexe ont été retirés.
Centre Hubertine Auclert, « Quelle place pour l’égalité femmes hommes dans les manuels d’enseignement moral et civique ? », 2017.
Voir les réponses

Questions

1. Quel est le seul domaine où la proportion de femmes représentées est supérieure à celle des hommes ?

2. Quelles peuvent être les conséquences pour les élèves de la faible part des femmes dans le domaine politique dans les manuels ?

Répartition des activités en %

Domaine d'action Femmes Hommes
Politique 15,2 % 84,8 %
Médias 31,5 % 68,5 %
Élèves et enseignants 25,9 % 74,1 %
Économie 15,6 % 84,4 %
Tâches ménagères 59,4 % 40,6 %
Tous 20,4 % 79,6 %

Doc. 3

Des vêtements marqués pour les filles et les garçons ?


Voir les réponses

Questions

1. Relevez dans la classe (ou dans votre entourage) les inscriptions sur les vêtements ou affaires scolaires en différenciant celles qui sont sur des supports destinés aux filles et celles qui sont sur des supports destinés aux garçons. Ce relevé confirme-t-il le constat fait dans le texte ?

2. D’après le texte, quels sont les rôles associés aux vêtements des garçons ?

Supplément numérique

Le sociologue Kevin Diter raconte son enquête.



Si les garçons mettent à distance voire à l’index le sentiment amoureux, c’est tout d’abord parce qu’ils perçoivent quotidiennement [...] son caractère féminin à travers les différents « objets de l’enfance » qui sont mobilisés et mis en scène au sein de la cour de récréation. Le sexe des sentiments amoureux ressort principalement et de manière particulièrement flagrante dans les vêtements, parures, colliers et autres bracelets consacrés, de façon explicite ou suggérée, à l’amour, dans la mesure où l’ensemble de ces apparats reste l’apanage exclusif des filles. Contrairement à ces dernières, aucun des garçons rencontrés ne porte ni n’a porté des habits ou accessoires sur lesquels étaient inscrits des termes tels que « All you need is love », « I love U » ou « J[e t’] aime ». Aucun, non plus, n’a apporté d’affaires ornées de motifs de coeurs (transpercés ou non par une flèche) ou sur lesquels était illustrée une situation romantique entre un héros et une princesse. Ils se moquent bien souvent de tous ces apparats [...]. Quand ils revêtent des habits à motifs, ces derniers représentent souvent des super-héros, des ninjas ou des stars du sport qu’ils admirent.


Kevin Diter, « Je l’aime un peu, beaucoup, à la folie… pas du tout !, socialisation des garçons au sentiment amoureux », Terrains et Travaux, 2015.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?