Texte 5


La scène du meurtre





◈ Ressource complémentaire


Prosper Mérimée, « La Vénus d’Ille » (1835)

Une mystérieuse statue de Vénus, portant sur son socle l’inscription latine « Cave amantem » (« prends garde à toi si elle t'aime ») vient d’être déterrée dans le village d’Ille-sur-Têt. Le narrateur assiste au mariage d’Alphonse Peyrehorade, qui, plus tôt dans la journée, a passé sa bague de fiançailles au doigt de la statue, pour être plus à l’aise lors d’une partie de jeu de paume.

M. Alphonse me tira dans l’embrasure d’une fenêtre, et me dit en détournant les yeux :

— Vous allez vous moquer de moi… Mais je ne sais ce que j’ai… je suis ensorcelé ! le diable m’emporte !

[…] Il avait la voix entrecoupée. Je le crus tout à fait ivre.

— Vous savez bien, mon anneau ? poursuivit-il après un silence.

— Eh bien ! on l’a pris ?

— Non.

— En ce cas, vous l’avez ?

— Non… je… je ne puis l’ôter du doigt de cette diable de Vénus.

— Bon ! vous n’avez pas tiré assez fort.

— Si fait… Mais la Vénus… elle a serré le doigt.

Il me regardait fixement d’un air hagard, s’appuyant à l’espagnolette pour ne pas tomber.

— Quel conte ! lui dis-je. Vous avez trop enfoncé l’anneau. Demain vous l’aurez avec des tenailles. Mais prenez garde de gâter la statue.

— Non, vous dis-je. Le doigt de la Vénus est retiré, reployé ; elle serre la main, m’entendez-vous ?… C’est ma femme, apparemment, puisque je lui ai donné mon anneau… Elle ne veut plus le rendre.



Prosper Mérimée, « La Vénus d'Ille », 1835.

Retrouvez ici la nouvelle dans son intégralité.
Voir les réponses

L'image

1
À quelle lecture du texte de Musset le costume de Lorenzo nous invite-t-il dans cette mise en scène ?


2
Commentez le choix du décor du meurtre.
Voir les réponses

Entrer dans le texte

1
Pourquoi cette scène ne pourrait-elle pas exister dans une pièce classique ? Quelle règle ne respecterait-elle pas ?


Les prémices du meurtre

2
Commentez la première réplique de Lorenzo. Quelle caractéristique du personnage souligne-t-elle ?


3

a. Quel genre d’amant le Duc est-il ?


b. Pourquoi dresser un tel portrait du personnage au moment du meurtre ?