Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Lecture cursive


Ousmane Sembène, Les bouts de bois de Dieu (1960)





Ousmane Sembène

Ousmane Sembène


(1923-2007)


Ousmane Sembène, Les Bouts de bois de Dieu, 1960, Pocket, 2013.
Ousmane Sembène, Les Bouts de bois de Dieu, 1960, Pocket, 2013.

Temps 3 : Ousmane Sembène, écrivain et cinéaste

Ressource complémentaire

Retrouvez un reportage sur Ousmane Sembène et ses combats.
Dans toutes ses œuvres, l’écrivain sénégalais Ousmane Sembène reflète des luttes qu’il a lui-même connues, illustrant le refus de multiples dominations qui, bien souvent, se combinent : celle des bourgeois sur les prolétaires (la question sociale), des colons sur les colonisés (la question coloniale), des Blancs sur les Noirs (la question raciale).

Ancien tirailleur sénégalais, il fuit son pays, devient docker à Marseille et adhère à la CGT et au PCF. Il tire de cette expérience un roman d’inspiration autobiographique, Le Docker noir (1956).

Dans les années 1960, il souhaite montrer l’Afrique au cinéma et entame une carrière de cinéaste. Là encore, il met en scène toutes sortes d’oppressions. En 1966, La Noire de… , premier long-métrage réalisé par un cinéaste d’Afrique noire, relate l’histoire d’une nourrice sénégalaise partie chez ses patrons français après la décolonisation et traitée par eux en esclave.

En 1977, Ceddo évoque le thème de l’oppression religieuse à travers un épisode de l’histoire de l’Afrique de l’Ouest : au XVIIe siècle, lorsque l’Islam y pénètre, de nombreux autochtones, comme les Ceddo, sont réduits en esclavage et forcés de se convertir ; ils tentent alors de préserver leur culture traditionnelle.


Photogramme du film Ceddo d’Ousmane Sembène, 1977.

Photogramme du film Ceddo d’Ousmane Sembène, 1977.

Temps 2 : Les enjeux du texte


Texte C
  Au jour, la Maheude, abattue près de Catherine morte, jeta un cri, puis un autre, puis un autre, de grandes plaintes très longues, incessantes. [...] Des femmes, dans la foule, perdaient la raison, déchiraient leurs jupes, s’égratignaient la face.

Émile Zola, Germinal, 1885.


Texte D
Négrel, l’ingénieur de la compagnie des mines, voit arriver la manifestation des mineurs, avec en tête les femmes.

  – Prenez vos flacons, la sueur du peuple qui passe ! murmura Négrel [...].
  Mais son mot spirituel fut emporté dans l’ouragan des gestes et des cris. Les femmes avaient paru, près d’un millier de femmes, aux cheveux épars, dépeignées par la course, aux guenilles montrant la peau nue, des nudités de femelles lasses d’enfanter des meurt-defaim. Quelques-unes tenaient leur petit entre les bras, le soulevaient, l’agitaient, ainsi qu’un drapeau de deuil et de vengeance. D’autres, plus jeunes, avec des gorges gonflées de guerrières, brandissaient des bâtons ; tandis que les vieilles, affreuses, hurlaient si fort, que les cordes de leurs cous décharnés semblaient se rompre.

Émile Zola, Germinal, 1885.

Texte B
  Le 10 octobre 1947 débute [...] la plus longue grève de l’histoire coloniale française en Afrique. Elle concerne les 20 000 cheminots de l’AOF et leurs familles, qui revendiquent l’égalité salariale [...] ainsi que les allocations familiales dont le personnel venu de métropole bénéficie. [... L’] administration coloniale s’emploie à affamer leurs familles, n’hésitant pas à couper l’eau dans les cités cheminotes de Thiès, pour mieux décourager l’esprit de révolte. Mais les familles thiessoises tiennent bon. [...] Tandis que les syndicalistes africains mènent la lutte, ce sont leurs épouses qui maintiennent les familles en vie. [...] Ibrahima Sarr, le célèbre leader syndical qui prit la tête de la grande grève [...] devint ministre du Travail à l’indépendance et participa à la mise en place du premier code du travail sénégalais. On donna plus tard son nom à la cité des cadres du chemin de fer de Thiès [...]. Symboliquement, un Africain en lutte remplaçait ainsi le premier directeur de la compagnie coloniale des chemins de fer. Car c’est bien la portée de cet épisode historique : au-delà des employés du chemin de fer, qui obtinrent satisfaction sur l’essentiel de leurs revendications, la grande grève donnait un coup d’accélérateur aux aspirations indépendantistes. Des ouvriers, par leur solidarité, avaient fait plier le pouvoir colonial. Ils avaient dompté le chemin de fer et retourné ses machines non seulement contre les patrons mais contre le système colonial lui-même. Bientôt, ce seront des Sénégalais qui géreront ces infrastructures cruciales pour le développement du pays.

Vladimir Cagnolari, « À Thiès, les glorieux fantômes du rail attendent de se réveiller », RFI Afrique, 10 avril 2018.

Texte A
Dans cet extrait de Germinal, Zola décrit une manifestation de mineurs dans le nord de la France. Les administrateurs de la mine regardent passer leurs ouvriers, consternés.

  C’était la vision rouge de la révolution qui les emporterait tous, fatalement, par une soirée sanglante de cette fin de siècle. Oui, un soir, le peuple lâché, débridé, galoperait ainsi sur les chemins ; et il ruissellerait du sang des bourgeois. Il promènerait des têtes, il sèmerait l’or des coffres éventrés. Les femmes hurleraient, les hommes auraient ces mâchoires de loups, ouvertes pour mordre. [...] Des incendies flamberaient, on ne laisserait pas debout une pierre des villes, on retournerait à la vie sauvage dans les bois, après le grand rut, la grande ripaille, où les pauvres, en une nuit, efflanqueraient les femmes et videraient les caves des riches. Il n’y aurait plus rien, plus un sou des fortunes, plus un titre des situations acquises, jusqu’au jour où une nouvelle terre repousserait peut-être. Oui, c’étaient ces choses qui passaient sur la route, comme une force de la nature, et ils en recevaient le vent terrible au visage.

Émile Zola, Germinal, 1885.
Voir les réponses

2. Patrons blancs et ouvriers noirs : une double lutte


25
Texte B
Quel personnage des Bouts de bois de Dieu vous semble faire écho à Ibrahima Sarr ? Pourquoi ?


26
Texte B
Expliquez comment la double face de la lutte, telle que ce texte la met en lumière, se manifeste, dans le roman de Sembène, dans la scène de la rencontre entre les représentants des grévistes et la direction ( voir 2e partie du chapitre « Le retour de Bakayoko »).

Photographie de cheminots sénégalais en grève devant la gare de Bel-Air, octobre 2017.
Photographie de cheminots sénégalais en grève devant la gare de Bel-Air, octobre 2017.

Voir les réponses

1. La grève : une épopée moderne


23
Texte A
a. Quels sont les deux camps qui s’affrontent, dans le texte de Zola ?

b. Et dans le roman de Sembène ?

24
Texte A
Quelles sont les caractéristiques de l’héroïsme des grévistes, chez Zola et chez Sembène ?

Photogramme du film Germinal de Claude Berri, 1993.


La Maheude, épouse d’un des meneurs de la grève, et sa fille Catherine, morte dans la mine.

Photogramme du film Germinal de Claude Berri, 1993.
Voir les réponses

3. L’héroïsme au féminin


27
Textes C et D
a. À quelle scène du roman de Sembène pouvez-vous comparer la manifestation des femmes chez Zola ?

b. Énumérez les points communs entre ces deux scènes.


28
Textes C et D
En vous appuyant sur les deux extraits de Germinal et sur le roman de Sembène, dites quelles sont les caractéristiques de l’héroïsme des femmes, par rapport à celui des hommes.

29

a. Quelles femmes du roman de Sembène vous ont particulièrement marqué(e) ?

b. Pourquoi ?

Temps 1 : Au fil de l'œuvre

Voir les réponses

À Bamako

1
a. Qui est Ad’jibid’ji ?

b. En quoi se distingue-t-elle des autres jeunes filles et femmes ?



2
Quelles sont les raisons de la grève engagée par les cheminots lors de leur palabre ?



À Thiès

3
Quelles sont les premières conséquences de la grève à Thiès ?


4
Quelle image donne Dejean, le directeur général du chemin de fer à Thiès, des ouvriers africains ?



À Dakar

5
L’explication du titre se trouve dans cette partie du livre. Quelle est-elle ?


6
a. Quelle est la principale souffrance des grévistes et de leurs familles ?

b. Quelles en sont les causes ?


7
Dressez un rapide portrait physique et moral de N’Deye Touti. À quel personnage de Bamako fait-elle penser ?


8
a. De qui N’Deye Touti est-elle amoureuse ?
b. Jusqu’à présent, que savons-nous de ce personnage ?


9
a. Qui est Vendredi ?

b. Que lui fait subir Ramatoulaye ?

c. Quelle est la conséquence qui en résulte ?



À Bamako

10
a. De quoi Diara se rend-il coupable ?

b. Lors de son procès, deux points de vue s’opposent : lesquels et par qui sont-ils portés ?



11
Qu’arrive-t-il à Ad’jibid’ji, à Niakoro et à Mamadou Keïta ?



Carte de la ligne Dakar-Niger en 1947, reliant Dakar (Sénégal) et Koulikoro (Soudan français, ancien nom du Mali).

Carte de la ligne Dakar-Niger en 1947, reliant Dakar (Sénégal) et Koulikoro (Soudan français, ancien nom du Mali).
Voir les réponses

À Dakar

12
a. Quel nouveau malheur s’abat sur Ramatoulaye et ses comparses ?

b. Quelle stratégie mettent-elles en place pour se défendre ?



13
a. Comment les policiers et gendarmes ripostent-ils ?

b. Quel personnage perd la vie à cette occasion ?



À Thiès

14
a. Qui est Penda ?

b. Qu’est-ce qui la distingue des autres femmes ?

c. Avec quelle autre femme se lie-t-elle progressivement d’amitié ?


15
a. Que propose le contremaître Isnard à Doudou, le secrétaire de la fédération des cheminots ?

b. Quels traits moraux de ces deux personnages cet épisode révèle-t-il ?


16
a. À quoi jouent les jeunes apprentis ?

b. Que leur arrive-t-il au cours d’un de ces jeux ?

c. Quelle est la conséquence de cet épisode sur la grève ?



17
a. Quel personnage rencontre-t-on enfin ?

b. Pour quelle raison s’est-il rendu à Thiès ?



De Thiès à Dakar

18
Que décident les femmes, menées par leur porte-parole Penda ?


19
Qu’arrive-t-il à Penda sur la route ?



À Dakar

20
a. Quel événement décisif pour la grève a lieu à Dakar ?

b. Quel en est le résultat ?



21
a. Qu’advient-il de la relation de N’Deye Touti et de Bakayoko ?
b. Pourquoi Bakayoko agit-il comme il le fait ?


À Thiès

22
Que se passe-t-il, en guise d’épilogue, dans la maison des colons ?
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?