Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


DOSSIER



1918‑1921 ‑ La renaissance de la Pologne




Pourquoi la création d’un État polonais indépendant à la fin de la Première Guerre mondiale engendre‑t‑elle de nouvelles sources de conflit ?


3
Vilnius, une ville polonaise ?

Le maréchal Jozef Pilsudski inspecte ses troupes à Vilnius 1919

Entre l’automne 1918 (retrait des troupes d’occupation allemandes) et l’été 1919 (signature du traité de Versailles), les frontières de l’État polonais ne sont pas clairement fixées. En avril 1919, une armée polonaise entre dans Vilnius afin de forcer la communauté internationale à reconnaître la souveraineté polonaise sur cette ville.
Le maréchal Jozef Pilsudski inspecte ses troupes à Vilnius, photographie anonyme, 19 avril 1919.

Questions

Voir les réponses

Mettre en relation des faits

1. Présentez et analysez le document. (Doc. 5)

2. Identifiez les objectifs des bolcheviks dans la guerre soviéto‑polonaise. (Doc. 1 et 4)

3. Montrez quel est le rôle de l’Entente et de la Société des Nations dans le tracé des frontières de la Pologne. (Doc. 1 et 2)

4. Identifiez les objectifs du gouvernement polonais dans la guerre soviéto‑polonaise. (Doc. 1, 3 et 5)


Construire des hypothèses

5. Répondez à la problématique sous la forme d’un développement construit.

Frise chronologique

2
La question de Dantzig

Une longue germanisation1 a réussi à réduire le nombre de Polonais habitant Dantzig à 40 000, tandis que les Allemands sont 230 000. […] Donner Dantzig à la Pologne, c’est évidemment disposer contre son gré de de la majeure partie de sa population, et les Allemands [se lamenteront] au nom des principes de Wilson. Mais priver la Pologne de Dantzig, c’est lui ôter toute possibilité de libre développement et toute indépendance économique. La diplomatie de l’Entente s’est mise d’accord à ce propos. [La région de] Dantzig sera séparée de l’Allemagne et garantie à la Pologne. Quant à la ville elle‑même, une commission internationale l’administrera au nom de la Société des Nations. Seulement, Dantzig à la Pologne, c’est la Prusse orientale coupée du reste de l’Allemagne. Il est certain que cet état de choses ne sera pas sans inconvénient. Mais y a‑t‑il des solutions parfaites ?


Capitaine Charles de Gaulle, conférence prononcée devant les officiers français de la mission militaire en Pologne, 1919.

1. Politique qui favorise les populations de langue allemande.


Depuis la fin du XVIIIe siècle, l’ancien royaume de Pologne est divisé entre trois empires : l’Allemagne, l’Autriche‑Hongrie et la Russie. Leur chute, à la fin de la Première Guerre mondiale, rend possible la création d’une Pologne unifiée et indépendante, confirmée par le traité de Versailles. Cependant, le nouvel État doit relever de nombreux défis. À l’ouest, le tracé de sa frontière avec l’Allemagne est particulièrement complexe et nécessite l’intervention de la Société des Nations. À l’est, la Pologne affronte la Russie soviétique, qui souhaite étendre la révolution de 1917 en s’appuyant sur les socialistes polonais.

4
La guerre soviéto‑polonaise vue de Russie

L’issue du combat actuel ne peut faire de doute. L’aristocratie et la bourgeoisie polonaises seront détruites. Le prolétariat polonais transformera son pays en pays socialiste […]. Parce qu’il s’agit d’un combat non pour la vie mais pour la mort, il aura un caractère particulièrement violent […].

Les travailleurs et travailleuses, paysans et paysannes doivent comprendre et considérer que cette guerre avec la Pologne est leur guerre, une guerre pour l’indépendance de la Russie socialiste, pour son alliance avec la Pologne socialiste et avec l’Europe prolétarienne et le monde entier.


Déclaration du Comité central du Parti communiste de Russie, 23 mai 1920.

1
La renaissance de la Pologne

carte La renaissance de la Pologne

5
La guerre soviéto‑polonaise vue de Pologne

Anonyme, Liberté bolchévique, 1920, affiche

Sur cette affiche, Léon Trotski, commissaire à la guerre de la Russie soviétique, est représenté en monstre sanguinaire.
Anonyme, Liberté bolchévique, 1920, affiche, 114 x 83 cm, Katz Ehrenthal Collection
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?