Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Texte 1


« Je suis un flot de lumière »




Éclairage

« Sol » est le diminutif du prénom hébraïque « Solomon ». Il rappelle phonétiquement le nom d’un roi d’Israël dans la Bible, Salomon, et le surnom du roi de France Louis XIV, « le Roi-Soleil ».
Voir les réponses

L'image

1
Selon vous, pourquoi Catherine Marnas a-t-elle choisi ce costume pour Sol ?

Ressource complémentaire

Le roi soleil panoramio
Figure décorative de la grille royale du château de Versailles. Photo : bigup21

Image interactive

Lignes de Faille Sol
1
2
3
4

Texte écho
Pierre Reverdy, « En face » (1918)

Pierre Reverdy utilise la typographie pour créer du sens dans ses poèmes.

Au bord du toit
       Un nuage danse
Trois gouttes d’eau pendent à
             la gouttière
Trois étoiles
      Des diamants
Et vos yeux brillants qui regardent
  Le soleil derrière la vitre
      Midi

Pierre Reverdy, « En face », Les ardoises du toit, 1918, Plupart du temps, 1969 Éditions Flammarion.

Lignes de faille, mise en scène de Catherine Marnas, avec Julien Duval (Sol), Théâtre du Rond Point, Paris, 2015.
Lignes de faille, mise en scène de Catherine Marnas, avec Julien Duval (Sol), Théâtre du Rond Point, Paris, 2015.

« Je suis un flot de lumière »

Le roman s’ouvre avec la voix de Sol, un enfant de six ans qui grandit aux États-Unis dans les années 2000.

C’est l’éveil.

Comme quand on appuie sur l’interrupteur et que la pièce se remplit de lumière.
Dès que je sors du sommeil je suis allumé alerte électrifié, tête et corps en
parfait état de marche, j’ai six ans et je suis un génie, première pensée du matin.
Mon cerveau remplit le monde et le monde remplit mon cerveau,
j’en contrôle et possède chaque parcelle.
Dimanche des Rameaux1   très tôt AGM2 chez nous en visite
Maman et papa encore endormis un dimanche ensoleillé  soleil  soleil
soleil  Roi soleil
Sol  Solly  Solomon
Je suis un flot de lumière instantané invisible et tout-puissant qui se répand
sans effort dans les recoins les plus sombres de l’univers

capable à six ans de  tout voir tout illuminer  tout comprendre

  En un éclair je suis débarbouillé et habillé, mon lit est fait. Mes chaussettes et mon slip d’hier sont dans le panier à linge sale, plus tard dans la semaine ils seront lavés, séchés, repassés et pliés par ma mère, puis rangés prêts à resservir dans le premier tiroir de ma commode. Ça s’appelle un cycle. Tous les cycles doivent être contrôlés et supervisés, comme par exemple celui de la nourriture. La nourriture circule à travers notre corps et devient nous alors il faut faire très attention à ce qu’on laisse entrer en nous et ce qui doit rester au-dehors. Je suis exceptionnel. Je ne peux pas permettre à n’importe quoi de pénétrer dans mon corps : mon caca en sortant doit avoir la bonne couleur et la bonne consistance, ça fait partie de la circulation.
  En fait je n’ai jamais faim et maman est très compréhensive à ce sujet, elle me donne seulement les nourritures qui me plaisent et qui circulent facilement, yaourt et fromage et pâtes, beurre d’arachide et pain et céréales, elle n’insiste pas sur tout l’aspect légumes/viande/poisson/oeufs de la nourriture, elle dit que j’y viendrai quand j’en aurai envie. Elle me fait des sandwichs à la mayonnaise avec du pain de mie en enlevant la croûte mais, même là, j’en mange la moitié ou le quart et ça me suffit. Je grignote de minuscules parcelles de mie de pain en les mouillant avec la salive dans ma bouche, ensuite je les pousse avec ma langue entre les lèvres et les gencives où elles se dissolvent tout doucement parce qu’en fait je n’ai pas envie de les avaler. L’important c’est de garder l’esprit affûté3.
  Papa voudrait que je mange comme un petit garçon américain normal. Il se demande ce qui va se passer à la cantine quand je commencerai l’école à l’automne prochain mais maman dit qu’elle viendra me chercher tous les jours et me fera à déjeuner à la maison, sinon à quoi ça sert d’avoir une mère femme au foyer ?


Nancy Huston, Lignes de faille, chapitre I, 2006 © Actes Sud.


1. Dimanche qui précède celui de Pâques dans le calendrier chrétien.
2. Arrière-grand-mère paternelle de Sol.
3. Vif.
Voir les réponses

Entrer dans le texte

1
Proposez un adjectif pour qualifier cet incipit, un autre pour qualifier Sol, et expliquez vos choix.


Une voix particulière

2
Trouvez-vous réaliste la manière dont Nancy Huston imite le point de vue et le langage d’un enfant ? Proposez une réponse argumentée.


3
Quels champs lexicaux inscrivent le texte dans une réalité prosaïque ?


4
Texte écho
a. Dans le poème de Reverdy, quel est le lien entre le sens du texte et sa mise en page ?

b. À votre avis, pourquoi Nancy Huston a-t-elle fait ce même choix dans l’incipit de Lignes de faille ?

c. Quel est l’effet produit ?


Le point de vue de Sol

5
Selon vous, le lecteur peut-il s’identifier à Sol ? Expliquez votre réponse.


6
GRAMMAIRE

a. De "En un éclair..." à "... rester au-dehors", distinguez les phrases complexes construites par juxtaposition et par coordination (voir Fiche p. 470).

b. Pourquoi sont-elles nombreuses dans cet extrait selon vous ?


7

a. Quelle image de la femme Sol donne-t-il ?

b. D’après vous, cette image reflète-t-elle l’opinion de Nancy Huston ? Justifiez.


Vers le commentaire

8
Comment l’auteure s’y prend-elle pour capter l’attention du lecteur dans cet incipit ? Vous pouvez vous aider de la fiche p. 518 sur l’incipit et l’excipit.


ORAL
Exposé
Faites des recherches sur le monologue intérieur dans le genre romanesque et présentez vos résultats à la classe.

ORAL
Imagination
Mettez-vous dans la peau d’un enfant de six ans et écrivez un monologue intérieur sur l’une de ses préoccupations. Vous lirez votre texte avec expressivité (voir Fiches p. 566 et 575).
Enregistreur audio
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?