Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Texte 2


Christine de Pizan, Le Livre du Duc des vrais amants (1405)




Éclairage

Christine de Pizan, première poétesse française à vivre de sa plume, utilise ses écrits pour défendre la condition féminine. Elle participe à la Querelle du Roman de la Rose, en se montrant critique quant au caractère misogyne de la fin’amor dans Le Roman de la Rose.

« Amant », enluminure extraite d’un manuscrit du Dit du lion, de Guillaume de Machaut, XIVe siècle, BnF, Paris.
« Amant », enluminure extraite d’un manuscrit du Dit du lion, de Guillaume de Machaut, XIVe siècle, BnF, Paris.

◈ Ressource complémentaire


Voici le texte original (en ancien français) de ce poème de Christine de Pizan.

Dames d’onneur, gardez vos renommées,
Pour Dieu mercis ! eschivez le contraire
De bon renom, que ne soient blasmées ;
N’aiez chaloir d’acointances attraire
Telles qu’on puist recorder ne retraire
Par voz maintiens que legiers cuers aiez
Et de ces faulx gengleurs vous retraiez. […]

Or soiés donc de parfait sens armées
Contre ceulx qui tant tachent à soubtraire
L’onneur de vous, et de qui diffamées
Estes souvent sans cause, et pour vous plaire
Font le courtois ; pour ce ne me puis taire
Que j’oy souvent telz, que vous attraiez,
Qui vous blasment ; vueilliez vous en soustraire
Et de ces faulx gengleurs vous retraiez.

Christine de Pizan, Le Livre du Duc des vrais amants, 1405, in Œuvres poétiques de Christine de Pisan, tome 3, éd. de Maurice Roy, 1886.

Tableau Christine de Pizan.
Christine de Pizan, Le Livre du Duc des vrais amants (1405)

Dans ce roman, la Dame est mariée mais désire voir son amant, qui la supplie. Elle écrit à Sibylle, la femme qui l’a élevée, pour qu’elle l’aide à cacher sa liaison. Mais Sibylle refuse et la met en garde contre les dangers de la fin’amor. Elle clôt sa lettre par une ballade1.

Dames d’honneur, veillez à votre renommée,
Par pitié, fuyez ce qui est contraire
À Bon Renom,
de peur d’être blâmées.
Ne songez pas à nouer des amitiés
Qui vous exposeraient aux commentaires,
Feraient juger frivoles2 vos manières,
Et croire que vous agissez à la légère.
De ces méchantes langues il faut vous méfier. […]

D’un esprit acéré soyez donc armées
Contre ceux qui s’efforcent de soustraire
Votre honneur, et par qui diffamées
Êtes souvent sans cause, qui pour vous plaire
Contrefont3 les courtois. Je ne puis me taire
Car j’entends souvent vous blâmer4
Ceux dont vous vous entourez. Il faut vous en défaire,
De ces méchantes langues il faut vous méfier.


Christine de Pizan, Le Livre du Duc des vrais amants, 1405, trad. de l’ancien français Dominique Demartini et Didier Lechat, 2013 © Éditions Honoré Champion.


1. Pour mieux connaître le genre de la ballade : voir p. 94.
2.
Légères, inconstantes.
3. Imitent dans l’intention de tromper.
4. J’entends souvent que vous êtes blâmées par…
Voir les réponses

Entrer dans le texte

1
À qui Sibylle adresse-t-elle cette ballade ? Donnez deux réponses.


Une mise en garde

2
Quelle valeur est présentée comme essentielle ? Relevez les mots qui la désignent.


3
GRAMMAIRE
a. Donnez la nature et la fonction du groupe « de peur d’être blâmées » (v. 3).

b. À quel temps est le verbe ?



Une critique

4
De qui les Dames doivent-elles se méfier ?


5
Comment qualifieriez-vous le ton employé par Sibylle ?


6
Comment la forme de la ballade aide-t-elle à souligner le message du texte ?



Vers le commentaire

7
Formulez une problématique et rédigez une introduction de commentaire.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?