Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Texte 3


Pierre de Ronsard, « Quand vous serez bien vieille » (1578)




Éclairage

La célèbre formule latine carpe diem vient d’un poème d’Horace :

Dum loquimur, fugerit invida aetas : carpe diem quam minimum credula postero.

Tandis que nous parlons, le temps jaloux s’enfuit : cueille le jour, et crois le moins possible au lendemain.


Horace, Odes, I, 11, 23 av. J.-C.

Tableau Pierre de Ronsard.
Pierre de Ronsard, « Quand vous serez bien vieille » (1578)

Ronsard est un poète humaniste appartenant au groupe de poètes dit de « La Pléiade » (voir p. 31). Âgé d'une cinquantaine d'années, il cherche à séduire Hélène de Surgères, dame d'honneur de Catherine de Médicis. Mais la jeune femme semble rester indifférente à ses avances. Charmé, il tente de séduire la jeune femme en lui rappelant que le temps passe vite…

Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz chantant mes vers, en vous émerveillant :
« Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle. »

Lors, vous n’aurez servante oyant1 telle nouvelle,
Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de Ronsard ne s’aille réveillant,
Bénissant votre nom de louange immortelle.

Je serai sous la terre, et, fantôme sans os
Par les ombres myrteux2 je prendrai mon repos :
Vous serez au foyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et votre fier dédain.
Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.


Pierre de Ronsard, Sonnets pour Hélène, second livre, sonnet XLIII, 1578 (orthographe modernisée).


1. Entendant.
2. Référence au livre VI de L’Énéide de Virgile : aux Enfers, les ombres de ceux qui sont morts d’amour sont dans un bois de myrte.
Voir les réponses

Entrer dans le texte

1
Reformulez avec vos propres mots chaque phrase du poème.


Une évocation de la vieillesse

2

a. Dans les quatrains, quels détails donnent à la scène un caractère familier ?

b. D’après vous, pourquoi le poète fait-il ce choix de la familiarité ?


3
Quel portrait de la femme aimée et de lui-même Ronsard fait-il des vers 9 à 12 ?


Une tentative de séduction

4

a. Relevez les jeux d’opposition dans les quatrains.

b. Quel pouvoir Ronsard accorde-t-il au poète ?


5

a. Expliquez le sens de la métaphore sur laquelle s’achève le poème.

b. Comment s’intègre-t-elle dans la stratégie de séduction du poète ?


6
GRAMMAIRE

a. Réécrivez le dernier vers à la forme passive.

b. Quelles modifications avez-vous dû faire ? Pourquoi ?


7
Texte écho
Lisez le poème « Mignonne, allons voir si la rose ».
a. Quels éléments a-t-il en commun avec « Quand vous serez bien vieille » ?

b. Quel poème vous semble le plus efficace ?


Vers le commentaire

8
Comment, dans ce sonnet, la sagesse de la formule d’Horace (voir Éclairage) est-elle mise au service de la séduction du poète ?


ORAL
Texte écho Imaginez la réponse d’Hélène à Ronsard.
Enregistreur audio

Ressource complémentaire

"Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie", Jacques Bonnaffé lit la poésie, France Culture.

Georges de La Tour, La Madeleine à la veilleuse, 1640-1645, huile sur toile, 128 x 94 cm, musée du Louvre.
Georges de La Tour, La Madeleine à la veilleuse, 1640-1645, huile sur toile, 128 x 94 cm, musée du Louvre.

Texte écho
Pierre de Ronsard, « Mignonne, allons voir si la rose » (1550)

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe, de pourpre au soleil
A point perdu cette vêprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las ! las ! ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

Pierre de Ronsard, « Mignonne, allons voir si la rose », Odes, 1550.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?