Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Grammaire - Fiche 13 : L’expression de la comparaison
P.478

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

LANGUE
GRAMMAIRE


FICHE 13

L’expression de la comparaison




RÉACTIVER SES CONNAISSANCES

Voir les réponses

1
★☆☆
a. Quel terme introduit les comparaisons dans les vers suivants ?


b. De quelles autres façons peut‑on formuler une comparaison ?
Voir les réponses

RETENIR


La comparaison peut être exprimée par une proposition subordonnée circonstancielle (à l’indicatif), introduite :
  • par la conjonction comme ou une locution conjonctive : de même que, autrement que, etc.
    • → Il parle comme sa mère et autant que son père.
    • → J’ai réagi autrement que je ne pensais.
  • par un système corrélatif : plus… que, autant de… que, aussi… que, tel que.
    • → Pierre est plus sensible que Paul.
    • → Il y a autant d’absents que de présents.

    • Remarque : Ces propositions sont très souvent elliptiques : le verbe de la principale n’est pas répété dans la subordonnée.
    • → Il parle autant que son père [parle].
    • → Pierre est plus sensible que Paul [est sensible].
    • → Il y a autant d’absents que [il y a] de présents.


Elle peut être exprimée par d’autres moyens :
  • un verbe attributif : sembler, ressembler, paraître, avoir l’air → Il ressemble à son frère.
  • un adjectif + une préposition : semblable à, pareil à → Il est semblable à lui‑même.
  • le pronom indéfini tel quel → Ils sont restés tels quels.


Une comparaison imagée est une figure de style ( ► voir les figures d’analogie p. 484).

VÉRIFIER

Voir les réponses

2
★☆☆
Cochez la bonne réponse.

1. Pour comparer, on peut utiliser des propositions subordonnées sans verbe exprimé :



2. Le pronom indéfini tel quel ne s’accorde pas :
Voir les réponses

S'EXERCER

Voir les réponses

3
★☆☆ Rétablissez le verbe dans les subordonnées comparatives elliptiques suivantes.

1. Il y a plus de comédies que de tragédies.


2. J’aime les comédies aussi bien que les tragédies.


3. Il a écrit autant de pièces que Racine, mais il est moins connu que lui.
Voir les réponses
Voir les réponses

4
★☆☆ Complétez par tel ou tel quel, que vous accorderez.

1. Paul s’agite une girouette.

2. Nous avons retrouvé la maison .

3. Les lieux étaient qu’elle me les avait décrits.
Voir les réponses
Voir les réponses

5
★★☆ Reformulez chaque comparaison d’une manière différente.

1. Oh ! je fus comme fou dans le premier moment.


2. [Elle] s’en allait comme un oiseau qui passe.


3. Les étoiles volaient dans les branches des arbres
Comme un essaim d’oiseaux de feu.


4. Je suis plein de stupeur et d’ennui, comme un homme
Qui se lève avant l’aube et qui n’a pas dormi.


Voir les réponses
Voir les réponses

6
★★★
a. À quoi le Duc est‑il comparé ?


b. Quels effets les comparaisons créent‑elles ?
Voir les réponses

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.