EN DIRECT DU LABO



Enquêter sur l’entrée dans la vie adulte





Les résultats
Des modèles différents d’entrée dans la vie adulte selon les pays


Doc. 3
Comparer deux modèles d’entrée dans l’âge adulte

Voir les réponses

Questions

1. Comparez la place de la famille dans le passage à l’âge adulte dans les deux pays.

2. Quelles sont les différences en matière scolaire ?

3. Quelles différences peut-on faire entre « se trouver » et « se placer » ?

4. L’autonomie par rapport à la famille est-elle plus rapide au Danemark ou en France ?

Cécile Van de Velde, Devenir adulte. Sociologie comparée de la jeunesse en Europe, PUF, 2008.


Un État de type corporatiste signifie que la protection sociale est basée sur la profession et ceux qui n’ont pas d’emploi en sont exclus alors qu’un État social-démocrate place l’égalité entre les citoyens au cœur de ses politiques sociales.
Cécile Van de Velde, Devenir adulte. Sociologie comparée de la jeunesse en Europe, PUF, 2008.

Doc. 2
Mesurer et interroger pour comprendre ?

Voir les réponses

Question

2. Quelles méthodes sociologiques a-t-elle utilisées ?


  Quels « outils » méthodologiques avez-vous utilisés lors de cette recherche ?

  J’ai établi une double méthodologie mêlant l’enquête statistique et la passation de 135 entretiens semi-directifs auprès de jeunes adultes de 18 à 30-35 ans. Comme il s’agissait d’analyser des parcours de vie, des expériences, etc., cela impliquait donc de prendre en compte le temps, le temps des vies. J’ai établi un guide d’entretien avec une grille d’entretien traduite et ajustée à chaque pays pour les quatre pays, à savoir le Danemark, le Royaume-Uni, la France et l’Espagne. Concernant l’enquête européenne qui portait sur 12 puis 15 pays, il s’agissait d’une étude […] sur un grand échantillon qui m’a permis de reconstituer les itinéraires d’émancipation familiale et d’insertion sociale de jeunes. Comment quittent-ils les parents  ? Pourquoi ? Se mettent-ils en couple ou pas ? Les épreuves vécues dans cet accès à l’emploi ?, etc. Le volet le plus important de ma recherche a été l’enquête qualitative pour comprendre comment s’articulent les expériences professionnelles, familiales, individuelles, comment elles sont vécues. Trente entretiens rétrospectifs (récits de vie) ont été effectués dans chaque pays au sein de la capitale et d’une ville moyenne en tenant compte du milieu social, de l’âge, du genre, du statut étudiant ou salarié.

Entretien réalisé le 2 novembre 2018.

L'enquête
Enquêter dans plusieurs pays sur l’entrée dans l’âge adulte



Doc. 1
S’interroger sur les étapes qui conduisent à être adulte

Voir les réponses

Question

1. Résumez les hypothèses de Cécile Van de Velde concernant sa recherche.

Photo portrait Cécile Van de Velde

L’auteure

Cécile Van de Velde est professeure de sociologie à l’université de Montréal et maîtresse de conférence à l’EHESS à Paris.

Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et titulaire d’un doctorat en sociologie, elle s’intéresse aux trajectoires de vie, aux inégalités et à la solidarité entre générations. Sa thèse, une étude comparée sur l’entrée dans la vie adulte de jeunes Européens (Danemark, Royaume-Uni, France et Espagne), a été publiée en 2008 et a reçu le prix Le Monde de la recherche universitaire.

Un groupe à venise

Point notion

La jeunesse et la génération

La jeunesse est un âge de la vie. L’Insee, Eurostat et l’OCDE ont modifié les indicateurs : auparavant 18-25 ans, aujourd’hui 18-30 ans et même parfois 18-35 ans. Avec les effets de la crise, le temps de la jeunesse s’allonge.

La jeunesse étant de plus en plus difficile à définir, les sociologues préfèrent utiliser le terme de génération. Une génération effective selon le sociologue Karl Mannheim est une génération qui vit des événements identiques et développe une conscience de son existence en tant que génération spécifique.

  Quel a été le point de départ de cette recherche ? Quel a été le cadre théorique et qu’est-ce qui vous a permis de poser les hypothèses et la problématique ?

  Une insatisfaction de la définition de la catégorie « jeunesse ». La jeunesse était définie, en général, à partir d’une barrière d’âge « 18-25 ans » et dans la tradition sociologique, de l’âge de la majorité à une série de seuils : « être en couple », « être parti de chez ses parents » et « avoir une profession stable ». Mais, des auteurs comme Olivier Galland ont bien montré que ces seuils n’étaient plus franchis au même moment par rapport à la génération précédente. […] Je posais donc l’hypothèse que devenir adulte, c’était d’abord et avant tout un « processus réversible » et non plus une entrée fixe (et donc non réversible) dans différents statuts. On pouvait, par exemple, quitter ses parents mais revenir chez eux, on pouvait finir ses études mais y retourner, on pouvait se mettre en couple mais se séparer. C’est pour cela que j’ai préféré parler de « devenir adulte » plutôt que d’utiliser le terme de « jeunesse ». Une autre hypothèse portait sur les représentations sociales et culturelles du « devenir adulte », c’est pour cela que j’ai souhaité aller voir dans différents pays comment cela se passait en posant l’hypothèse que cette expérience du « passage » à l’âge adulte, de ce parcours était pétri de normes culturelles propres à chaque pays. Il y a des manières inégalitaires de traverser cette période en fonction du genre, du milieu social, mais aussi de la société à laquelle on appartient.

  La problématique pourrait se résumer rapidement à : « Qu’est-ce que devenir adulte ? Comment ce processus d’autonomisation est-il vécu, perçu au sein de différentes sociétés ? »

Entretien avec Cécile Van de Velde réalisé le 2 novembre 2018.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?