Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


LANGUE
GRAMMAIRE


FICHE 6

Les valeurs modales des verbes




S'EXERCER

Voir les réponses

5
★★☆
a. À quel mode sont conjugués les verbes à partir de la deuxième phrase ?


b. Quelle est la valeur de ce mode ?


c. Conjuguez ces verbes à l’indicatif. Quelle est la différence de sens ?


  [...T]out concourt à la rendre heureuse. Cependant avec tant de raisons de l’être, mille autres se désoleraient à sa place. Sa vie uniforme et retirée leur serait insupportable ; elles s’impatienteraient du tracas des enfants ; elles s’ennuieraient des soins domestiques ; elles ne pourraient souffrir la campagne ; la sagesse et l’estime d’un mari peu caressant ne les dédommageraient ni de sa froideur ni de son âge ; sa présence et son attachement même leur seraient à charge.

Jean-Jacques Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, 1761.

Voir les réponses

6
★★★
a. Relevez les verbes au subjonctif dans le passage suivant.


b. Quelle est leur valeur ?


c. Quel mode utiliseriez‑vous aujourd’hui pour exprimer la même valeur ?


JASON


[...] Nous voulant à Lemnos rafraîchir dans la ville,
Qu’eussions-nous fait, Pollux, sans l’amour d’Hypsipyle ?
Et depuis à Colchos, que fit votre Jason,
Que cajoler Médée et gagner la toison ?
Alors, sans mon amour, qu’eût fait votre vaillance ?
Eût-elle du dragon trompé la vigilance ?
Ce peuple que la terre enfantait tout armé,
Qui de vous l’eût défait, si Jason n’eût aimé ?

Pierre Corneille, Médée, I, 1, 1635.

Voir les réponses

7
★★★
a. Commentez l’emploi de l’impératif dans l’extrait suivant. Qu’a‑t‑il de particulier ?


b. À qui se rapportent les infinitifs aux vers 4 à 6 ? Reformulez d’une autre manière.


c. Que symbolise l’alternance du conditionnel et de l’indicatif à la fin de la tirade ?


Antiochus est amoureux de Bérénice, mais elle va épouser Titus, l’empereur.

ANTIOCHUS


[...] Ah ! puisqu’il faut partir, partons sans lui déplaire.
Retirons-nous, sortons ; et, sans nous découvrir,
Allons loin de ses yeux l’oublier, ou mourir.
Eh quoi ! souffrir toujours un tourment qu’elle ignore !
Toujours verser des pleurs qu’il faut que je dévore !
Quoi ! même en la perdant redouter son courroux !
Belle reine, et pourquoi vous offenseriez-vous ?
Viens-je vous demander que vous quittiez l’empire ;
Que vous m’aimiez ? Hélas ! je ne viens que vous dire
Qu’après m’être longtemps flatté que mon rival
Trouverait à ses voeux quelque obstacle fatal ;
Aujourd’hui qu’il peut tout, que votre hymen s’avance ;
Exemple infortuné d’une longue constance,
Après cinq ans d’amour et d’espoir superflus,
Je pars, fidèle encor quand je n’espère plus.

Jean Racine, Bérénice, I, 2, 1670.

Voir les réponses


 ► Vers le bac 


8
★★★
a. Quelles sont les valeurs des modes employés dans l’extrait suivant ?


b. En vous appuyant sur l’analyse des modes, rédigez un paragraphe de commentaire montrant les hésitations du personnage.


  Que ne pouvez-vous connaître combien cette froideur m’est cruelle ! vous me trouveriez trop puni. Avec quelle ardeur ne voudrais‑je pas revenir sur le passé, et faire que vous n’eussiez point vu cette fatale lettre ! Non, dans la crainte de vous offenser encore, je n’écrirais point celle‑ci, si je n’eusse écrit la première, et je ne veux pas redoubler ma faute, mais la réparer. Faut‑il, pour vous apaiser, dire que je m’abusais moimême ? faut‑il protester que ce n’était pas de l’amour que j’avais pour vous ?… Moi, je prononcerais cet odieux parjure ! Le vil mensonge est-il digne d’un coeur où vous régnez ? Ah ! que je sois malheureux, s’il faut l’être ; pour avoir été téméraire, je ne serai ni menteur ni lâche, et le crime que mon coeur a commis, ma plume ne peut le désavouer.

Jean-Jacques Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, 1761.


VÉRIFIER

Voir les réponses

4
★☆☆ Choisissez la ou le(s) bonnes réponse(s).

1. De manière générale, l’indicatif indique une incertitude :
Vrai Faux

2. Dans la liste suivante, quels sont les modes impersonnels ?
Le subjonctif
L’infinitif
Le participe
L’impératif

3. Le mode conditionnel et le mode subjonctif peuvent tous deux exprimer un désir, un souhait :
Vrai Faux

RÉACTIVER SES CONNAISSANCES

Projet Voltaire

Retrouvez les orthos-tutos suivants :

Retrouvez des orthos‑tutos sur le verbe avoir au subjonctif et sur les verbes du premier groupe à l’impératif.
logo projet Voltaire
Voir les réponses

1
★☆☆
a. Quel mode verbal est utilisé dans chacune des phrases ?
1. Elle accepte.
2. Elle accepterait.
3. Qu’elle accepte !

b. Qu’exprime chacun de ces modes ?


2
★☆☆
a. Quels sont les trois modes employés dans la phrase suivante ?

J’ai longtemps résisté à cette pensée en me disant Vladimir, sois raisonnable.

Samuel Beckett, En attendant Godot, 1952.


b. Qu’exprime chacun d’eux ?

Modes personnels

Le verbe varie en fonction de la personne.

Indicatif
  • Il exprime le plus souvent une réalité, une certitude.


Impératif
  • Il exprime un ordre, une demande, un conseil.
    → Arrête !
    Repose‑toi.


Conditionnel
Il exprime :
  • un fait incertain Il n’y aurait aucune victime.
  • un désir, un rêve Nous serions heureux ! Nous serions libres !
  • un regret (cond. passé) J’aurais voulu être là.
  • une demande polie J’aurais besoin de votre accord.
  • (avec une valeur temporelle) le futur dans le passé Il a dit qu’il viendrait.


Subjonctif
Il exprime :
  • une action incertaine Je ne pense pas qu’il vienne.
  • une action à venir Parle, avant qu’il ne vienne.
  • une action que l’on veut Qu’il vienne !
    ou que l’on ne veut pas J’ai peur qu’il oublie.
  • une action sur laquelle on donne un avis Je suis heureux qu’il vienne.
Voir les réponses

3
★☆☆
a. Relevez les verbes au subjonctif.

b. Qu’exprime ce mode dans cet extrait ?


[...] on devrait châtier sans pitié
Ce commerce honteux de semblants d’amitié.
Je veux que l’on soit homme, et qu’en toute rencontre
Le fond de notre cœur dans nos discours se montre,
Que ce soit lui qui parle, et que nos sentiments
Ne se masquent jamais sous de vains compliments.

Molière, Le Misanthrope, I, 1, 1666.

Remarque : Les valeurs modales se combinent aux valeurs aspectuelles. De manière générale, les temps composés expriment une action terminée. → lire ≠ avoir lu → Je ne pense pas qu’il vienne ≠ qu’il soit venu.

Modes impersonnels

Le verbe ne varie pas en fonction de la personne.

Infinitif
  • L’action semble abstraite ; c’est le contexte qui la précise.
Fuir ! là-bas fuir ! (Stéphane Mallarmé, « Brise Marine », 1865)

Participe
Les valeurs s’opposent fortement entre présent et passé.
  • Présent : action en cours lisant
  • Passé : action terminée
    • forme simple lu
    •  forme composée  ayant lu
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?