Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Un autre regard sur le chapitre 4
P.68

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer




Un autre regard sur le chapitre 4




PERSPECTIVE

Ni vu, ni connu




Transport du coléoptère Nymphister kronaueri par une fourmi légionnaire

Transport du coléoptère Nymphister kronaueri par une fourmi légionnaire.


Les coléoptères de l’espèce Nymphister kronaueri sont capables de s’accrocher fermement à la base de l’abdomen des fourmis légionnaires du genre Eciton. Ils ressemblent à s’y méprendre à l’abdomen de la fourmi : même taille et même forme jusque dans les détails microscopiques ! Ce parfait mimétisme leur permet d’être transportés d’un site à l’autre, sans fournir le moindre effort et sans être reconnus par les autres individus de la fourmilière sous peine d’être tués dans les plus brefs délais.
Cette espèce parasite fut découverte en 2017 au Costa Rica par Christoph von Beeren et Alexey K. Tishechkin.


Cliquez ici pour découvrir en quoi les parasites peuvent être bénéfiques aux êtres vivants.
MÉTIERS

Ingénieur(e) en bio-informatique : optimiser l’analyse des données biologiques




interview Ingénieur(e) en bio-informatique

Interview de Mattéo L.

Être bio-informaticien, qu’est-ce que cela signifie ?
Je développe des bases de données et des algorithmes pour traiter des informations issues de recherches expérimentales en biologie. Par exemple, en ce moment, je mets au point un algorithme permettant de séquencer un génome et une base de données permettant de stocker et de trier toutes les données sur la peste porcine pour un institut de recherche en santé animale.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ?
Je travaille en équipe avec des biologistes, des médecins, des informaticiens. Comme je suis très curieux, je ne voulais pas me spécialiser dans un domaine de recherche. Je préfère analyser et synthétiser des données variées.


Comment y accéder ? Master professionnel d’informatique appliquée à la biologie ou master de biologie avec une formation complémentaire en informatique (bac + 5).
Salaire indicatif en début de carrière : 2 400 euros bruts.

Cliquez ici pour voir la recherche d’un autre œil avec le site de la société française en bio-informatique.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.