Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Lecture cursive


Jean-Michel Ribes, Théâtre sans animaux (2001)





Portrait photographique  de Jean-Michel Ribes

Jean-Michel Ribes


(né en 1946)


Théâtre sans animaux, Jean-Michel Ribes, 2004, Actes Sud, coll. Babel
Théâtre sans animaux, Jean-Michel Ribes, 2004, Actes Sud, coll. Babel.

Temps 1 : Au fil d'œuvre

Voir les réponses

1
Rendez sa réplique à chacune des saynètes de Théâtre sans animaux :
1. « C’est vrai que si tu avais envie que je meure, je ne vois pas pourquoi on irait acheter un sèche-linge. »

2. « Non, ma chérie, ta mère s’appelle Yolande. Comme sa sœur, sa mère, sa grand-mère, sa tante et ses cousines... »

3. « [Les psychiatres] s’en foutent, la seule chose qui les intéresse c’est que j’aille crever le président. »

4. « Avouez qu’il y a bien une force qui vous pousse à consacrer tous les jours ouvrables de votre existence à démêler la tignasse de vos semblables avec un petit râteau en corne synthétique ! »

5. « Tu n’es quand même pas en train de m’expliquer que Racine est mal élevé ?!? »

6. « La page est à nouveau blanche, va l’écrire, n’attends pas, pars... quitte la Creuse. »

7. « Pardon, mais c’est parce que ça me tracasse et que j’ai peur qu’à force de muter, un beau jour on finisse tous comme ton frère à jouer de la trompette en Espagne. »

8. « C’est-à-dire que pour moi l’intelligence c’est tout nouveau tout beau, alors forcément j’ai envie de la montrer, de me promener avec devant tout le monde, de faire vrombir le moteur. »


2

a. Relevez les différents lieux dans lesquels se déroulent les saynètes.

b. Quels commentaires vous inspirent‑ils ?


3
À quels titres peut être associée l’idée de la liberté ? En quoi ?


4
Quel est le registre dominant de cette œuvre théâtrale ? Justifiez.


5
Ces saynètes n’évoquent‑elles que des sujets légers ? Justifiez.

Temps 2 : Les enjeux du texte


Texte A
  Éloge du sursaut

  J’aime beaucoup les étincelles des courts-circuits, les immeubles qui tombent, les gens qui glissent ou qui s’envolent, bref les sursauts. Ces petits moments délicieux qui nous disent que le monde n’est pas définitivement prévu et qu’il existe encore quelques endroits où la réalité ne nous a pas refermé ses portes sur la tête.
  Ces courtes fables, portraits, gribouillis, réunis sous le titre Théâtre sans animaux, sont une modeste contribution à l’art du sursaut et un hommage à tous ceux qui luttent contre l’enfermement morose de la mesure.

Jean-Michel Ribes, Théâtre sans animaux, 2001, Actes Sud.
Voir les réponses

1. L’art du sursaut comme manière de se libérer des carcans


6
Comment comprenez-vous le mot « sursaut » employé par l’auteur ? Trouvez des synonymes de ce terme pour en éclairer le sens.


7
Relevez les images employées par Jean-Michel Ribes pour illustrer l’art du sursaut.


8
Comment s’illustre l’art du sursaut dans Théâtre sans animaux ? Donnez un exemple.

Jean-Michel Ribes peut être considéré comme un héritier du théâtre de l’absurde.

Ce mouvement du XXe siècle s’épanouit avec des auteurs comme Eugène Ionesco et Samuel Beckett.

Il est caractérisé par une vision du monde absurde, c’est‑à‑dire gouverné par le « non‑sens ».

Les personnages ne sont souvent que des pantins condamnés à ne jamais vraiment communiquer.

Dans ce théâtre, les situations sont la plupart du temps loufoques ou insolites et le langage est dénoncé dans ses codes et artifices.

Texte B
La pièce de Ionesco La Cantatrice chauve illustre parfaitement l’absurde au théâtre.

M. Martin et Mme Martin commencent à discuter en se demandant où ils se sont déjà vus. Chacune de leurs répliques met à jour les points communs qui les unissent. Voici la fin de leur échange.

M. MARTIN. – J’ai une petite fille, ma petite fille, elle habite avec moi, chère madame. Elle a deux ans, elle est blonde, elle a un œil blanc et un œil rouge, elle est très jolie, elle s’appelle Alice, chère madame.

Mme. MARTIN. – Quelle bizarre coïncidence ! moi aussi j’ai une petite fille, elle a deux ans, un œil blanc et un œil rouge, elle est très jolie et s’appelle aussi Alice, cher monsieur ! [...]

M. MARTIN. – [...] Alors, chère madame, je crois qu’il n’y a pas de doute, nous nous sommes déjà vus et vous êtes ma propre épouse... Élisabeth, je t’ai retrouvée !

Eugène Ionesco, La Cantatrice chauve, 1950.
Voir les réponses

2. Une dimension absurde ?


9
Marie, un des personnages de la pièce Le Roi se meurt d’Eugène Ionesco prononce cette phrase devenue célèbre car elle éclaire l’œuvre de son auteur : « Plonge dans l’étonnement et la stupéfaction sans limites, ainsi tu peux être infiniment. » En quoi cette citation peut-elle rappeler le théâtre de Jean Michel Ribes ?


10
Texte B En quoi cette scène est-elle absurde ?


11
Texte B En quoi cette scène peut-elle rappeler Théâtre sans animaux, et en particulier « Monique » ?

Photo de la mise en scène de La Cantatrice chauve de Ionesco par Jean-Luc Lagarce, 1991.
Doc. 1
Photo de la mise en scène de La Cantatrice chauve de Ionesco par Jean-Luc Lagarce, 1991.

Rien de plus important pour Jean-Michel Ribes que de résister par le rire à l’esprit de sérieux et à « l’imposition étouffante des règles » (entretien avec Virginie Brinker, 2012).

Ainsi, son œuvre est-elle entièrement marquée par le registre comique. Échanges loufoques et absurdes, gestuelle comique, décalage burlesque, jeux sur le langage sont autant de caractéristiques de Théâtre sans animaux.
Voir les réponses

3. Un rire franc


12
Relevez un exemple de gestuelle comique que vous commenterez dans « Souvenir ».


13
Relevez un exemple de jeu sur le langage que vous commenterez dans « Tragédie ».


14
En quoi ce dessin et son titre vous semblent‑ils liés au comique ?


15
Pourquoi ce dessin peut‑il néanmoins créer un malaise chez le spectateur ?

Ressource complémentaire

Retrouvez sur un extrait de la mise en scène de La Cantatrice chauve de Ionesco par Jean-Luc Lagarce (Réseau Canopée, connexion de l'enseignant requise).
À découvrir

Jean-Michel Ribes a collaboré à de nombreuses reprises avec Roland Topor, un écrivain et artiste français dont il partage les conceptions de la vie et de l’art.

Ainsi, Topor a déclaré dans une phrase restée célèbre : « Le sérieux n’est que la crasse accumulée dans les têtes vides », et cette sentence correspond assez à l’idée que Jean-Michel Ribes se fait des vertus du rire et du théâtre.

2 Roland Topor, À gorge déployée, 1975. encre de Chine et crayon de couleurs, collection Stedelijk Museum Amsterdam, Pays-Bas.
Doc. 2
Roland Topor, À gorge déployée, 1975. encre de Chine et crayon de couleurs, collection Stedelijk Museum Amsterdam, Pays-Bas.

Jean‑Michel Ribes précise à Virginie Brinker : « Dans Théâtre sans animaux, on peut apercevoir sous la cocasserie douleurs et drames ».

L’échange va parfois conduire les personnages à se questionner sur leurs rapports aux autres et, bien souvent, à se révéler à eux-mêmes, à mettre à jour leur mal être ou leurs failles.
Voir les réponses

4. Une résonance plus grave


16
Dans « Monique », que comprend la fille à propos de son fiancé grâce au dialogue avec son père ?


17
En quoi peut-on dire que le coiffeur de « Goéland » se révèle à lui‑même ?


18
Que finit par avouer M. Two sur lui-même dans « USA » ?


19
Quel malaise touche les personnages dans « Souvenir » ?

Temps 3 : La postérité de l’œuvre

Théâtre sans animaux a été publié en 2001 et mis en scène la même année au Théâtre Tristan Bernard par l’auteur.

Jean‑Michel Ribes a lui‑même proposé une nouvelle mise en scène de sa pièce en 2013 au Théâtre du Rond-Point, théâtre dont il est le directeur.

Photo de la mise en scène de Jean-Michel Ribes, 2013.
Doc. 3
Photo de la mise en scène de Jean-Michel Ribes, 2013.
Voir les réponses

20
Doc. 3 À votre avis, de quelle saynète est tirée la photographie ci‑contre ? Justifiez.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?