UN AUTRE REGARD



Quand la littérature inspire les économistes : Robinson Crusoé






Doc. 1

Robinson est-il un homo œconomicus ?


Supplément numérique

Claire Pignol développe ses arguments concernant l’utilisation de Robinson Crusoé dans la théorie économique

Robinson Crusoe

Robinson Crusoé, le roman de Daniel Defoe publié en 1719, ne fut pas seulement un mythe littéraire : il exerça une influence décisive sur les économistes, qui s’en sont emparés pour faire du personnage de Robinson le représentant emblématique de l’homo œconomicus des économies de marché. […]

Les premiers néoclassiques lui accordent toute leur attention. [Certains auteurs comme] Alfred Marshall s’y réfèrent explicitement, pour faire apparaître […] la maximisation de l’utilité à travers les arbitrages entre loisir et consommation ou entre consommation présente et future. Robinson maximise son bien-être en comparant la peine du travail et les satisfactions procurées par la consommation des biens qu’il produit, ou le renoncement à la consommation présente au profit d’une consommation future accrue. […]

[Robinson] incarne un idéal de calcul rationnel qui s’impose à tout agent, dans toute société.

Claire Pignol, « Robinson Crusoé, usages et mésusages d’un roman », L’Économie politique n°079, 1er juillet 2018.

Mise en situation

Les économistes emploient souvent des modèles simplifiés pour exposer des concepts. Le personnage de Robinson Crusoé est souvent invoqué : en effet, dans le roman de Daniel Defoe, Robinson utilise les sciences et le calcul pour améliorer sa situation sur une île déserte.

Doc. 2

Comment le héros du roman survit-il ?


Voir les réponses

Questions

1. Doc. 1 et 2. Pourquoi Robinson est‑il un homo œconomicus selon les économistes ?

2. Doc. 2. Pourquoi peut-on dire que le calcul de Robinson est rationnel ?

3. Doc. 1 et 2. Un héros littéraire a‑t‑il pour vocation d’être un « modèle » pour le lecteur ?


Robinson Crusoé entreprend de cultiver des céréales.

Il me vint par hasard à la pensée que je ferais bien de ne pas tout semer en une seule fois, ne sachant point si alors le temps était favorable ; je ne risquai donc que les deux tiers de mes grains, réservant à peu près une poignée de chaque sorte. Ce fut plus tard une grande satisfaction pour moi que j’eusse fait ainsi. De tous les grains que j’avais semés pas un seul ne leva ; parce que, les mois suivants étant secs, et la terre ne recevant point de pluie, ils manquèrent d’humidité pour leur germination.

Daniel Defoe, Robinson Crusoé, 1719, Traduction française, 1836, publié en ligne par Wikisource.org. Chapitre « Souvenir d’enfance ».

Point notion

Homo œconomicus


Représentation théorique d’un individu rationnel, cherchant à maximiser son bien-être personnel, compte tenu de ses ressources et de ses contraintes.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?