Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


LANGUE
GRAMMAIRE


FICHE 8

La concordance des temps




RETENIR

Qu’est‑ce que la concordance des temps ?

Dans une phrase complexe, la concordance des temps est la correspondance qui existe entre le temps du verbe de la proposition principale et celui de la subordonnée.

Les temps employés dans les deux propositions permettent de savoir si l’événement de la proposition subordonnée a lieu avant (antériorité), pendant (simultanéité) ou après (postériorité) celui de la proposition principale.

Temps de la prop. principale
Temps et mode de la prop. subordonnée
Antériorité
passé
  • → Je savais …
  • → J’ai regretté ...
  • qu’il était venu.
  • qu’il soit venu.
  • qu’il fût venu. (soutenu)
plus-que-parfait de l’ind.
passé du subj.
plus-que-parfait du subj.
présent
  • → Je sais …
  • → Je regrette / J’aimerais ...
  • qu’il est venu / venait / était venu.
  • qu’il soit venu. (courant)
  • qu'il fût venu / vînt. (soutenu)
passé
futur
  • → Je saurai …
  • → Je regretterai ...
  • qu’il est venu / venait / était venu.
  • qu’il soit venu. (courant)
  • qu'il fût venu / vînt. (soutenu)
passé
Simultanéité
passé
  • → Je savais …
  • → Je doutai … /J’aurais aimé ...
  • qu’il venait.
  • qu’il comprenne.
  • qu’il comprît. (soutenu)
imparfait de l’ind.
présent du subj.
imparfait du subj.
présent
  • → Je sais …
  • → J’aimerais ...
  • qu’il vient.
  • qu’il soit là.
présent
futur
  • → Je saurai …
  • → Je regretterai ...
  • qu’il est là.
  • qu’il ne soit pas là.
présent
Postériorité
passé
  • → Je savais …
  • → J’ai voulu ...
  • qu’il viendrait.
  • qu’il vienne.
présent
présent
  • → Je sais …
  • → Je veux ...
  • qu’il viendra.
  • qu’il vienne.
futur de l’ind.
présent du subj.
futur
  • → Je saurai …
  • → Je voudrai ...
  • qu’il viendra.
  • qu’il vienne.
futur de l’ind.
présent du subj.

La concordance des temps dans l’expression de l’hypothèse

Proposition subordonnée
Proposition principale
    L’hypothèse porte sur l’avenir (l’action est encore réalisable)
Éventuel
présent
  • → Si tu t’entraînes, ...
  • tu réussis.
  • tu réussiras.
présent de l’ind.
futur de l’ind.
Potentiel
imparfait
  • → Si tu t’entraînais, ...
  • tu réussirais.
présent du cond.
L’hypothèse porte sur le présent (l’action n’est pas réalisable)
Irréel du présent
imparfait
  • → Si j’étais riche, ...
  • je voyagerais.
présent du cond.
L’hypothèse porte sur le passé (l’action n’est plus réalisable)
Irréel du passé
plus-que-parfait
  • → Si j’avais été riche, ...
  • j’aurais voyagé.
passé du cond.

VÉRIFIER

Voir les réponses

1
★☆☆
Choisissez la bonne réponse.

1. Le temps de la proposition principale commande celui de la subordonnée :

Vrai Faux

2. La simultanéité exprime une action antérieure à une autre :
Vrai Faux

3. Si tu écoutais, tu progresserais davantage exprime un irréel du passé :
Vrai Faux

S'EXERCER

Voir les réponses

2
★★☆ Corrigez la célèbre phrase de Petit Gibus tirée du film La Guerre des boutons d'Yves Robert.

« Ah ben mon vieux, si j’aurais su j’aurais pas venu ! »
Voir les réponses

3
★★☆
a. Présentez le contenu du premier tableau de la leçon sous forme de frise(s) chronologique(s).

b. Comparez ensuite avec votre camarade.
Voir les réponses

4
★★☆ Placez sur une frise chronologique les différentes actions. Précisez le temps de chaque verbe.


  Un nommé Mulog me demande l’histoire de ma vie et tu aurais dû entendre les mensonges que je lui ai racontés. Le vieil abruti ! Il a dit qu’il ferait de l’argent pour moi en les vendant. Je n’ai pas mentionné que j’avais été mariée avec ton père ou que je l’avais très bien connu. C’est mieux ainsi, Janey, mais j’ai menti et s’il veut imprimer des mensonges pour en tirer de l’argent, c’est son affaire.

Calamity Jane, Lettres à sa fille, écrites à la fin du XIXe siècle, trad. de M. Sully et G. Monro, 2014.

Voir les réponses

5
★★☆
a. Conjuguez chaque verbe entre parenthèses à un temps qui convient.

b. Pour chaque phrase, indiquez si la subordonnée exprime un fait antérieur, simultané ou postérieur à celui exprimé dans la principale.

1. Nous lisons un récit que nous (apprécier) .



2. S’il avait été plus sincère, il nous (convaincre) .



3. Quand nous aurons fini, nous (changer) de chapitre.



4. Quand il partait travailler, il (faire) encore nuit.



5. Le train repartait avec une heure de retard parce qu'il y (avoir) un incident sur la voie.



6. Je doute que nous (pouvoir) nous parler avant demain.



7. Il m’a confié que le directeur lui (dire) que son poste (être supprimé) très prochainement.

Subordonnée 1 :
Subordonnée 2 :
Voir les réponses

6
★★☆ Réécrivez les phrases suivantes au discours indirect, en respectant la concordance des temps.

1. Je vais partir. (Nicolas lui annonça …)


2. Où iras-tu ? (Thierry lui demanda …)


3. J’aimerais aller jusqu’en Afghanistan. (Nicolas répondit …)


4. Si tu es d’accord, je voyage avec toi ! (Thierry annonça …)


5. Je m’attendais à ce que tu me fasses cette proposition ! (Nicolas rétorqua …)
Voir les réponses

7
★★★ Réécrivez l’extrait suivant en commençant par « George Sand a écrit à Eugène Delacroix que… ».


  Ici vous ne vous ennuierez peut-être pas. Pauline y sera d’abord. Elle s’est bien trouvée de la quinzaine qu’elle vient d’y passer et elle pense sérieusement à y revenir le mois prochain. Et puis nous serons bien gentils et nous serons aimables tant que nous pourrons. [...] Si vous voulez de la musique, il en pleuvra, et de la première qualité. Si vous aimez les chiens, il y en a de magnifiques, Pistolet, Léda, Jessie, etc. Si vous voulez apporter votre chat Cupidon, il y sera reçu comme vous-même… Enfin vous ne dépenserez pas d’argent, ce qui est une dernière considération à peser par le temps qui court.

D’après George Sand, Lettre à Eugène Delacroix, 23 août 1841.

Voir les réponses

8
★★★ En un paragraphe, évoquez un souvenir d’enfance.

1. Votre texte commencera par « Je me souviens que … ».

2. Essayez d’utiliser les différents systèmes de concordance des temps.

Voir les réponses


 ► Vers le bac 


9
★★★
a. À quels temps et quels modes sont évoqués les faits à venir ? Pourquoi deux systèmes différents sont‑ils utilisés ?


b. Réécrivez cet extrait en mettant le premier verbe au présent.


  Ma seule consolation, quand je montais me coucher, était que maman viendrait m’embrasser quand je serais dans mon lit. Mais ce bonsoir durait si peu de temps, elle redescendait si vite, que le moment où je l’entendais monter, puis où passait dans le couloir à double porte le bruit léger de sa robe de jardin de mousseline bleue, à laquelle pendaient de petits cordons de paille tressée, était pour moi un moment douloureux. Il annonçait celui qui allait le suivre, où elle m’aurait quitté, où elle serait redescendue. De sorte que ce bonsoir que j’aimais tant, j’en arrivais à souhaiter qu’il vînt le plus tard possible, à ce que se prolongeât le temps de répit où maman n’était pas encore venue.

Marcel Proust, Du côté de chez Swann, 1913.


Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?