Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Ressources complémentaires


La Comédie-Française, une troupe nationale




L’hommage à Molière

Lecture et visionnage en ligne

À partir de l’article et du reportage consacrés à l’hommage rendu à Molière, vous ferez la liste des différentes formes d’hommage rendu à Molière.

Activité écrite et orale

  • Choisissez un auteur (de théâtre, de roman, de poésie…) que vous appréciez particulièrement ;
  • Faites une recherche biographique et sélectionnez des extraits de son œuvre ;
  • Écrivez ensuite un discours pour lui rendre hommage en y intégrant le matériel ainsi réuni ;
  • Déclamez votre discours, à la classe ou en vous enregistrant.
Enregistreur audio

Le fauteuil de Molière

Lisez cette notice de la Comédie-Française, puis répondez aux questions suivantes :

1
Pourquoi appelle-t-on ce fauteuil le « fauteuil de Molière » ? À quoi servait-il ? Où est-il conservé actuellement et quelle est sa fonction ?


2
Où était-il gardé auparavant ? Que s’est-il passé ?

Un document historique : la lettre de cachet de Louis XIV

Question

Quel est le but explicite de la création de cette troupe ? Quel serait le but implicite ? Justifiez.

◈ Texte 

Par cette lettre de cachet, le roi Louis XIV ordonne la création de la Comédie-Française.

DE PAR LE ROY

SA MAJESTÉ, ayant estimé à propos de réunir les deux troupes de comédiens établis à l’hôtel de Bourgogne et dans la rue de Guénégaud à Paris, pour n’en faire à l’avenir qu’une seule, afin de rendre les représentations de comédies plus parfaites, par le moyen des acteurs et actrices auxquels Elle a donné place dans ladite troupe, Sa Majesté a ordonné et ordonne qu’à l’avenir lesdites deux troupes de comédiens français seront réunies pour ne faire qu’une seule et même troupe, et sera composée des acteurs et actrices dont la liste sera arrêtée par sadite Majesté ; et, pour leur donner moyen de se perfectionner de plus en plus, sadite Majesté veut que ladite seule troupe puisse représenter les comédies dans Paris, faisant défense à tous autres comédiens français de s’établir dans ladite ville et faubourgs, sans ordre exprès de sa Majesté. Enjoint sa Majesté au Sr de la Reynie lieutenant général de police de tenir la main à l’exécution de la présente ordonnance.

FAIT à Versailles le XXIe jour du mois d’Octobre 1680.

Lettre de cachet de Louis XIV ordonnant la création de la Comédie-Française, 21 octobre 1680.

Avant la Comédie-Française : zoom sur l’Hôtel de Bourgogne

Question

Quelle impression donne l’ensemble de cette description ? Quels détails correspondent au statut de l’Hôtel de Bourgogne au XVIIe siècle ?

◈ Texte 

Le premier acte de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand s’ouvre par l’arrivée des spectateurs à une représentation théâtrale. Voici les didascalies.

UNE REPRÉSENTATION À L’HÔTEL DE BOURGOGNE

  La salle de l’Hôtel de Bourgogne, en 1640. Sorte de hangar de jeu de paume aménagé et embelli pour des représentations.

  La salle est un carré long ; on la voit en biais, de sorte qu’un de ses côtés forme le fond qui part du premier plan, à droite, et va au dernier plan, à gauche, faire angle avec la scène, qu’on aperçoit en pan coupé.

  Cette scène est encombrée, des deux côtés, le long des coulisses, par des banquettes. Le rideau est formé par deux tapisseries qui peuvent s’écarter. Au-dessus du manteau d’Arlequin, les armes royales. On descend de l’estrade dans la salle par de larges marches. De chaque côté de ces marches, la place des violons. Rampe de chandelles.

  Deux rangs superposés de galeries latérales: le rang supérieur est divisé en loges. Pas de sièges au parterre, qui est la scène même du théâtre; au fond de ce parterre, c’est-à-dire à droite, premier plan, quelques bancs formant gradins et, sous un escalier qui monte vers des places supérieures, et dont on ne voit que le départ, une sorte de buffet orné de petits lustres, de vases fleuris, de verres de cristal, d’assiettes de gâteaux, de flacons, etc.

  Au fond, au milieu, sous la galerie de loges, l’entrée du théâtre. Grande porte qui s’entre-bâille pour laisser passer les spectateurs. Sur les battants de cette porte, ainsi que dans plusieurs coins et au-dessus du buffet, des affiches rouges sur lesquelles on lit : La Clorise.


Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, 1897.

intérieur de l'Hôtel de Bourgogne Wille the younger
Pierre-Alexandre Wille, Gravure de l’Hôtel de Bourgogne, 1767.

Rachel, star de la Comédie-Française


Edmond-Aimé-Florentin Geoffroy, Mademoiselle Rachel dans le rôle de Catherine première de Russie
Edmond-Aimé-Florentin Geoffroy, Mademoiselle Rachel dans le rôle de Catherine première de Russie, (La Czarine d’Eugène Scribe), 1855.

Questions

1
Lecture en ligne : Renseignez-vous sur la vie de Rachel à l’aide de sa page Wikipédia et de sa présentation sur le site de la Comédie-Française : pourquoi qualifierait-on aujourd’hui sa vie de success story ?


2

a. Comment décririez-vous l’expression de Rachel sur chacune des images ?

b. Décrivez les costumes : quels sont leurs points communs ? à quel mouvement littéraire et culturel vous fait-il penser ?


3
Comment sont représentées les comédiennes dans le tableau de Faustin Besson ? Qu’est-ce que cela nous dit du statut des sociétaires de la Comédie-Française ?


4
Comparez la carrière de Rachel et celle de Sarah Bernhardt. Quels sont leurs points communs ? Qu’est-ce qui les différencie ?


5
Activité : Présentez à la classe un autre sociétaire qui a marqué l’histoire de la troupe (Mlle Clairon, Préville, Tala, Mlle Mars, Mlle Duchesnois, Sarah Bernhardt…) en vous rendant sur le site de la Comédie-Française.



Dames sociétaires de la Comédie-Francaise
Faustin Besson, Les Dames sociétaires de la Comédie-Française en 1855, 1855, huile sur toile, château de Versailles.

Rachel dans le rôle de Camille
Mademoiselle Rachel dans le rôle de Camille (Cinna, Corneille), Édouard Dubufe, Comédie-Française, vers 1850.

Rachel dans le rôle de Phèdre
Mademoiselle Rachel dans le rôle de Phèdre (Phèdre, Racine), McClure’s Magazine, Aout 1906, p. 367.


La Comédie-Française et l’Histoire de France : les changements de l’institution

Question

Donnez les régimes politiques en vigueur pour chacune des dates. À partir de ces données, expliquez et justifiez les différentes modifications apportées à la direction et aux activités de la Comédie-Française.

Frise interactive

Eras

    Évènements

    1. 1790 - : La pension accordée par le roi est supprimée. La Comédie-Française est rebaptisée <strong class="sc-gojNiO hJyaXg">Théâtre de la Nation</strong>. |
    2. 1793 - :Les comédiens sont arrêtés et manquent d’être guillotinés car leurs choix sont jugés trop monarchistes. |
    3. 1799 - :<strong class="sc-gojNiO hJyaXg">Napoléon Bonaparte</strong> réforme la Comédie-Française et s’en fait le protecteur. Admirateur de la visée morale de la tragédie, il pense que celle-ci forme des héros parmi les citoyens. |
    4. 1849 - :La fonction d’administrateur est créée. La Comédie-Française est désormais dépendante du <strong class="sc-gojNiO hJyaXg">Ministère de l’Intérieur</strong>. |
    5. 1918 - 1945 :Durant la Première et la Deuxième Guerre mondiales, la Comédie-Française se distingue par son <strong class="sc-gojNiO hJyaXg">répertoire patriotique</strong> et sa volonté de faire résonner la langue française malgré l’occupation. |
    6. 1995 - :La Comédie-Française change de statut et devient un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC). Elle passe alors sous la tutelle du <strong class="sc-gojNiO hJyaXg">Ministère de la Culture</strong>. |


    Quelques entrées marquantes au répertoire

    Ressources

    ( voir La Bataille d’Hernani, p. 436)

    Comédie-Française programme
    Programme de la Comédie-Française, Le Soulier de Satin, 1943

    ◈ Texte

    Le Mariage de Figaro : le parcours du combattant de Beaumarchais pour le plus grand succès théâtral du XVIIIe siècle

    Dans sa préface au Mariage de Figaro, Beaumarchais raconte qu’il a dû affronter la censure royale pendant quatre ans. Plus tard, Napoléon aurait déclaré au sujet de cette pièce : « C’est déjà la Révolution en action ! ».

      Ainsi, dans le Barbier de Séville, je n’avais qu’ébranlé l’État ; dans ce nouvel essai, plus infâme et plus séditieux, je le renversais de fond en comble. Il n’y avait plus rien de sacré si l’on permettait cet ouvrage. On abusait l’autorité par les plus insidieux rapports ; on cabalait auprès des corps puissants, on alarmait les âmes timorées ; on me faisait des ennemis sur le prie-Dieu des oratoires [...].
      Ce combat a duré quatre ans. [...]
      Pendant ces quatre ans de débat je ne demandais qu’un censeur ; on m’en accorda cinq ou six. Que virent-ils dans l’ouvrage, objet d’un tel déchaînement ? La plus badine des intrigues.

    Pierre Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, préface, 1784.

    Ressource

    Retrouvez un article du Figaro sur Le Soulier de satin intégral, monté par Olivier Py en 2009.

    ◈ Texte

    Le Soulier de satin, de Paul Claudel : une révolution théâtrale

      Quelle année exceptionnelle que cette année 1943 ! La Comédie-Française créé sept pièces ! Et parmi ces créations plusieurs évènements exceptionnels qui font date dans l’histoire du théâtre, au premier rang desquels Le Soulier de satin de Paul Claudel.
      Le Soulier de Satin est un théâtre-monde. Cette œuvre-monument constitue une triple révolution :
    1. Un texte poétique à l’opposé de toute forme déjà connue. Le drame s’appuie sur des faits connus mais il n’est en rien un drame historique ; une réalité poétisée ; une écriture entre mélodrame et symbolisme ! Paul Claudel ne fait-il pas référence à une des pièces les plus étonnantes de Shakespeare, Troïlus et Cressida ? C’est tout un rapport au temps et à l’histoire qui est bouleversé.
    2. Ce théâtre-monde implique un rapport à un espace multiple. D’où la nécessaire révolution au plan de la scénographie car l’action se situe toujours ici et ailleurs, en Espagne et en Afrique. « J’ai été l’ouvrier d’un rêve », dit Don Pélage. La frontière entre réalité et imaginaire se brouille dans ce théâtre écrit à l’aune du siècle d’or espagnol et des influences orientales que Claudel connaît si bien ;
    3. Le comédien doit alors trouver un jeu, une diction, des postures ... aptes à rendre des situations loin des conventions du réalisme psychologique.
      Qu’une pièce comme Le Soulier de satin ait été créée à la Comédie-Française en 1943, pendant l’occupation, dans une mise en scène d’un jeune sociétaire, Jean-Louis Barrault, ne cesse de surprendre. « Bondir sur Le Soulier de satin, le saisir à bras-le-corps, c’était aussi engager une lutte serrée avec toute la machine théâtrale. Il fallait agréger une troupe de talent (et il est à remarquer bien souvent que plus l’acteur a de talent, moins il s’agrège facilement !) il fallait trouver un cadre satisfaisant, une troupe de techniciens accomplie, des collaborateurs artistiques subtils. »1La date du 27 novembre 1943 honore cette Maison et on peut l’évoquer au même titre que la création du Mariage de Figaro le 27 avril 1784 ou celle d’Hernani le 25 février 1830. On la doit à Jean-Louis Vaudoyer, l’administrateur général, qui osa faire confiance au plus jeune et créatif de ses sociétaires, Jean-Louis Barrault. Celui-ci, amoureux du Claudel lyrique et baroque, loin de l’image convenue d’un Claudel catholique et conservateur, hésitait d’ailleurs entre trois œuvres d’inspiration voisine, Tête d’Or, Partage de Midi et Le Soulier de Satin. Finalement ce fut Le Soulier ... et dans le contexte, on ne peut que s’en réjouir ! [...] Oui, vraiment, cette aventure tient du merveilleux, un merveilleux qui se produit au théâtre une fois par siècle ! « Le Soulier de satin avec ses 33 tableaux définitifs et ses 90 numéros d’éclairages, cette centaine de costumes, ses 18 musiciens, ses changements à vue qui n’étaient justifiables que dans un certain rythme, fut l’objet d’une mêlée unique au milieu de laquelle Claudel et moi nous eûmes beaucoup de mal à sauver ce à quoi nous tenions le plus. »

    Jean Knauf, « La Comédie-Française, 1943 », lesarchivesduspectacle.net.


    1. Jean-Louis Barrault, Réflexions sur le théâtre, p. 158, éditions de Levant, 1996

    Réflexion

    Quelles œuvres ou quel type d’œuvres pourraient être révolutionnaires aujourd’hui ?

    Jean-Marc Nattier Portrait de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais
    Jean-Marc Nattier, Portrait de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, 1755, huile sur toile, 82,3 x 64,5 cm, coll. Privée, Londres.

    La Comédie-Française rend hommage aux grands dramaturges

    Questions

    1

    a. Où la statue de Voltaire est-elle conservée ?

    b Commentez la position de Voltaire. Quelle impression s’en dégage ?


    2
    Nous connaissons aujourd’hui Voltaire pour ses œuvres philosophiques. Pourquoi la Comédie-Française lui rend-elle hommage ?


    3
    À quelles autres traditions le couronnement fait-il référence ?

    ◈ Texte 

    Voltaire et le couronnement des écrivains

    Le triomphe du 30 mars 1778 n’est pas un fait isolé. [...]
    En septembre 1772, La Clairon couronne chez elle un buste de Voltaire en la présence du poète. C’est la première occurrence connue d’une telle cérémonie. Mais celle-ci est privée, à la différence du 30 mars 1778.
    Le 11 juillet 1791, à l’instigation du marquis de Villette, les cendres de Voltaire sont transférées au Panthéon, au terme d’une procession qui suit le modèle de la Fête-Dieu, d’où le nom de la cérémonie, traditionnellement appelée « apothéose de Voltaire ». [...]
    Par ailleurs, les diverses manifestations de la gloire de Voltaire s’inscrivent elles-mêmes dans une longue durée, dans la succession des couronnements d’écrivains au cours des siècles. Celui de Pétrarque possède un caractère archétypal : le 8 avril 1341, le poète fut couronné au Capitole, au cours d’une cérémonie officielle inspirée de modèles antiques. On utilise à cet effet une couronne de laurier, le laurier étant l’arbre consacré à Apollon, dieu des arts. [...]
    Dans les acclamations de la salle et le couronnement du buste on peut voir deux actions mises en parallèle, un double hommage au dramaturge : celui de la salle, et celui des comédiens.

    William Marx, « Le couronnement de Voltaire ou Pétrarque perverti », La gloire à l’époque moderne - Histoire, économie et société, 2001.

    ◈ Texte 

    Témoignage du couronnement de Voltaire

    Tout ce qui regarde Monsieur de Voltaire, Monsieur, a des droits à la célébrité, et ce qui est arrivé lundi n’est pas fait pour être passé sous silence. [...] Monsieur de Voltaire a voulu venir, pour la première fois depuis sa longue absence, lundi dernier au spectacle, et voir la sixième représentation de sa tragédie d’Irêne. Après avoir été à l’Académie, il est venu du Louvre à la comédie française. [...] Jugez des applaudissements qu’il a reçus en paraissant dans la Salle ! Jamais on n’a vu, on n’a entendu rien de pareil. Jamais il n’y a eu de triomphe aussi flatteur. Un comédien est venu lui porter une couronne de laurier et l’a remise à Mde de Villette qui était à côté de lui. Elle l’a placée sur la tête de Monsieur de Voltaire et les applaudissements ont redoublé. Mais Monsieur de Voltaire l’a arrachée de dessus sa tête, et l’a rendue à Mde de Villette qui a fait de vains efforts pour la lui remettre. La pièce a commencé, et a été sans cesse applaudie. [...]

    La pièce finit ; la toile se baisse ; elle se relève et laisse voir le buste de Monsieur de Voltaire, couronné de laurier, et environné d’une grande partie des comédiens qui offraient à ce buste de nouvelles couronnes. Tout le fond du théâtre était garni de spectateurs, à qui, par extraordinaire, on avait laissé entendre la tragédie dans les coulisses. Toute la salle a applaudi avec transport pendant plus de cinq minutes.

    Lettre de Jean Paul André de Razins à Simon Nicolas Henri Linguet, 1er avril 1778.

    Statue de Voltaire sur la cheminée d’un salon de la Comédie-Française
    Statue de Voltaire sur la cheminée d’un salon de la Comédie-Française. Photo : Corinne Potet.
    Connectez-vous pour ajouter des favoris

    Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

    Livre du professeur

    Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

    Votre avis nous intéresse !
    Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

    Peu probable
    Très probable

    Cliquez sur le score que vous voulez donner.

    Dites-nous qui vous êtes !

    Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
    Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

    Nous envoyer un message




    Nous contacter?