Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Texte 2


« Un être humain, ça ? »




Image interactive

Lignes de Faille Sol
1
2
3
4

« Un être humain, ça ? »

Sol consulte régulièrement des images de la guerre d’Irak sur son ordinateur.

  J’adore cliquer aussi sur les cadavres des soldats irakiens1 dans le sable, c’est tout un diaporama. Parfois on ne sait même pas ce que c’est, comme partie du corps. Un torse, peut-être ? une jambe ? Ils sont emmaillotés dans de vieux bouts de vêtements et recouverts de sable, le sable a absorbé leur sang, tout ça a l’air très sec. Debout autour d’eux on voit des soldats américains qui les contemplent, l’air de se dire : eh, on l’a échappé belle… c’était un être humain, ça ? vraiment ?
  Quand j’étais petit et que mon père travaillait près d’ici à Lodi2 dans un bureau où il n’avait pas un aussi bon salaire mais ne passait pas quatre heures par jour à faire la navette, il me mettait au lit tous les soirs avec une chanson et une fessée pour rire, comme son père faisait autrefois avec lui. Maintenant quand il rentre du travail je dors déjà alors il ne me chante plus de chansons mais je sais qu’il m’aime toujours autant, c’est juste qu’il doit travailler énormément pour qu’on puisse garder un bon niveau de vie et rembourser l’hypothèque de notre maison à deux garages dans l’une des régions immobilières les plus cotées du pays. Maman dit que je peux en être fier.
  Toujours est-il qu’à l’époque où il chantait encore, une de mes chansons préférées s’appelait Os secs :

E-zé-chiel3 s’écria « Ces os secs ! »
E-zé-chiel s’écria « Ces os secs ! »
E-zé-chiel s’écria « Ces os secs  ! »
Oh écoute la parole du Seigneur.
L’os du pied est lié à – l’os de la jambe,
L’os de la jambe est lié à – l’os du genou,
L’os du genou est lié à – l’os de la cuisse


  Il remontait depuis mes pieds jusqu’à ma tête en me tapant du plat de la main et sa voix montait d’un demi-ton à chaque vers, puis il redescendait la gamme et le corps à toute vitesse. J’adorais ça et, chaque fois que je vois les soldats irakiens morts ou les photos des gens coupés en deux par des accidents de voiture, je repense à cette chanson et je me dis que ce truc-là n’est tout simplement pas réparable, même Dieu ne va pas pouvoir le réparer quand ils arrivent au ciel. Ce torse il est – tout seul. Cet os de la jambe est lié à – néant. Ça a quelque chose de triste parce que quand on est petit et qu’on regarde les vieux dessins animés à la télé on voit mourir cent fois des personnages comme Tom et Jerry ou Bugs Bunny ou Road Runner : ils tombent du haut d’une falaise et s’aplatissent comme des crêpes sur l’autoroute, ils se font écrabouiller par de grosses pierres, malaxer par des bétonneuses, hacher et mâcher par des ventilateurs électriques – et, quelques secondes plus tard, ils sont à nouveau entiers et prêts pour de nouvelles aventures. Mais pour les soldats irakiens il est clair que l’époque des aventures est terminée.


Nancy Huston, Lignes de faille, chapitre I, 2006, © Actes Sud.


1. Suite à l'intervention militaire américaine de 2003, l'Irak est alors un pays en guerre.
2. Ville de Californie.
3. Personnage biblique à qui Dieu montre la vallée des « os desséchés ».

Éclairage

La thématique musicale est centrale dans Lignes de faille, notamment à travers Erra, l’arrière-grand-mère de Sol, qui est chanteuse. Son héritage musical marque profondément les autres personnages.

Découvrez le travail de l'artiste Tamia Valmont, qui a inspiré le personnage d'Erra.

◈ Ressource complémentaire 

Texte biblique : Ézéchiel 37 (Ancien Testament), 1-14



« La main de l'Éternel fut sur moi, et l'Éternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d'une vallée remplie d'ossements. Il me fit passer auprès d'eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs. Il me dit : Fils de l'homme, ces os pourront-ils revivre ? Je répondis : Seigneur Éternel, tu le sais. Il me dit : Prophétise sur ces os, et dis-leur : Ossements desséchés, écoutez la parole de l'Éternel ! Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, à ces os : Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez; je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l'Éternel. Je prophétisai, selon l'ordre que j'avais reçu. Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s'approchèrent les uns des autres. Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus ; mais il n'y avait point en eux d'esprit. Il me dit : Prophétise, et parle à l'esprit ! prophétise, fils de l'homme, et dis à l'Esprit : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent ! Je prophétisai, selon l'ordre qu'il m'avait donné. Et l'esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds. »

Traduction d'après la Bible Louis Segond.

Texte écho
Agota Kristof, Le Grand Cahier (1986)

Dans Le Grand Cahier, Agota Kristof dénonce la violence de la Seconde Guerre mondiale à travers ses conséquences sur deux jumeaux. Recueillis par leur grand-mère sadique, ils deviennent peu à peu monstrueux.

– Quand il y aura quelque chose à tuer, il faudra nous appeler. C’est nous qui le ferons.

Elle dit :

– Vous aimez ça, hein ?

– Non, Grand-Mère, justement, nous n’aimons pas ça. C’est pour cette raison que nous devons nous y habituer.

Agota Kristof, Le Grand Cahier, 1986, Éditions du Seuil.
Voir les réponses

Entrer dans le texte

1
Repérez les différents mouvements du texte et donnez un titre à chacun d’eux.


La représentation de la violence

2
Comment les morts sont-ils déshumanisés ?


3

a. En quoi le regard porté par Sol sur les soldats irakiens est-il dérangeant ?

b. Texte écho En quoi le regard des jumeaux sur la violence rappelle-t-il celui de Sol ?


4
GRAMMAIRE

a. À quelle forme ou voix les trois propositions des lignes 35-36 (« ils se font […] électriques ») sont-elles écrites ? (voir Fiche p. 458)

b. Transposez-les dans l’autre forme.


La peinture d’une enfance américaine

5
Quels éléments du texte vous paraissent donner une image stéréotypée des États-Unis ?


6

a. Relevez les paroles du père de Sol rapportées au discours indirect libre (voir Fiche p. 514).

b. Quel est l’effet créé par cette digression ?


Un regard décalé

7
Quelle tonalité les références à la culture populaire pour évoquer la mort introduisent-elles ?


8
Lisez le passage biblique sur Ézéchiel. En quoi peut-on dire que la chanson du père en est une parodie ?


Vers le commentaire

9
Comment ce texte propose-t-il une évocation singulière de la mort ?


ORAL
Débat
Considérez-vous que la violence soit banalisée, de nos jours ?
Enregistreur audio

Susanna Hertrich, Chrono Shredder, 2007, acier, moteur et engrenages, papier, déchiqueteuse

L’installation créée par l’artiste contemporaine repose sur la destruction, toutes les trois minutes, du jour présent dans le cadre, avant l’apparition du suivant, qui subit le même sort.
Susanna Hertrich, Chrono Shredder, 2007, acier, moteur et engrenages, papier, déchiqueteuse, 46 x 30 x 20 cm.
Voir les réponses

L'image

Quel(s) lien(s) pouvez-vous faire entre cette installation et :
a. l’extrait étudié ?


b. le roman de Nancy Huston ?
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?